"La Suisse, Dieu et l'argent": un livre évangélique contre l’injustice et la corruption

lundi 09 décembre 2013

A l'occasion de la Journée internationale contre la corruption, des organisations évangéliques annoncent la parution de La Suisse, Dieu et l'argent. En appui à la campagne Exposed contre la corruption, ce livre original traite des questions d'argent, de corruption, d'évasion fiscale, de spéculation sur la nourriture... d'un point de vue économique, politique et chrétien.

Selon l'OCDE, 850 milliards de dollars provenant des pays en voie de développement sont transférés chaque année à l'étranger (dont une bonne partie en Suisse) afin d'échapper à l'impôt. Dès lors, en Suisse, les débats autour de la justice fiscale et de la bonne gouvernance sont chauds.

L'évasion fiscale et la corruption tuent
Dans ce contexte et en appui à la campagne Exposed – pleins feux sur la corruption, les organisations évangéliques Fédération romande d'Églises évangéliques, StopPauvreté et ChristNet viennent de publier La Suisse, Dieu et l'argent pour rappeler que ce sont souvent les plus pauvres qui souffrent le plus de l'enrichissement dû à l'évasion fiscale, à la spéculation abusive et à la corruption. L'objectif de ce livre est de sensibiliser le public à la responsabilité de la Suisse dans la corruption mondiale, au pouvoir de l'argent en Suisse et d'évoquer quelques pistes qu'une éthique chrétienne peut inspirer.

Original : 6 parties, 15 auteurs, 30 textes
Un collectif d'une quinzaine d'auteurs a contribué à La Suisse, Dieu et l'argent : des économistes, juristes et sociologues représentant des organisations non gouvernementales réputées telles que la Déclaration de Berne, Alliance Sud ou encore Transparency International. Mais également des pasteurs, théologiens et autres auteurs chrétiens interpellés par le thème de la justice sociale.
Le livre se décline en une trentaine de contributions organisées en six chapitres, dont : la corruption et le pouvoir de l'argent dans le monde et en Suisse ; le secret bancaire et l'évasion fiscale ; la fiscalité comme enjeu essentiel pour renforcer la justice ; apports d'une spiritualité chrétienne et biblique concernant le rapport de l'individu et de la société à l'argent. Le tout se termine par des pistes pratiques permettant de vivre de manière plus juste et plus simple et de lutter contre la corruption, au plan individuel, associatif ou entrepreneurial.
En conclusion, les éditeurs appellent à « ouvrir les yeux » et à « quitter une manière ‹angélique› de voir la Suisse». Parallèlement, ils expriment la conviction que la justice sociale est au cœur même du message du Christ et que des valeurs telles que le contentement et la générosité pourraient inspirer une politique nationale afin qu'elle soit «cohérente avec les valeurs humanitaires» de la Suisse.(c)

Irène Cherpillod, Markus Meury, Samuel Ninck-Lehmann, Dominic Roser et alii, La Suisse, Dieu et l'argent, Dossier Vivre no 36, Saint-Prex (Suisse), Je Sème, 2013, 232 pages.
Service de presse : serge.carrel@bluewin.ch, 021 823 23 23 ou 079 681 94 08.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !