Rassemblement « Nous sommes JS » à Berne: les Romands portés pâles

mercredi 05 juillet 2017 icon-comments 1

Le 1er juillet 2017, plusieurs organisations chrétiennes de jeunesse ont organisé un rassemblement sur la Place fédérale, à Berne. Pour elles, il s’agissait de montrer qu’elles tiennent à poursuivre leur collaboration avec le programme Jeunesse et sport (J+S) de l’Office fédéral du sport.

A l'appel de plusieurs organisations chrétiennes de jeunesse, un millier de personnes se sont rassemblées samedi dernier sur la Place fédérale, à Berne. Le but de cette manifestation était de dire « nous sommes tous Jeunesse et sport » aux autorités fédérales.

En effet, suite à la décision de l'Office fédéral du sport (OFSPO) d'exclure les camps chrétiens du programme Jeunesse et sport (J+S), plusieurs organisations chrétiennes se sont mobilisées. Elles font connaître leur désir de voir ce partenariat avec la Confédération se poursuivre.

Les participants à la rencontre étaient en majorité de jeunes membres des « Jungscharen », les scouts évangéliques de Suisse allemande. Les Romands, eux, ont brillé par leur absence : aucune organisation visée par l’exclusion du programme J+S n'était représentée. Du coup, les interventions initialement prévues en deux langues n'ont pas été traduites en français.

La négociation se poursuit

Depuis deux ans, plusieurs organisations chrétiennes de jeunesse suisses collaborent dans une négociation avec l’OFSPO et l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Elles ont publié une Charte pour le service parmi les enfants et les jeunes (CCEJ) qui présente leurs objectifs, leurs méthodes et leurs principes. Le document clarifie par exemple le rapport entre « activités jeunesse » et « évangélisation ». De cette manière, ces organisations de jeunesse cherchent à être mieux comprises des autorités et de la population suisses.

« Les Romands participent pleinement à ce processus, souligne Michael Mutzner, secrétaire général adjoint du Réseau évangélique suisse (RES). Mais ils n'ont pas toujours les ressources pour s'investir à part égale avec les Alémaniques. Dans ce sens, ils bénéficient beaucoup du travail de ces derniers. Cela est particulièrement vrai avec cette manifestation à Berne, à laquelle ils adhèrent pleinement. »

Actuellement, les organisations chrétiennes de jeunesse et les autorités suisses négocient au sein d’une « Table ronde ». Dans un premier temps, les discussions devraient vraisemblablement permettre aux organisations concernées de participer au programme Jeunesse et sport au-delà de 2017. Ensuite, les organisations devront répondre à deux exigences de la Confédération. D’une part, elles devront être systématiquement constituées en associations dont les statuts sont compatibles avec les objectifs de J+S. D’autre part, elles devront se doter d’une structure faîtière qui les représentera auprès de l’OFSPO.

« Nous sommes prudemment optimistes en ce qui concerne l’évolution de notre relation avec l'OFSPO, relève Michael Mutzner. En ce qui concerne la fin des subventions de l'OFAS, il est trop tôt pour pouvoir déterminer si un renversement de situation est possible ou non. Mais, à court terme, c'est le règlement de la relation avec l'OFSPO qui est prioritaire. »

Claude-Alain Baehler

Réseau évangélique suisse.
Charte pour le service parmi les enfants et les jeunes.

1 réaction

  • Ruffieux Jean-Luc dimanche, 09 juillet 2017 15:35

    Bonjour,
    Les pasteurs n'ont pas parlé du sujet et encore moins mobilisé pour allez à Berne pour se qui concerne L`église de (réveil) sur Genève??
    Mais pour beaucoup nous sommes pour ces camps qui donne des valeurs chrétiennes comme savoir pardonner et être déculpabiliser par le salut en Christ.
    Merci pour vos efforts.

Publicité

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

19 décembre

  • «Irène et Andreas Zurbrügg : les fours solaires contre le déforestation au Tchad» (Ciel ! Mon info)
  • «Gagnières : ‘Dans sa présence avec Matt Marvane’» (Rendez-vous)

26 décembre

  • «Claudine Kaboré: l'Association des servantes de Christ du Burkina Faso» (Ciel ! Mon info)
  • «Gagnières: aimer la Francophonie» avec Chris Christensen (Rendez-vous)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Des mots qui restaurent en cadeau

    Lun 17 décembre 2018

    Et si, au milieu de nos achats fébriles qui précèdent Noël, nous risquions une parole de Noël ? Le pasteur Philippe Henchoz de l'église évangélique Meyrin (FREE) nous y encourage !

  • Jeu de lumière

    Sam 15 décembre 2018

    «Enfants, nous aimions nous cacher. Et surtout, à mesure que les minutes passaient, jeu oblige… être tout de même découverts! Cache-cache: ce jeu, au fond, ne s’arrête jamais vraiment et c’est cadeau !» Une méditation de Michel Gentil, pasteur à l’église La Rochette (FREE) de Neuchâtel.

  • Laisser Dieu renouveler mon sens de l’Avent

    Sam 08 décembre 2018

    On pourrait penser que le temps de l’Avent est calme et recueilli chez un pasteur. Eh bien pas du tout ! Comme pour tout le monde, c’est une période frénétique. Claude-Alain Baehler en témoigne !

  • « Je veux être, pendant l’Avent, une « contempl’active » ! »

    Ven 07 décembre 2018

    Elle dit avoir tendance à l’hyperactivité. Du coup, s’arrêter et prendre du temps pour se ressourcer auprès de Dieu lui est primordial. Christine Staiesse, Major à l’Armée du Salut, indique y trouver une tranquillité intérieure tout à fait concrète. Rencontre.

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !