Réouverture de trois églises en Algérie !

vendredi 15 juin 2018

Trois églises situées à Oran, à Ain Turk et à Layaida ont pu rouvrir leurs portes, a-t-on appris jeudi 14 juin dans les colonnes de la Dépêche de Kabylie. Elles avaient été fermées par le gouvernement entre novembre 2017 et février 2018.

« Nous nous réjouissons de cette réouverture sans conditions de nos lieux de culte », a déclaré Mahmoud Haddad, président de l’Eglise protestante d’Algérie (EPA). Pour rappel, les églises avaient été mises sous scellés respectivement le 9 novembre 2017 et le 27 février 2018.

Aucune raison évoquée

Vers 13 heures le 10 juin, Rachid Seghir, pasteur à l'église d'Oran, a reçu un appel inattendu lui demandant de se rendre au commissariat le plus vite possible, indique l’ONG Portes Ouvertes. Une fois sur place, un officier de police lui a tendu une notification à signer, sur laquelle était stipulé que le lieu de culte serait rouvert et que les services de l’État, dont la police, « travailleront à la mise en œuvre de cette décision ». Quarante-cinq minutes plus tard, trois policiers sont arrivés et ont enlevé les scellés de la porte principale, sans rien dire. Comme lors de la fermeture, aucune raison n'a été évoquée. Deux autres notifications de réouverture ont également été envoyées pour les églises d'Ain Turk (30 km à l'ouest d'Oran) et de Layaida (35 km à l'est d'Oran).

Dans un communiqué du 12 juin, l’EPA a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ont rendu tout cela possible. Mais elle a condamné la décision initiale et déploré la fermeture toujours en vigueur d'églises en Kabylie.

Le mouvement évangélique épinglé

La récente fermeture de certaines églises en Algérie est une réponse à la « recrudescence du courant évangéliste », a pour sa part exprimé le ministre des Affaires religieuses Mohamed Aissa, en marge du Prix international de récitation, de psalmodie et d'exégèse du Coran à Alger. D’après lui, l’Algérie garantit la liberté religieuse, pourvu que les Eglises se conforment à la loi de 2006 qui réprime toute démarche visant à « ébranler la foi d’un musulman ». Interrogé sur les récentes mises sous scellés, le ministre a relativisé leur portée : « Ce qui a été fermé, ce sont des établissements éducatifs, des logements ou des locaux commerciaux transformés unilatéralement par certaines associations en lieux de culte et non pas des églises au sens de la loi », a-t-il dit.

Gabrielle Desarzens

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !