Journée nationale de prière 2012 à Aarau

vendredi 27 juillet 2012

La prochaine Journée nationale de prière du 1er août aura lieu cette année au Schachen à Aarau. Les organisateurs de cet événement – l’association Prière pour la Suisse et l’Agence C – nous transmettent le communiqué ci-dessous.

De Berne, la capitale fédérale, la Journée nationale de prière se déplacera cette année à Aarau qui fut, de 1798 à 1803, la capitale de la République helvétique. Placé sous le thème « Unité dans l’amour de Jésus », l'événement aura un caractère festif. Il s'adresse à tous, petits et grands; les familles y sont donc les bienvenues.

La Journée nationale de prière commencera à 11h00. Un orchestre et une chorale, conduits par le pasteur et musicien genevois Etienne Rochat, accompagneront les points forts de cette manifestation qui se terminera à 16h00.

Bien que la Suisse soit une sorte de miracle de cohésion nationale dans la diversité des cultures qu’elle représente, la notion d’unité est toujours d’actualité. Au-delà de la mythique « barrière de röstis », l’insécurité économique favorise la recherche de boucs émissaires. Ainsi l’unité avec les étrangers qui vivent et participent à la création de la richesse nationale reste d’actualité. Dans une société en mutation et en recomposition confessionnelle, la cohabitation harmonieuse des cultures et des religions est également un sujet de réflexion important. Cette journée s’adresse à tous les chrétiens qui veulent vivre et transmettre leur espérance, et travailler à l’unité. Les interventions auront lieu dans les 4 langues nationales.

Conscients que, selon le livre des Proverbes, « la justice fait la grandeur d’une nation, et le péché le déshonneur des peuples », mais aussi confiants en la grâce et la miséricorde de Dieu, les responsables de la journée ont prévu un temps de repentance pour les fautes qui ont cours dans notre pays et une prière forte pour plus de justice. La reconnaissance et la louange au Dieu Tout-Puissant répondra également à cette parole de l’hymne national: « Suisse, espère en Dieu toujours », l’espérance étant aujourd’hui une des valeurs les plus pertinentes de la foi chrétienne.

Prière pour la Suisse est un mouvement non confessionnel, créé il y a 25 ans pour sensibiliser les Eglises à la prière pour notre pays. Il est fort de plus de 4000 personnes et puise sa motivation dans une parole de l’apôtre Paul à Timothée: « J’exhorte donc, en tout premier lieu, à faire des requêtes, prières, intercessions, actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui occupent une position supérieure, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et dignité».


 

Informations et programme de la journée: www.priere.ch.

Renseignements : Norbert Valley, porte-parole de Prière pour la Suisse, tél. 079 250 24 79.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !