« Paul, apôtre du Christ », un film à voir !

Serge Carrel mardi 22 mai 2018

L’apôtre Paul au cinéma ! C’est ce que peuvent voir actuellement les Français dans les cinémas de l’hexagone. Par on ne sait quel mystère, Paul, apôtre du Christ n’est pas diffusé en Suisse romande. Le DVD devrait prochainement être disponible. Ce sera l’occasion pour les chrétiens et les Eglises d’utiliser un film magnifique, avec une brochette d’acteurs bien connus.

Aux Etats-Unis, les films à connotation biblique ou chrétienne se multiplient. Certains arrivent en France et en Suisse, et y sont plutôt bien diffusés. D’autres franchissent l’Atlantique, sont diffusés dans l’hexagone… mais ne parviennent pas à passer le Jura ! C’est le cas de Paul, apôtre du Christ. Pour le voir en salle, il faut se rendre en France !

Après Marie Madeleine en mars, voici donc la première évocation cinématographique de l’apôtre Paul, depuis l’apparition du cinéma parlé. L’occasion pour le cinéaste Andrew Hyatt d’esquisser un portrait de cette figure fondatrice du christianisme à partir des dernières semaines de sa vie. On se retrouve en 67 dans une Rome qui persécute les chrétiens. L’empereur Néron détient l’un des responsables de la communauté chrétienne : Paul de Tarse.

Luc, Priscille et Aquilas

Luc, médecin et rédacteur d’un évangile et des Actes des Apôtres, entre dans la capitale de l’Empire où les chrétiens sont accusés d’être à l’origine d’un incendie qui a ravagé la ville. Il trouve refuge auprès de Priscille et Aquilas, deux compagnons de route de Paul, eux aussi faiseurs de tentes, qui hébergent une communauté de chrétiens malmenés par la puissance romaine. Luc a un but : visiter son ami Paul et écrire le récit de son parcours de vie.

Au sein de la communauté chrétienne, les tensions sont vives face aux persécutions subies par les disciples de Jésus-Christ. D’un côté, des partisans de la vengeance veulent fomenter des représailles et un renversement du pouvoir romain, de l’autre, des disciples qui, par fidélité au Sermon sur la montagne, veulent pratiquer l’amour de l’ennemi et renoncer à toute forme de violence.

L’intrigue se noue autour de Mauritius, le préfet responsable de la prison Mamertine, dans laquelle est enfermé l’apôtre Paul. La fille de Mauritius se meurt. Le chef de la prison sollicite les meilleurs médecins et sacrifie à la multiplicité des dieux romains pour obtenir la guérison de sa fille.

Même s’il ne dispose pas d’un budget qui permette de réaliser des tournages de masse et des effets spéciaux dignes des grands péplums bibliques, ce film est de qualité et donne à voir des acteurs connus comme : James Faulkner en Paul (Game of Thrones), Jim Caviezel en Luc (Person of Interest et Jésus dans La Passion du Christ de Mel Gibson) notamment.

Les persécutions à l’endroit des chrétiens et la grâce

Différents thèmes sont abordés. La question de la violence, et notamment celle subie à cause de convictions religieuses. Certaines scènes de persécution des chrétiens glacent le sang.

La grâce aussi, avec un Paul qui se remémore les partisans de la Voie (Actes 24.14) qu’il a persécutés, alors qu’il était un pharisien juif, zélé pour éradiquer l’« hérésie chrétienne ». Le sous-titre du film souligne l’importance de ce thème : « Là où le péché abonde, la grâce surabonde » (Romains 5.19-20).

L’amour du prochain et de l’ennemi se décline aussi de toutes sortes de manières. Il y a Tarquin, un enfant romain, qui donne sa vie pour ses amis dans sa recherche d’un chemin secret pour permettre à certains membres de la communauté de fuir Rome sans trop attirer l’attention. Il y a Aquilas et Priscille qui accueillent dans leur maison des membres de la communauté chrétienne. Il y a Luc qui, malgré l’hostilité de Mauritius, se mettra à son service…

Le texte biblique largement présent

De nombreuses citations bibliques apparaissent tout au long du film : l’hymne à l’amour de 1 Corinthiens 13, « Si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre foi » (1 Corinthiens 15.14) , « Vivre, c’est le Christ et mourir est un avantage » (Philippiens 1.21), une longue citation de de la deuxième lettre à Timothée à la fin du film, avec notamment : « Voilà mon évangile. C’est pour lui que j’endure la souffrance, jusqu’à être enchaîné comme un malfaiteur. Mais on n’enchaîne pas la parole de Dieu ! » (2 Timothée 2.9). Petit bémol, une traduction moins littéraire du texte du Nouveau Testament aurait permis à ces citations des lettres de Paul de s’inscrire avec beaucoup plus de naturel dans les dialogues.

Mais ne faisons pas la fine bouche et ne dissimulons pas notre plaisir ! Paul, apôtre du Christ est un film à voir et à faire voir. Et ce d’autant qu’il est la première évocation de la vie de ce pharisien juif, citoyen romain, devenu l’un des plus extraordinaires disciples de Jésus de Nazareth.

Serge Carrel

Le trailer de Paul, apôtre du Christ.

« Paul, apôtre du Christ. Là où le péché abonde… la grâce surabonde » de Andrew Hyatt, avec Jim Caviezel, Olivier Martinez et James Faulkner. Durée : 1h47. Le DVD est annoncé en zone 1 (Amérique du Nord) pour le 19 juin. Il est doublé en français et en espagnol.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

30 septembre

  • «D'un jardin à l'Autre» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Encouragez vos frères qui se sentent seuls» avec Camille Kursner (SPPA)

7 octobre

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Coronavirus: mesures renforcées sur Vaud

    Ven 18 septembre 2020

    La situation sanitaire dans le Canton de Vaud se péjorant, le Conseil d’Etat a détaillé, lors de sa conférence de presse de mercredi 16 septembre, la nouvelle directive Covid qui est entrée en vigueur ce jeudi 17 septembre. Le port du masque est désormais obligatoire dès 12 ans dans les lieux de culte, tout comme l'occupation d'une chaise sur deux comme mesure de distanciation.

  • (Pour une) bonne rentrée!

    Ven 21 août 2020

    D’ici lundi prochain, la rentrée aura eu lieu dans tous les cantons romands. Ces derniers annoncent les uns après les autres les mesures qui seront appliquées dans les écoles pour éviter une deuxième vague de Covid-19. Et dans les Eglises, à quoi ressemble cette rentrée ? Eh bien, c’est compliqué !

  • Révisée, la Charte du moniteur aborde les questions liées aux abus

    Jeu 04 juin 2020

    La « Charte du moniteur, concernant la protection de l'enfance dans l'Eglise » vient d’être révisée. Elle inclut désormais des directives plus précises concernant les questions d’abus sexuels et le rôle de modèle des monitrices et des moniteurs.

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !