La méga-chorale « Gospel pour 100 voix » bientôt à Genève et à Lausanne. Réservez vos billets, svp !

lundi 02 février 2009

Une chorale d’une septantaine de choristes sillonne la francophonie en ce début d’année 2009 avec un concert d’anthologie. Basée en région parisienne, cette chorale qui existe depuis plus de 10 ans, connaît un souffle nouveau cette année grâce à la venue de solistes américains d’exception. Parrainée par M6, cette tournée passe par Genève et Lausanne les 20 et 21 février prochains. Serge Carrel était au concert vendredi dernier à Augoulème avec plus d’un millier d’autres personnes. Il vous invite à réserver d’urgence vos billets pour deux concerts en Suisse romande. Une des deux dates – celle de Lausanne - pourrait tomber, faute de réservations suffisantes ! Ce serait franchement dommage !!

La tournée 2008-2009 de « Gospel pour 100 voix », est une série de concerts à ne manquer sous aucun prétexte ! La musique gospel y est de type contemporain avec quelques incursions dans le rap. Cette méga-chorale, basée en région parisienne, n’hésite pas aussi à reprendre certains standards classiques comme « When The Saints » ou « Oh ! Happy Day » en final... comme pour répondre à un voeu incontournable d’un public peu familier avec la richesse de ce style de musique. Pour être complet, cette chorale nous plonge également dans le répertoire negrospiritual, avec un ou deux chants comme « Josuah fit the Battle of Jericho ». Le tout est revisité et réarrangé à la sauce « Gospel pour 100 voix ».

Un concert qui devient spectacle
Lors de concerts de gospel ordinaire, les chants s’enchaînent avec quelques transitions plus ou moins bien aménagées par l’un des leaders du groupe. Avec « Gospel pour 100 voix », le concert se transforme en spectacle. Linda Lee Hopkins, la directrice artistique, se mue en maître de cérémonie. Elle entre en relation avec le public pour prendre la mesure de son enthousiasme : « Are you here ? » L’invite à battre des mains. A se montrer plus participatif en se levant... Et surtout elle introduit les 5 solistes présents le 30 janvier à Angoulème : 4 Afro-Américains et un Camerounais d’origine, Jio Moussio, qui transforment le concert en véritable show, tant leurs prestations vocales sont diverses et à même de soulever tout public un peu sur la réserve.
Avant d’interpréter « Amazing Grace », Jeane Carpenter, une pasteure pentecôtiste de Virginie, se lance dans une mini-prédication sur Jésus, sauveur du monde. En final l’interpellation en anglais est comme entrecoupée de parler en langue. Avec une voix à la Louis Armstrong, Alex Sanders invite à s’émerveiller des petites choses de la vie et interprète un « What a Wonderful World » d’anthologie. Au travers d’une attitude bonhomme, Derek Martin entre en contact avec le public, sillonne la salle de plus d’un millier de personnes, et l’invite à participer à son interprétation de « Sometime I Feel Like a Motherless Child »...

Un spectacle qui se mue en célébration
Au fil du concert, le spectateur, invité à être plus actif, découvre que ce spectacle est aussi une célébration. La chorale de « Gospel pour 100 voix », très tonique au niveau des gestes et constamment en mouvement, se lâche quelque peu et affiche qu’elle entre dans un temps de louange. Des bras se lèvent, des yeux se ferment, des têtes se relèvent... Manifestement l’heure est à la prière intérieure et à la communion avec Dieu.
Petit à petit, on entre dans un temps de louange qui, par certains côtés, constitue un mixte entre ces instants où une communauté afro-américaine se lâche et laisse place à une exubérance enthousiaste et un temps de louange charismatique particulièrement habité.

Une célébration en temps d’adoration
L’apogée du temps de louange culmine alors dans l’interprétation de ce standard de la louange contemporaine : « Our God is an Awesome God » (« Dieu est un Dieu puissant »). Là, le chrétien a l’impression d’entrer dans une extraordinaire proximité d’avec Dieu, tout en se sentant quelque peu gêné de mettre ce qui devient une authentique expérience spirituelle d’adoration, à la portée du spectateur lambda d’un concert de gospel.
Si vous allez voir un concert cette année, choisissez celui-là ! De concert de gospel d’une exceptionnelle qualité et d’une richesse de talents à vous couper le souffle, il peut devenir une authentique expérience spirituelle !
Les choristes ne s’y sont pas trompés. En final, l’une d’entre eux cachait son visage derrière son abondante chevelure, histoire certainement de voiler son émotion. D’autres se congratulaient et s’embrassaient. Et le public, ému et touché, restait sur sa réserve. Interpellé ou un brin interloqué ?

Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !