Cathédrale de Lausanne : une célébration bigarrée pour les 10 ans de la Communauté des Eglises (avec vidéo)

jeudi 05 septembre 2013

La dynamique de rencontre mensuelle des chrétiens vaudois à la cathédrale de Lausanne a 10 ans. Dimanche dernier une Grande Célébration œcuménique a marqué cet anniversaire de la Communauté des Eglises chrétiennes du canton de Vaud. Echos.

Un millier de personnes ont participé le dimanche 1er septembre à la Grande Célébration œcuménique qui a eu lieu à la cathédrale de Lausanne. Cette rencontre rassemblant des chrétiens issus de 20 Eglises ou fédérations d'Eglises marquait les 10 ans de la Communauté des Eglises chrétiennes du canton de Vaud (CECCV).

Une célébration mosaïque
Véritable mosaïque, cette célébration a permis à de nombreuses pratiques liturgiques de s'exprimer. Jean-Jacques Meylan, président de la CECCV et pasteur retraité de la FREE, a ouvert la rencontre. Francine et David Sauter ont proposé des gestuelles en lien avec le thème de la célébration : « Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix ». Un prêtre orthodoxe a invité à la prosternation intérieure devant Dieu. Olivier Fleury, directeur de Jeunesse en mission Suisse, a prié avant la prédication.
Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE), a ensuite prêché à partir d'un extrait du cantique de Zacharie sur ce Dieu de la vie qui apparaît à ceux qui se trouvent aux mauvais endroits (Luc 1, 76-79). A partir de la remarque faite par un douanier d'un grand pays qui relevait qu'il se trouvait souvent aux mauvais endroits sur la planète, ce pasteur norvégien a invité les chrétiens à faire confiance à Dieu pour rencontrer les plus petits dans les endroits où ne pas être.

Deux labels oecumenica attribués
En final de la célébration, deux activités chrétiennes de Suisse romande ont reçu le label oecumenica décerné par la Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse (CTEC) : l'Atelier œcuménique de théologie à Genève et les émissions religieuses de la Radio télévision suisse. Les émissions religieuses de la RTS, notamment pour l'intégration au sein d'une équipe catholique et réformée d'une journaliste issue des « Eglises libres », comme l'a relevé Rita Famos, la présidente de la CTEC. En fait, Gabrielle Desarzens, dont le travail à la RTS est soutenu par la FREE.

« Quel chemin parcouru ! »
« J'aime cette idée d'unité entre les chrétiens », a déclaré à l'issue de la célébration, Béatrice Métraux, conseillère d'Etat en charge des cultes. Cette catholique pratiquante qui a prié pour le monde politique durant le temps d'intercession a ajouté qu'elle « avait participé avec beaucoup d'enthousiasme à cette célébration ».
De son côté, Jacques Matthey, missiologue retraité du COE, a relevé que la dynamique qui prévalait entre les Eglises du canton de Vaud comptait parmi les plus avancées de Suisse. « Malgré ce que l'on dit actuellement sur les blocages œcuméniques, a-t-il ajouté, il faut voir les pas considérables qui ont été faits ces trente dernières années. Voilà 50 ans, une telle célébration n'aurait purement et simplement pas été possible. »
Serge Carrel

Reportage vidéo à la Grande Célébration œcuménique du 1er septembre à la cathédrale de Lausanne ainsi que les réactions de quelques participants.


A lire un commentaire de Serge Carrel sur le FREEblog.

  • Encadré 1:

    « Pour que cela continue, il faut soigner les relations ! »
    Le pasteur réformé Shafique Keshavjee est l'une des personnes à l'origine de la Communauté des Eglises chrétiennes du canton de Vaud (CECCV) et des célébrations de la Parole à la cathédrale de Lausanne. Il fait le point à l'occasion des 10 ans de cette démarche et se penche sur son avenir.

    Comment avez-vous vécu cette célébration ?
    C'est chaque fois un moment très important parce qu'on prend conscience de la grande diversité de nos Eglises. On découvre des styles liturgiques très différents et, en même temps, on est ensemble dans cette cathédrale pour célébrer le Christ. Et c'est cela qui est important !

    Vous avez été à l'origine de la CECCV voilà 10 ans. Comment voyez-vous l'évolution de cette dynamique ces dix prochaines années ?
    Il y a à la fois de très belles choses et des choses plus difficiles en perspective. Ceux qui sont à la base de ces rencontres sont des personnes très motivées. Elles ont développé entre elles des relations d'amitié et de convivialité. Mais il y a toujours le danger d'une deuxième génération qui ne vit pas cela de la même manière.

    Vous avez donc des craintes par rapport à de tels rassemblements dans 10 ans ?
    Rien ne garantit que dans 10 ans les relations restent. Pour que cela continue, il faut soigner les relations. Il faut vraiment reconnaître dans l'autre quelqu'un qui est pleinement chrétien, qui suit le Christ et que, s'il y a des divergences, au lieu de s'enfermer, nous continuions de cheminer ensemble. Donc je ne sais pas où nous serons dans 10 ans, mais j'espère que, si l'humilité est renouvelée, si la prière est renouvelée, cela continuera... avec l'aide de Dieu.

    La mise en place de bénédictions pour couples partenariés du côté de l'Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), pourrait-elle entraîner des tensions entre les diverses communautés chrétiennes rassemblées ici ?
    Je n'étais plus dans les instances de décision de l'EERV au moment où cette décision a été prise, mais je déplore qu'il n'y ait pas eu plus de temps accordé à la consultation des différentes Eglises, avant de lancer cela sur la place publique. Actuellement, on voit bien les tensions entre partisans et adversaires de cette pratique... La CECCV devrait être un lieu où on peut s'écouter davantage sur un sujet comme celui-ci. A propos des bénédictions pour couples partenariés, l'écoute a manqué, mais j'espère que cette écoute va pouvoir à nouveau se développer.
    Propos recueillis par SC

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

25 novembre

  • «Dieu dans mes épreuves» avec Marjorie Waefler (One’Talk)
  • «Besoin d'amour» avec Gilles Geiser (Vitamine B)

2 décembre

  • «Une terre à nouveau fertile» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Entreprendre le changement» avec Damien Boyer (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !