Rencontre générale de la FREE... ou l'art de prendre des directions

vendredi 18 mars 2011

Lors de la dernière Rencontre générale de la FREE, il a été question de conduite et de directions. Alors que le vice-président se faisait l'écho des priorités discernées pour ces prochaines années, un nouveau projet financier – à discuter – risque d'apporter de profonds changements dans le fonctionnement de notre fédération.

Au début de la Rencontre générale qui s'est tenue le 12 mars dernier à l'Eglise évangélique FREE d'Echallens, Daniel Berger, le vice-président de la FREE, s'est fait l'écho de la rencontre des « instances et commissions » qui a eu lieu les 25 et 26 février dernier à Saint-Légier. Ce temps de retraite et de discernement, qui rassemblait les responsables des différents secteurs d'activités de notre fédération, a débouché sur la définition d'un certain nombre d'objectifs et de priorités pour les années 2011 à 2015.

 
Des objectifs pour la FREE
L'objectif général discerné pour cette période est l'avancement du Règne de Dieu, par le développement des partenariats au-dedans comme au-dehors. Il s'agit de développer la collaboration au sein de la FREE et avec les autres Eglises.
De manière plus pratique, les « instances et commissions » nous proposent trois objectifs prioritaires: l'implantation d'Eglises en Suisse, la mission à l’étranger, l'accompagnement des enfants et des jeunes.

Implantation d’Eglises en Suisse. Il s'agit d'encourager et d'aider les Eglises locales à collaborer au niveau des Régionales, en vue de l'implantation de nouvelles communautés dans des régions pauvres en Eglises évangéliques. Cela implique également de dégager des moyens financiers dans ce but. La Commission implantation d'Eglises a décidé de reprendre la balle au bond et de donner rapidement des réponses concrètes aux intentions exprimées.

Mission à l’étranger. La mission à l'étranger est du ressort du Service missionnaire évangélique (SME) de nos Eglises. Peu de temps a été accordé à la réflexion dans ce domaine où abondent les défis nouveaux. Des temps de réflexion spécifiques sont et seront consacrés à la mission à l'étranger.

Enfance et jeunesse. Nous allons vers un rapprochement – voire une fusion – des commissions enfance et jeunesse. Celui-ci sera assorti d'une solide réflexion à propos de l'accompagnement des jeunes adultes de nos Eglises. L'idée est d'établir des coordinateurs régionaux et d'offrir de bonnes formations aux leaders. La nouvelle Formation au ministère jeunesse en cours d'emploi fait partie du projet.

Les retombées du congrès Lausanne III pour l'évangélisation du monde, qui s'est tenu l'an dernier au Cap, se font également sentir avec la mise en évidence du concept de mission intégrale, alliant l'engagement social et l'évangélisation. L’engagement social est complété par une volonté de promouvoir la prière, la formation des pasteurs et la reconnaissance de la diversité des ministères dans nos Eglises.
 
Vers une nouvelle manière de gérer les finances
Sur le plan financier, l'exercice 2010 laisse une agréable surprise. Alors qu'un budget déficitaire avait été voté, un petit bénéfice inattendu est au rendez-vous. La FREE termine l'exercice avec une perte d'environ 10'000 francs, mais le SME engrange un bénéfice d'environ 16'000 francs, ce qui laisse un bénéfice consolidé d'environ 6000 francs.
Plus précisément, les dons attribués – c'est-à-dire destinés à des buts déterminés – ont progressé. Par contre, la solidarité « par habitude » est plutôt en régression. Cette tendance, déjà évoquée lors de la Rencontre générale de novembre 2010 à Oron, conduit le Bureau exécutif de la FREE à poursuivre sa réflexion en vue de l'adaptation du mode de financement de notre fédération.
Stéphane Bossel, le responsable des finances de la FREE, a donné un aperçu des modifications qui seront proposées par rapport à la manière d'établir et de tenir le budget de notre fédération. Si ces modifications sont acceptées, la nouvelle pratique pourrait prendre effet en 2013. Celle-ci consisterait en un système de quatre « pots budgétaires », à budgétiser et à financer:
- Premier pot budgétaire: le soutien aux Eglises de la FREE. Cela comprend des départements tels que le secrétaire général, les aumôneries, la Commission communication ou la Commission jeunesse.
- Deuxième pot budgétaire: l'évangélisation et le témoignage en Suisse.
- Troisième pot budgétaire: l'évangélisation et le témoignage à l'étranger.
- Quatrième pot budgétaire: les frais de fonctionnement de la fédération. Cela comprend, entre autres, l'entretien du bâtiment de Saint-Prex et les salaires des collaborateurs administratifs (secrétariat, comptabilité, gestion).
Le quatrième pot budgétaire serait couvert grâce à une cotisation annuelle minime (quelques milliers de francs) demandée aux Eglises et calculée en fonction du nombre de leurs délégués à la Rencontre générale. Les trois autres pots budgétaires seraient financés grâce aux « engagements planchers » volontaires des communautés. En pratique, cela signifie qu'une Eglise aurait à payer une cotisation destinée au fonctionnement de la FREE, puis à déterminer comment elle désirerait s'engager à soutenir les différentes activités de la fédération: plutôt la collaboration entre Eglises... plutôt le témoignage chrétien proche... plutôt la mission...
Cette nouvelle pratique devrait permettre aux Eglises de participer activement aux choix et aux orientations prises par la fédération. Elle augmenterait la liberté ainsi que la responsabilité spirituelle de chaque communauté dans la gestion de la FREE. Une procédure de consultation sera mise en place. Une discussion aura vraisemblablement lieu lors de la Rencontre générale de juin et la décision devrait intervenir lors de la Rencontre générale de novembre.
 
Un nouveau président pour la FREE
Comme il l'avait annoncé, René Monot a décidé de laisser sa place de président de la FREE à un successeur. Le Bureau exécutif a proposé Pierre Deriaz, 56 ans, infirmier attaché à la prévention des infections dans les Hôpitaux de Neuchâtel. Avec son épouse Claudine, Pierre a travaillé dans le cadre de plusieurs missions. Il a présidé la Fédération de missions évangéliques francophones (FMEF). Dans notre fédération, il a été vice-président du BRG, délégué au Groupe de pilotage pour la fusion FEEL-AESR, puis membre du Bureau exécutif. Il a fait partie du conseil de l'Eglise évangélique FREE d'Yverdon. Depuis son déménagement à Bôle, il a rejoint l'Eglise évangélique FREE de Boudry.
Un autre candidat a été présenté par l'Eglise évangélique Elim de Saint-Prex. Lors d'un vote à bulletins secrets, les délégués de nos Eglises ont désigné Pierre Deriaz. Marc Gallay a aussi été nommé à la vice-présidence de la FREE. René Monot, quant à lui, a été nommé au Bureau exécutif de la FREE.

Claude-Alain Baehler

 

  • Encadré 1:

    Commentaire
    Qui va gouverner?

    Lors de cette Rencontre générale, nous avons vu se dessiner deux mouvements, semble-t-il peu compatibles entre eux. D'une part, les autorités de la FREE tiennent à développer une voix prophétique au sein de notre fédération, à donner des directions et des impulsions. D'autre part, elles envisagent de laisser aux Eglises le soin de décider des priorités – par l'intermédiaire de leurs choix financiers et sur la base d'informations plus ou moins bien été relayées. Sans un travail d'harmonisation très rigoureux, ne court-on pas le risque de voir notre fédération « savoir sans décider » et nos Eglises « décider sans savoir »?
  • Encadré 2:

    Mission

    - Damien et Lucie Golay, 28 et 22 ans, en stage dans l'Eglise évangélique l'Arc-en-ciel à Gland, ont présenté leur projet de départ en mission au Bénin. Ils sont engagés par la Société internationale missionnaire (SIM) et soutenus, en tant que « missionnaires associés », par le Service missionnaire évangélique (SME) de nos Eglises. Leur Eglise d'envoi est l'Eglise FREE la Chapelle au Sentier.
    - Antoine Bader et Olivier Bory ont donné des nouvelles de leur voyage au Tchad. Ils ont eu des contacts avec les Assemblées chrétiennes au Tchad. Ils ont également visité des envoyés de nos Eglises: Linus et Viviane Gasser, ainsi que Reto et Barbara Lampert.
     
    En bref...
    - Michel Bonjour a présenté son travail à la Plate-forme projets. Norbert Valley a présenté son nouveau travail de coordinateur de Prière pour la Suisse.
    - L'Eglise évangélique le Cep, à Porrentruy, accueillera Daniel Rüfenacht comme nouveau pasteur dès le mois d'août.
    - L'Espace rencontre, soit l’Eglise évangélique de Villars-sur-Glâne, cherche de nouveaux locaux pour le printemps 2012. Le bâtiment dans lequel la communauté se réunit actuellement sera démoli.
    - Le Gospel Center devra quitter le site de la Ligue pour la lecture de la Bible, à Vennes, à la fin de cette année. Il cherche des locaux dans le nord de Lausanne.
    - La prochaine Conférence internationale de guérison (www.laguerison.ch) aura lieu du 1er au 4 juin à la patinoire de Malley, à Lausanne.
    - Un nouveau recensement du nombre de membres de nos Eglises aura lieu cette année, afin de déterminer le nombre de représentants de chaque communauté aux Rencontres générales.

     

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !