Rencontres de Lavigny: « Entre désir et renoncement, un chemin de liberté »

mercredi 25 janvier 2012

Les Rencontres de Lavigny des 13 et 14 janvier derniers avaient pour thème: « Entre désir et renoncement, un chemin de liberté ». Claude-Evelyne Rüfenacht, Linda Oyer, ainsi que Louis et Anne Schweitzer ont montré comment nos vies sont mues par des désirs, émaillées de renoncements... et que tout cela a besoin d'être conjugué avec le secours de Dieu.

« Depuis l'âge de ma conversion, à 17 ans, j'avais le désir de me marier et d'avoir des enfants. Au fil des années, ce désir est devenu de plus en plus douloureux. A 46 ans et demi, Dieu a répondu à mon désir de me marier... mais je n'aurai jamais d'enfant. » Par ce témoignage, Anne Schweitzer a parfaitement illustré le thème des Conférences de Lavigny des 13 et 14 janvier derniers, intitulées: « Entre désir et renoncement, un chemin de liberté ».

Alors que Claude-Evelyne Rüfenacht, comédienne, introduisait le sujet par un sketch, la théologienne Linda Oyer a présenté une approche biblique du désir, le pasteur Louis Schweitzer s'est attaqué à la question du renoncement et son épouse, la théologienne Anne Schweitzer, a opéré une synthèse autour de ces deux réalités en apparence incompatibles.
 
Des éléments en tension
« De nombreuses vérités du christianisme sont formées d'éléments en tension, fait remarquer Anne Schweitzer. C'est particulièrement le cas lorsqu'il s'agit de faire cohabiter le désir et le renoncement dans une vie chrétienne, deux valeurs qui semblent contradictoires. » Et celle-ci précise que les chrétiens ne sont pas appelés à vivre un peu de désir et un peu de renoncement, mais les deux, pleinement et simultanément.
Louis Schweitzer a rappelé à quel point notre système de pensée actuel est marqué par la haine de la frustration et du renoncement. Mais l'histoire de l'Eglise est riche en exemples de chrétiens qui ont vu dans la souffrance et le renoncement une vertu purificatrice. Cette histoire nous donne également en exemple des croyants qui, tel François d'Assise, ont expérimenté la joie en Dieu au sein même de la souffrance.
« Renoncer à soi-même n'est pas facultatif, rappelle Louis Schweitzer. C'est la condition pour être disciple du Christ. » Nous apprenons à renoncer aux richesses qui nous retiennent de vivre radicalement à la suite du Christ, au mal, aux bonnes choses qui ne vont pas dans le sens de notre vocation spirituelle. Souvent, nous renonçons afin d'atteindre un but plus élevé. Ainsi, la parabole du trésor caché (Mt 13.44) nous dépeint-elle un homme qui vend tout ce qu'il possède, non par esprit de sacrifice, mais dans le but d'obtenir plus.
 
Le désir, moteur de la vie
Quant au désir, il constitue un moteur indispensable de la vie. Il est à la base de notre cheminement spirituel et de notre intimité avec Dieu. Notre prière est motivée par le désir. Pour Linda Oyer, « lorsque la Bible critique un désir, c'est parce qu'il est devenu obsessionnel, ou parce qu'il fait partie d'un chemin de mort qui détruit notre liberté d'aimer Dieu. »
Mais il est indispensable de faire la distinction entre nos désirs fondamentaux, ceux qui dévoilent notre véritable identité, et d'autres désirs plus périphériques. Le problème est que les désirs périphériques sont souvent plus visibles que les désirs fondamentaux. Ainsi, la Samaritaine que Jésus rencontre au puits de Jacob (Jn 4.4-42) est habitée de désirs périphériques néfastes. Sans s'y arrêter, Jésus aborde directement la question de son désir profond. Linda Oyer précise: « Nos désirs périphériques, surtout lorsqu'ils ne sont pas assouvis, constituent un moyen de dévoiler nos désirs profonds. »
Certains désirs, bons et même essentiels à notre vie, restent inaccessibles. Dieu n'exauce pas. Il nous contraint à accueillir notre impuissance... et à continuer de croire en son amour. « Il est possible de remettre nos désirs à Dieu tout en continuant de demander, encourage Linda Oyer. Il n'est pas nécessaire d'opposer le renoncement au combat et à la foi dans la puissance de Dieu. »
 
Les enregistrements des rencontres sont disponibles au prix de 35.- + frais de port (5 CD). Pour toute commande : cdrencontreslavigny@gmail.com.

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Jeu 07 avril 2022

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Lun 04 avril 2022

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !