lundi, 16 décembre 2013 01:00

16 décembre: Quand le Coran mène à Jésus le Christ...

Written by

Croyant en Dieu dès son plus jeune âge, Amine a beaucoup respecté la personne de Jésus à la lecture du Coran... avant de découvrir par lui un Dieu d’amour ! L’itinéraire spirituel de ce musulman baptisé au christianisme en septembre dernier a passé par le site de lafree.ch. Rencontre.

Plusieurs théologiens musulmans (1) discutent aujourd’hui des versets coraniques qui parlent de Jésus comme Parole et Esprit de Dieu, « qu’il a été élevé jusqu’à Dieu » et qui est « toujours vivant aux côtés de Dieu ». Des versets qui leur posent problème (voir encadré). Amine Faudal (2) les a étudiés et dit avoir eu progressivement la certitude que Jésus était le véritable envoyé de Dieu en lisant le Coran, « où le caractère divin de Jésus est explicite » Rencontré au Buffet de la gare à Lausanne, il remet un dossier fouillé sur l’étude des textes qu’il a entreprise. Il y place notamment côte à côte la sourate 3, verset 44 d’Aly-Imran : « Rappelle-toi quand les anges dirent : ‘O Marie, voilà qu’Allah t’annonce une Parole (Verbe) émanant de lui : son nom sera le Messie, Jésus, fils de Marie...» et l’évangile de Jean au chapitre 1 : « Et la Parole (Verbe) est devenue chair, et elle a habité parmi nous... ». «J’ai entendu pour la première fois les paroles du Christ dans le film ‘Jésus de Nazareth’, ce qui m’a amené à lire la Bible, commente-t-il, et j’ai pleuré en découvrant les premiers versets de l’évangile de Jean ! C’était la réponse à des questions que je me posais depuis si longtemps, vous comprenez ? »

Ecole coranique
Sexagénaire, Amine Faudal est né musulman en terre d’islam. Il y a suivi l’école coranique dès sa prime enfance, puis a suivi simultanément l’école française depuis l’âge de 6 ans. Elevé dans une grande foi en Dieu, il a rapidement été troublé par les contradictions et incohérences, selon lui, du Coran entre les premières sourates dites de la période mecquoise et celles dites de la période médinoise, qui abrogent les précédentes. « Je ne pouvais pas admettre que les violences auxquelles on assistait dans les pays musulmans étaient prescrites par Dieu, et je ne pouvais souscrire au fait qu’un bon musulman devait combattre les juifs, les chrétiens et tous les infidèles, comme le stipulent les sourates médinoises ! »
Après l’obtention du baccalauréat, il a effectué des études universitaires avant de venir en Suisse où il habite depuis plus de quarante ans. « Je m’étais alors beaucoup éloigné de la religion musulmane, sans abandonner ma foi en Dieu. »

Un Dieu proche !
Dans les sourates mecquoises, Allah annonce la naissance de Yahya (Jean le Baptiste), « confirmateur de la Parole (Verbe) de Dieu : Jésus le Messie » (Sourate 3 versets 34-39 d’Aly-Imran). On y apprend aussi que Dieu a fait de Jésus un Signe éclatant pour les hommes et qu’il est la Miséricorde divine. « Après avoir entendu mes premiers versets bibliques il y a deux ou trois ans dans ce documentaire sur Jésus, j’ai pianoté sur internet pour en lire d’autres...
En lisant le verset de Matthieu 28, 19-20 (« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. »), j’ai voulu me faire baptiser pour  respecter ces paroles du Seigneur. Et puis je suis tombé il n’y a pas longtemps sur le site de lafree.ch où j’ai pris contact avec Serge Carrel. Celui-ci est venu me rencontrer ici, dans ce Buffet de la gare, et il est venu avec moi dans une Eglise où je me suis fait baptiser en septembre dernier. » Amine sourit et reprend : « J’ai découvert dans cette église que Dieu, qui m’était jusque-là très lointain, était un Dieu d’amour, proche de moi. Et que Jésus priait pour moi : cela a été un bouleversement fantastique dans ma vie ! Je suis passé d’une philosophie où je n’étais rien du tout face à une Divinité si lointaine, à la découverte que je suis quelqu’un de très précieux aux yeux de Dieu. »
Amine aimerait désormais faire partager à ses frères musulmans « qui n’ont pas reçu la parole du Christ » ce qu’il sait sur Jésus ; « afin qu’ils soient aussi préservés du mal, car ces appels au meurtre des sourates médinoises ne sont juste pas possibles ! »
Gabrielle Desarzens

Notes :
1 Voici une analyse comparative entre la Bible et le Coran et quelques exemples d’érudits et de personnes plus ordinaires qui ont trouvé dans le Christ leur espérance :
- Une analyse comparative entre la Bible et le Coran.
- Le Dr Mark Gabriel, un ex-imam, ancien professeur à Al-Azhar, s’est tourné vers le Christ (anglais, sous-titré français).
- Un  Sheikh musulman admet que le Christ est la Parole de Dieu (anglais).
- Des leaders religieux musulmans se convertissent à la foi chrétienne (anglais sous-titré français).
- Comment le Coran m’a conduit au Christ, l’éternel Kalimat (Logos) (anglais).
- Comment le Coran m’a conduit au Christ (anglais).
2 Amine Faudal a choisi ce pseudonyme pour sauvegarder ses liens avec sa famille et ses amis musulmans.
 

Additional Info

  • Commentaires: Activer
  • Disponibilités (jours): 30
  • Nom de jours ou l'article est payant: 90
  • Encadré 1:

    Les deux périodes de la vie de Mahomet
    La période mecquoise de la vie de Mahomet correspond aux années où il était marié à Khadîdja, dont la religion monothéiste est attestée par toutes les sources islamiques. Khadîdja connaissait la Torah et les évangiles, et son oncle Waraqa, qui a présidé leur mariage, était un prêtre chrétien. C’est après quinze années de mariage avec Khadîdja que la prédication coranique a commencé. Elle a duré une dizaine d’années jusqu’à la mort de Khadîdja. A ce moment-là, les habitants de Yathrib – qui portera le nom de Médine – proposèrent à Mahomet de quitter la Mecque et de s’installer dans leur oasis. Ils le nommèrent chef pour arbitrer leurs conflits. Mahomet y devint un chef politique et un chef de guerre, entreprit plusieurs raids de conquête, s’enrichit et eut plusieurs épouses, concubines et esclaves. Ce sont les versets médinois du Coran qui instaurent une législation, la sharia, censée être un ensemble de lois prescrites pour l’éternité par Dieu lui-même.
    Les chapitres qui datent de la période mecquoise sont donc très proches du judéo-christianisme et ils considèrent Jésus comme la Parole et l’Esprit de Dieu. Ces textes, qui figurent toujours dans le Coran, posent de grands problèmes aux exégètes et ulémas de l’islam, estime Amine Faudal, et sont très mal connus du grand public.
    G.D.

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Mar 21 décembre 2021

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Mer 15 décembre 2021

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

  • Leny Tonic booste notre Avent!

    Mer 01 décembre 2021

    Toute en sourires, elle vient avec un tournevis, un bout de tissu et une lingette, « de celles qu’on met en machine à laver le linge et qui absorbent les couleurs fortes pour éviter qu’elles ne déteignent sur les plus claires ». Et avec ces quelques objets, Hélène Steiger, alias Leny Tonic, nous apporte comme des éclats d’espérance dans cette période de l’Avent.  

  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    Lun 01 novembre 2021

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !