Un pasteur de la FREE et sa famille chantent le 12 avril sur RTS un

Les deux familles Cino et Geiser en compétition samedi 12 avril.
Les deux familles Cino et Geiser en compétition samedi 12 avril.
mercredi 09 avril 2014

Alain Geiser, pasteur dans l'Eglise évangélique La Fraternelle (FREE) à Nyon, chantera avec sa famille dans l'émission de la RTS Un air de famille. Il aura besoin de vos encouragements et de vos votes le 12 avril.

« Cette année, nous nous sommes lancés dans l'aventure. Nous avons vraiment envie de vivre une expérience unique en famille. » Isabelle Geiser est l'épouse d'Alain, pasteur dans l'Eglise évangélique La Fraternelle (FREE) à Nyon. Elle a embarqué son mari et deux de ses enfants, Amandine et Fanny, dans une aventure musicale et télévisée. Tous les quatre participent à l'émission Un air de famille, sur RTS un. Le principe de l'émission est de permettre à douze familles de concourir, deux par deux, lors de six émissions. Celles-ci interprètent des chants, de leur choix et imposés, avant d'être départagées par le public. Une finale aura lieu en direct le 24 mai avec les six familles gagnantes... et les six autres. Toutes vivront cette expérience jusqu'au bout.

Une aventure familiale
Pour la famille Geiser, l'aventure a commencé en octobre dernier avec l'envoi de la candidature et de quelques chants, composés dans le cadre de la famille et enregistrés en vidéo. Le 23 novembre, les Geiser se sont rendus à Genève pour participer au casting de l'émission avec « Des ricochets », une chanson de Frédéric Château composée pour l'Unicef. Deux surprises attendaient les participants au casting : un tapis rouge à l'entrée et un nouveau chant à découvrir, apprendre et interpréter dans la foulée.
« Cela nous a 'flanqué' un sacré stress, se rappelle Isabelle. Nous devions répéter un chant que nous ne connaissions pas dans une salle où se trouvaient d'autres familles soumises à la même épreuve. Nous avons donc eu l'occasion d'entendre les autres... qui chantaient vraiment bien ! »
Une fois le casting passé et réussi, Isabelle Geiser et sa famille se sont préparés en vue de l'enregistrement de l'émission.
D'abord, une équipe de la télévision est venue faire un reportage à domicile. Le temps d'une soirée, le salon de la maison s'est transformé en studio d'enregistrement. « L'équipe a vraiment été super, précise Isabelle Geiser. Elle ne nous a pas brusqués. Elle nous a laissé le temps dont nous avions besoin pour nous présenter et interpréter un chant de notre choix. »
Puis, une répétition des chants a eu lieu à Genève. A cette occasion, chaque famille a bénéficié de l'aide d'un coach musical.

Tout sauf une compétition égoïste
L'enregistrement de l'émission a eu lieu le 29 mars. Isabelle, Alain, Amandine et Fanny Geiser sont arrivés à 9 heures dans la tour de la télévision. Bastien, le fils d'Isabelle et Alain, était également de la partie... comme supporter. Quelques boissons et petits pains au chocolat plus tard, une dernière répétition des chants a eu lieu en compagnie de la famille concurrente, la famille Cino.
Ensuite, tout est allé très vite : maquillage, coiffure, repas, habillage, salle d'attente, retouches de maquillage et de coiffure... Et soudain, l'assistante de production est arrivée : « Les Geiser, c'est à vous ! » Débarquement sur le plateau, découverte du public et des amis venus encourager...
L'enregistrement de l'émission a commencé avec une présentation des familles et le chant du générique. Puis, après quelques réglages techniques, la famille Geiser est retournée sur le plateau et a chanté deux fois tout son programme. « A notre second passage, nous nous sentions plus à l'aise, se souvient Isabelle Geiser. Les gens de la télévision savent pourquoi ils nous font passer deux fois ! »
Après le passage de la famille concurrente sur le plateau, tout le monde s'est rassemblé pour un chant final : un grand moment d'amitié et de complicité entre les familles et le public.
« Nous avons eu de belles rencontres avec les autres familles, se réjouit Isabelle Geiser. Ce concours n'est pas une compétition égoïste, mais une aventure où les familles s'encouragent entre elles. » Il est également vécu comme une belle occasion de témoignage chrétien, informel et décontracté.

Claude-Alain Baehler

La famille Geiser dans deux émissions sur RTS Option musique. Le lundi 7 avril et le mardi 8.

  • Encadré 1:

    Tous à vos postes le 12 avril !
    L'émission Un air de famille, la première de la saison, aura lieu le samedi 12 avril à 20h15 sur RTS un. Elle fera concourir la famille Geiser de L'Isle et la famille Cino de La Chaux-de-Fonds.
    Vous aurez la possibilité de voter par téléphone pour l'une ou l'autre de ces familles (ou pour les deux) en composant le numéro 0901 54 43 01 (famille Geiser) ou le numéro 0901 54 43 02 (famille Cino). Chaque appel coûte 80 centimes.

    Site internet de l'émission et présentation des 12 familles.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    Lun 01 novembre 2021

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

  • Le fabuleux voyage de David Richir

    Mer 20 octobre 2021

    Il en revient avec des paillettes plein les yeux. David Richir, professeur à la HET-PRO en Nouveau Testament, a participé au premier Forum chrétien romand, qui s’est tenu du 11 au 13 octobre à Leysin. « J’ai fait comme un voyage interculturel au niveau spirituel », indique-t-il mercredi 20 octobre à Morges. Non sans ajouter avoir été profondément enrichi par les pratiques œcuméniques partagées.

  • Les vécus familial et communautaire se complètent

    Jeu 23 septembre 2021

    Alors que les enfants ont repris le chemin de l’école, les familles chrétiennes n’ont pas toutes repris le chemin de l’église. Est-ce problématique ?

  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    Jeu 02 septembre 2021

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !