ISCAS : explorer les spiritualités chrétiennes dans toute leur richesse

Willy Favre, Claude-Alain Baehler vendredi 10 novembre 2023

Les chrétiens ont des manières très diverses de rencontrer Dieu, de prier, de vivre leur foi. L’Initiation aux spiritualités chrétiennes et à l’accompagnement spirituel (ISCAS) permet de découvrir cette diversité, de s’en nourrir, de mieux comprendre les autres, voire de les accompagner. Découverte. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

« Pour moi, la tradition et la spiritualité évangéliques ne se limitent pas à une seule manière de vivre sa foi, explique Willy Favre, membre de l’Eglise évangélique « Les Amandiers » (FREE), à Lavigny. Je perçois la diversité comme une richesse féconde et défiante, dans la beauté du corps du Christ. Le cœur de ma foi se nourrit d’une conviction évangélique et d’une relation vivante et personnelle, en Esprit, avec le Christ ressuscité et avec mes frères et sœurs dans leur diversité. »

Il y a une quinzaine d’années, lors d’une conférence sur ce thème, donnée par le pasteur Louis Schweitzer, Willy Favre et son épouse Noëlle ont pris conscience de la diversité des manières de vivre la foi chrétienne. « Cela nous a éveillés à d’autres manières de prier », se souvient Willy Favre. Il a donc décidé de suivre un cycle de formation intitulé « Initiation aux spiritualités chrétiennes et à l’accompagnement spirituel » (ISCAS), proposé par Louis Schweitzer et la professeure retraitée de Nouveau Testament Linda Oyer. Par la suite, avec d’autres personnes, il a été à l’origine de l’association « Compagnons de route, Suisse » qu’il préside actuellement.

Enseigner et accompagner

L’association Compagnons de route vise à accompagner des chrétiennes et des chrétiens qui désirent découvrir la variété des spiritualités au sein du christianisme. Elle organise des parcours ISCAS et des journées de formation à ce sujet. « Pour moi, les différences sont devenues une richesse, plutôt qu’une menace, alors que ce n’était pas le cas au début de ma vie chrétienne », relève Willy Favre.

Découvrir et comprendre d'autres formes de spiritualité permet à chaque croyant de trouver celle qui lui convient véritablement. Mais cette découverte est également très utile au sein de chaque communauté. Elle permet à des chrétiens très différents de vivre ensemble, de développer une véritable communion et de mettre en valeur différents dons dans la communauté. « La découverte d'autres manières de vivre sa relation avec le Christ privilégie l’unité véritable, au détriment de l’uniformité réductrice », insiste Willy Favre.

 

Site internet de l’association Compagnons de route : www.compagnonsderoute.ch.

  • Encadré 1:

    Ils ont suivi ISCAS...

    Parmi les personnes qui ont suivi des formations ISCAS, voici quelques témoignages.

    ► Cette formation a été importante pour moi. Elle m'a permis de découvrir la spiritualité chrétienne dans une perspective historique. Elle m'a donné une image unifiée de l'Église autour de la personne de Jésus. (Jean-Daniel André)

    ► La formation est intéressante. Elle est donnée par des orateurs passionnants. J'ai beaucoup apprécié de découvrir l'histoire de l’Eglise, transmise jusqu'à nos jours et appelée à se poursuivre de génération en génération. Nous sommes les maillons d'une grande chaîne, les membres d’une grande famille qui nous aide à mûrir dans la foi, afin de partager ce que nous avons reçu. (Sandrine Monachon)

    ► ISCAS permet de prendre de recul, de considérer la richesse de la spiritualité chrétienne et de se situer ainsi soi-même, personnellement. (Daniel Fatzer)

    ► En 2019, trois personnes m'ont demandé un accompagnement durant leur fin de vie. C'était essentiellement une présence, mais aussi une oreille attentive à leurs questions spirituelles. ISCAS m'apporte la confiance, les connaissances et le savoir-faire bienveillant qui permettent d’accompagner spirituellement les personnes qui s’adressent à moi. (Susan Pittet)

    ► Le cours ISCAS a changé ma vie. Il a ouvert mes yeux et mon cœur à d'autres façons d'être chrétien. Il m'a conduit à m'essayer à l'accompagnement spirituel qui, avec le temps et l'expérience, me donne aujourd'hui tant de joie. (Jane Maire)

    ► A presque 63 ans, après de nombreuses formations, je suis entré dans cette initiation avec quelques a priori et un peu de crainte. Et ce fut l'enthousiasme, une véritable ouverture à la pluralité, une bienfaisante nourriture spirituelle, intellectuelle et émotionnelle qui se sont proposés à moi. J'ai découvert ce que mon cœur cherchait : une intimité plus profonde avec Dieu. Au travers d'enseignants et d'accompagnants christo-centrés compétents, pertinents, passionnés et bienveillants, j'ai pu me confronter à moi-même et rester dans la paix, car « toute démarche spirituelle authentique s'accompagne aussi d'une expérience de vérité sur soi » (François Guilloré). (Roger Décorvet)

    ► Cette initiation à la spiritualité a profondément impacté ma vie spirituelle. Ma relation avec Dieu a grandi en intériorité, ce qui était mon plus grand désir. La découverte d'autres spiritualités chrétiennes m'a enrichie et m'a aidée à être plus attentionnée à l'écoute de mes « compagnons de route ». (Edwige Magnin)

  • Encadré 2:

    L’Initiation aux spiritualités chrétiennes et à l’accompagnement spirituel (ISCAS), c’est...

    (1) Une initiation aux spiritualités chrétiennes

    L’équipe de Compagnons de route propose une présentation des grandes spiritualités chrétiennes, depuis les Pères de l'Eglise jusqu'à aujourd'hui, ainsi qu’une introduction à diverses formes de pratiques qui peuvent renouveler notre lecture de la Bible et notre prière. Pendant plus de vingt ans, cette formation s’est développée en France, puis en Suisse. L'équipe s'est élargie et deux associations nommées « Compagnons de route » ont été créées, en France et en Suisse.

    « Compagnons de route » propose des formations de trois ans (trois week-ends par an), intitulées « Initiation aux spiritualités chrétiennes et à l'accompagnement spirituel (ISCAS), ainsi que des retraites et des journées de formation. Ces événements, centrés sur la spiritualité et différentes formes de prière et de méditation de la Bible, sont ouvertes à des personnes désireuses de développer leur propre spiritualité ou de se former à l'accompagnement.

    (2) Une formation à l'accompagnement spirituel

    L'accompagnement spirituel proposé par « Compagnons de route » est avant tout une relation entre deux personnes. L'accompagnateur ou l’accompagnatrice n'est ni un guide, ni un directeur spirituel, mais un vis-à-vis. Cette personne nous aide à approfondir notre vie spirituelle, à mieux comprendre le travail de Dieu en nous et à discerner ses chemins.

  • Encadré 3:

    Calendrier de la formation ISCAS en Suisse

    La prochaine formation de trois ans aura lieu à partir de décembre 2023 à Saint-Loup. La première année de formation se déroulera durant les week-ends suivants, du vendredi soir au dimanche après-midi :
    • 1er au 3 décembre 2023,
    • 8 au 10 mars 2024,
    • 7 au 9 juin 2024.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !