Rencontre générale : évolutions et adaptations de la FREE à tous les étages !

jeudi 23 juin 2011

La dernière rencontre générale de la FREE s'est tenue le 18 juin dernier à Nyon. Elle a révélé des besoins d'adaptation dans de nombreux secteurs.

Evolutions et adaptations à tous les étages! C'est ce qu'a révélé la dernière Rencontre générale de la FREE, qui s'est tenue le 18 juin dernier à Nyon. Parmi d'autres, il convient de mentionner trois secteurs où les choses bougent.

 
La Commission des ministères régionalise son action
D'abord, la Commission des ministères s'adapte à de nouvelles demandes. De plus en plus sollicitée par les Eglises, elle met en place des « antennes régionales », des personnes de contact au niveau des régionales. Ainsi, Harry Meyer devient la personne de contact de la Régionale 1 (Genève, La Côte), Steve Emmett de la Régionale 3 (Broye, Est-vaudois), Annie Berger de la Régionale 4 (Jurassic lac), Françoise Valley de la Régionale 5 (Lacustre) et Thierry Wirth de la Régionale 6 (Nord). Il reste encore à trouver une personne de contact pour la Régionale 2 (Région Lausanne).
De plus, après avoir présidé la Commission des ministères pendant de nombreuses années, Olivier Cretegny a passé la main à Thierry Wirth, pasteur dans l'Eglise évangélique libre de Boudry.
 
Vers un nouveau Service missionnaire évangélique 
Le Service missionnaire évangélique (SME), « bras de la FREE » pour rejoindre les populations défavorisées d'Afrique, d'Asie et d'Europe de l'Est, se réorganise également. Pour mener à bien sa restructuration, il a engagé à 20 %, jusqu'à la fin de l'année, Thomas Diebold, membre de l'Eglise évangélique de Meyrin.
Le SME, bénéficie de la confiance de Pain pour le prochain (PPP) et de la Direction du développement et de la coopération (DDC) de la Confédération. A ce titre, il reçoit environ 280'000 francs de ces organismes chaque année. Mais l'évolution des lois et des exigences concernant des organisations telles que le SME oblige celui-ci à mieux préciser son fonctionnement et ses objectifs.
 
Nos Eglises jugent les pots
A la suite de la présentation d'un nouveau modèle financier, lors de la Rencontre générale du 12 mars dernier, un sondage a été effectué dans les Eglises. Rappelons que ce nouveau modèle prévoit l'introduction de quatre « pots budgétaires »: (1) le soutien aux Eglises de la FREE, (2) l'évangélisation et le témoignage en Suisse, (3) l'évangélisation et le témoignage à l'étranger, (4) les frais de fonctionnement de la fédération. Alors que le quatrième pot serait financé grâce à l'introduction d'une cotisation payée par chaque Eglise, les trois autres seraient approvisionnés par des engagements des Eglises, selon leurs moyens et leurs priorités.
Seize communautés ont répondu au sondage. Il en ressort qu'elles approuvent largement les principes de pots budgétaires, de cotisations, ainsi que d'une période de transition et d'adaptation. Elles acceptent avec des réticences le principe d'un fonds de solidarité destiné à aider certaines Eglises à payer leur cotisation. Elles désapprouvent le principe selon lequel chaque communauté choisirait ses priorités pour les pots budgétaires. Dans ce domaine, les Eglises considèrent qu'il est de la responsabilité de la FREE de faire les bons choix.
Claude-Alain Baehler

Lire le portrait de Pierre Deriaz, nouveau président de la Rencontre générale de la FREE.

  • Encadré 1:

    Nouvelles brèves

    • L'Eglise de Grandcour arrête ses activités, la Fondation la Prévoyante (FLP) gère la question du bâtiment.
    • La FREE était représentée à Pâques au Congrès des Communautés et Assemblées évangéliques de France, à l’Ascension au Synode de l’Union des Eglises évangéliques libres de France qui s'est tenu au 2 au 5 juin à Valence, ainsi qu'au Congrès international des Assemblées de Frères qui a eu lieu du 13 au 17 juin à Strasbourg.
    • La journaliste Gabrielle Desarzens est reconduite dans son mandat à la RSR. Elle participera aussi à hauteur de 20% aux activités journalistiques de l’équipe communication de la FREE.
    • Laetitia Paratte est engagée comme animatrice enfance-jeunesse à mi-temps. Soutenue pendant deux ans par la Fondation la Prévoyante, elle collabore avec les Commissions enfance et jeunesse.
    • Pascal Crelier, qui travaille déjà à 40% pour la communication dans la FREE, est engagé en plus à 30 % comme animateur jeunesse. Il remplace en partie Emmanuel Schmid.
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !