Le christianisme en marche pour célébrer 2033

vendredi 01 mars 2024

En février, cent soixante dirigeants chrétiens, représentant cent vingt-trois mouvements de mission dans 60 pays, se sont rassemblés à Cracovie. Objectif, préparer la célébration des 2000 ans de la résurrection de Jésus. Fondateur de JC2033, Olivier Fleury a été encouragé par l'unité vécue entre confessions. Egalement que l'année 2033 soit en ligne de mire pour de plus en plus d'organisations chrétiennes.

Olivier Fleury, fondateur du mouvement JC2033, est rentré de son voyage en Pologne « plein de joie et de foi » ! Du 5 au 11 février dernier, il a participé à la rencontre mondiale Global 2033 qui a rassemblé, à Cracovie, cent soixante dirigeants chrétiens représentant plus de cent vingt mouvements de missions dans 60 pays, et dont le but est de préparer l’anniversaire des 2000 ans de la mort et de la résurrection de Jésus.

« C’est vraiment énorme. On a eu là une diversité de missions, d’Eglises et de pays extrêmement rare », souligne cet ancien directeur de JEM Suisse. Si Global 2033 et JC2033 ont une vision commune, ces deux mouvements ont été mis sur pied indépendamment. JC2033 a été fondé en 2007 par Olivier Fleury, tandis que Global 2033 est une initiative catholique charismatique fondée par Henry Capello en 2019. « Quand nous nous sommes rencontrés, nous sommes tombés des nues ! Nous avons eu cette même idée de célébrer la résurrection de Jésus, sans s'être concertés », se réjouit Olivier Fleury.

Chez Global 2033, 90 % des ambassadeurs sont catholiques charismatiques ; et chez JC2033, ces derniers représentent 10 %. « Ce qui est extraordinaire, c’est qu’on ne sait plus qui est catholique, évangélique, ambassadeur de tel ou de tel mouvement. On commence à laisser tomber nos différences et à se tenir la main. C’est une prise de conscience de la force qu’on peut avoir dans l’unité. C’est une immense marche du christianisme pour dire que Jésus est ressuscité. C’est vraiment l’œuvre de Dieu ! Non seulement, il est en train de préparer l’Epouse (ndlr : c'est-à-dire l'Eglise universelle) pour les noces, mais il est aussi en train de préparer les chrétiens à faire face à la persécution », relève Olivier Fleury.

Au Népal, les chrétiens organisent des marches éloquentes

Le but de Global 2033, c’est d’annoncer Jésus au monde entier en commençant par les catholiques, afin d’atteindre le reste de monde. «Sur les 1,2 milliard de catholiques, 10 % d’entre eux sont charismatiques. Henry Capello aimerait réévangéliser les baptisés pour toucher le monde», explique Olivier Fleury qui fait aussi partie du conseil international de Global 2033.

Pour poursuivre les objectifs d’unité et d’évangélisation de JC2033, Olivier Fleury voyage de nation en nation pour lever des ambassadeurs. Il interpelle les chrétiens avec ces questions brûlantes : « De quoi rêvez-vous pour l’anniversaire des 2000 ans de la résurrection de Jésus ? De quoi rêvez-vous pour que les gens entendent dans votre pays que Jésus est ressuscité ? » Et c’est ainsi qu’au Népal, les chrétiens, qui ont l’interdiction de prêcher, ont répondu à cet appel en organisant des marches silencieuses munis de banderoles, pendant la période de Pâques, pour parler de la résurrection de Jésus. Et ce, depuis quelques années déjà. « Les initiatives ont lieu dès maintenant. Nous n’attendons pas 2033 pour nous mettre en marche. Considérons que c’est un entrainement », souligne Olivier Fleury.

De l’autre côté de l’Atlantique, au Québec, protestants et catholiques ont répondu à l’appel de JC2033 d’une toute autre manière. « Quand la nature commence à dégeler, il y a la fête du printemps qui arrive sur le week-end de Pâques. Au lieu de mettre à l’honneur le sirop d’érable dans les cabanes à sucre, des chrétiens ont commencé à mette à l’honneur la résurrection de Jésus dans ces cabanes », raconte Olivier Fleury. Actuellement JC2033 compte cent quarante ambassadeurs dans 40 pays.

« Tout le monde vise 2033 ! »

Olivier Fleury a remarqué que de nombreuses organisations chrétiennes ont un projet spécial pour 2033, alors qu’elles n'étaient pas spécialement en lien avec JC2033. « Par exemple, le pasteur évangélique américain Rick Warren aimerait que chaque être humain sur la planète entende que Jésus est ressuscité avant 2033. Ou encore les Assemblés de Dieu (MM33) ont décidé d’implanter un million d’Eglises dans le monde. Ils en ont 250 000; donc chaque Eglise doit en implanter trois autres d’ici 2033. Tout le monde vise 2033 ! », s’enthousiasme Olivier Fleury.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !