Praz-Soleil Château-d’Oex déménage

vendredi 31 janvier 2014

Le Conseil de la Fondation Praz-Soleil voit grand. Il se lance dans un projet de « Pôle santé du Pays-d'Enhaut ». Ce qui entraîne un rapprochement avec l'hôpital régional et la construction de nouveaux bâtiments.

« Praz-Soleil, ce n'est pas avant tout des murs, mais un état d'esprit ! » Matthias Link dirige depuis neuf ans la Maison d'accueil Praz-Soleil à Château-d'Oex, une des œuvres sociales de la FREE. Dans le container qui lui sert de bureau, tout est minutieusement rangé, notamment de nombreux dossiers alignés sur le sol de manière systématique.

Les services techniques et hôteliers en commun
« Nous souhaitons participer dans le Pays-d'Enhaut à la mise en place d'un 'Pôle santé' qui comprendra l'hôpital régional, un centre ambulatoire avec des cabinets de médecins et le CMS, une clinique privée... et la Maison d'accueil Praz-Soleil », explique Matthias Link. Le projet est ambitieux. Il vise d'abord à constituer une société anonyme qui s'occupera des services partagés, soit les services techniques et hôteliers. Il impliquera aussi un rapprochement géographique des différents bâtiments. La Maison d'accueil Praz-Soleil devrait se déplacer sur la parcelle de l'Etambeau et occuper un périmètre mis à disposition par la commune. Ce faisant, Praz-Soleil intégrera les 16 lits C de l'hôpital pour constituer un EMS de 50 lits.

Le bâtiment actuel fera place à des logements protégés
« Nous sommes très conscients de l'attachement des membres de la FREE et de la population du Pays-d'Enhaut à ce bâtiment. Tout a été entrepris pour lui trouver une nouvelle affectation d'utilité publique », relève Matthias Link. Plusieurs études ont examiné les différentes possibilités : transformer le bâtiment pour qu'il soit aux normes afin d'accueillir les résidents, le réaffecter pour qu'il accueille les 20 logements protégés prévus sur le site, y aménager le centre ambulatoire avec ses cabinets médicaux et son laboratoire, le CMS ainsi que l'administration et les services partagés... « Chiffres à l'appui, conclut le directeur de Praz-Soleil, nous avons dû nous rendre à l'évidence : la maison doit être détruite ! »
Et au directeur de l'institution d'ajouter : « Une fois que le nouveau bâtiment de l'EMS Praz-Soleil sera construit sur la parcelle communale, nous démolirons notre bâtiment pour construire sur ce terrain, propriété de la Fondation Praz-Soleil, une vingtaine de logements protégés pour personnes âgées, un vrai besoin à Château-d'Oex. »
L'ancien Hôpital du Pays-d'Enhaut a été inauguré en 1926. Il a été vendu à la FREE en 1982 qui, après deux ans de travaux et via la Fondation Praz-Soleil, a ouvert la maison d'accueil que l'on connaît actuellement. Cet EMS emploie aujourd'hui une soixantaine de personnes, dont un aumônier qui, par ses visites, les cultes et les animations qu'il propose, donne une couleur particulière à la maison. « Cette dimension chrétienne, nous allons pouvoir la garder, assure Philippe Randin, vice-président du Conseil de fondation et député au Grand Conseil vaudois. Elle pourra même être étendue puisque l'EMS passera d'une capacité de 37 à 50 lits. »

Des emplois créés
Très mobilisé pour son coin de pays et notamment pour la création d'emplois dans une région périphérique, Philippe Randin voit dans ce projet de « Pôle santé du Pays-d'Enhaut » l'occasion de maintenir sur place un hôpital régional, et surtout de créer des emplois dans un secteur économique qui se porte bien. Celui qui préside aussi l'Association de santé du Pays-d'Enhaut salue l'arrivée sur la parcelle de l'Etambeau d'une clinique-hôtel wellness privée, qui devrait créer environ 70 emplois.
Par souci de précision, Matthias Link ajoute que dans cette nouvelle configuration, les statuts actuels de Praz-Soleil resteront en vigueur, eux qui précisent que les cadres de l'EMS, direction, infirmier ou infirmière chef(fe) et aumônier, doivent être des chrétiens engagés.
Un concours architectural va être lancé et les travaux pourraient commencer en 2015.
Serge Carrel

  • Encadré 1:

    Le projet en quelques chiffres
    Construction du nouvel EMS : 17 millions.
    Démolition du bâtiment de la Maison d'accueil : 370'000.-
    Construction de 20 appartements protégés : 7 millions.
    Si la fondation avait décidé de garder le bâtiment actuel, l'aménagement des locaux pour en faire des locaux communs ou des appartements protégés aurait coûté 25 à 30% de plus qu'une nouvelle construction.
    Financement: la Fondation Praz-Soleil devra emprunter pour financer la construction du nouvel EMS. Cet emprunt sera garanti par l'Etat. Par ailleurs, la partie souterraine du parking et les appartements protégés devront être financés par Praz-Soleil, soit au travers d'emprunts, de prêts ou de dons.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !