Quatrième mousquetaire : la foi n’est pas réservée aux femmes !

CAB vendredi 02 septembre 2016

Un grand week-end réservé aux hommes aura lieu en octobre au Tessin. Grâce au dépassement de soi et à l’esprit de corps, il devrait permettre à plusieurs de s’engager avec Dieu d’une façon toute nouvelle.

Un zeste de cours de répétition, une pincée de Fort Boyard, une bonne louche de rencontres avec Dieu : voilà ce qui attend les participants au prochain « Week-end de caractère » organisé par l’association Quatrième mousquetaire. Celui-ci se déroulera du 27 au 30 octobre 2016 au Tessin. Quelque 150 à 200 hommes sont attendus à Bellinzone pour quatre jours de confrontation aux éléments, à soi-même et à Dieu dans les montagnes tessinoises.

« Le dépassement de soi et les défis physiques provoquent un lâcher prise propice à de belles ouvertures spirituelles, explique Jacquelin Piaget, membre de l’Eglise évangélique libre de la Rochette (FREE), à Neuchâtel. Cet entrepreneur indépendant de 34 ans, marié, architecte-paysagiste, a déjà vécu de tels week-ends et il en est rentré fortement impacté. Il explique : « Cela a modifié ma manière de concevoir ma vie de famille, mon travail, ma façon d'être dans l’Eglise. Ma compréhension de mon rôle d'homme a également changé ».

Découvrir son potentiel afin de s’engager

Les rencontres organisées dans nos Eglises ne sont pas toujours bien adaptées au caractère des hommes. Nombre d’entre eux, bien que chrétiens, se contentent d’accompagner leur épouse à l’église. Avec ces Week-ends de caractère, l’association Quatrième mousquetaire encourage des hommes à découvrir leur potentiel afin de s’engager « pour Dieu, la famille, l’Eglise et la justice ». « Même si je suis contre l’activisme et le ‘faire pour être’, j'aime l’action, les défis qui rassemblent des potentiels, souligne Jacquelin Piaget. Le monde chrétien est très ‘clean’ et doux. Beaucoup d’hommes ont besoin d’autre chose, de frottement et de défis. »

Le Week-end de caractère au Tessin promet de répondre à cette attente. Les hommes partiront par groupes de dix, avec du matériel de camping dans les sacs à dos, mais sans montres, ni téléphones portables, ni appareils photos. Ils alterneront des temps de marche avec des moments de discussion en rapport avec la foi. Cette année, ils parleront des réussites, des combats et des manquements de croyants tels que David et Moïse.

« J'aime ce format, confesse Jacquelin Piaget. Il est différent d’un séminaire où on doit rester statique – même si je participe volontiers et régulièrement à de telles rencontres. La nature me parle autrement que les conférences. Les efforts physiques développent l’esprit de corps et délient les langues. » Ce sera l’occasion pour plusieurs d’avoir du temps pour réfléchir, de passer des contrats avec Dieu, de prier pour leur conjoint et leur famille, de découvrir leurs limites et le besoin d’être entouré, puis de revenir transformés.

Claude-Alain Baehler

Le Quatrième mousquetaire (informations et inscriptions en français).

  • Encadré 1:

    Réconcilier les hommes avec les Eglises

    Dans son livre intitulé Pourquoi les hommes détestent aller à l’église (Why Men Hate Going to Church), David Murrow explique que, parmi les valeurs évangéliques, les Eglises ont retenu celles qui conviennent aux femmes, aux enfants et aux personnes âgées : douceur, bonté, échanges, harmonie. Par contre, elles ont délaissé les valeurs qui parlent particulièrement aux hommes : compétences, efficacité, aventure, compétition, objectifs à atteindre. Ainsi, les Eglises sont des clubs pour femmes, encadrés par quelques hommes qui ont appris à se sentir à l’aise avec les valeurs féminines. Quant aux autres hommes et aux jeunes adultes, ils peinent à y trouver leur place.

    Le mouvement interconfessionnel « Quatrième mousquetaire » fait référence aux mousquetaires, la garde rapprochée du roi. Par le moyen de « Week-ends de caractère », il encourage les hommes à s’entourer pour vivre leur foi et à faire parcourir les vérités spirituelles, sur 30 centimètres, de la tête au cœur. Le mouvement est né en 2008 aux Pays-Bas et s’est également développé en Allemagne, aux Etats-Unis, en Belgique, en Norvège, en Ecosse et en Suisse.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !