Après les cyclones et les inondations, Francine Buchmann fait face au choléra

jeudi 25 novembre 2010

Depuis près de 20 ans, elle vit en Haïti. Francine Buchmann est institutrice. Ces dernières années, elle a fait face aux cyclones et aux inondations. Maintenant elle affronte le choléra... Même si les élections de dimanche la préoccupent aussi. Témoignage.

« Nous utilisons beaucoup d’eau de javel pour désinfecter l’eau qui nous sert à nous laver les mains ou à nous doucher. Nous en utilisons aussi pour nettoyer les semelles de nos chaussures... » Francine Buchmann vit depuis près de 20 ans en Haïti. Tremblement de terre, cyclones, inondations... Elle connaît ! Cette Suissesse envoyée de la FREE et du Service missionnaire évangélique (SME) dirige aux Gonaïves, au nord de Port-au-Prince, une école internationale de 284 élèves, l’EPI. Actuellement, elle fait face à une nouveauté : le choléra. Son quotidien, elle le vit dans la crainte. Près de 2000 personnes sont décédées en Haïti des suites de cette épidémie et plus de 70'000 personnes ont été contaminées.

L’école fermée pendant 2 semaines
« Nous avons fermé l’école pendant deux semaines, explique Francine Buchmann, mais la première correspondait à la semaine de vacances de la Toussaint. » Le 8 novembre, l’EPI a repris en prenant toutes les précautions nécessaires et en faisant de la prévention avec les élèves. « Nous nous protégeons au maximum, explique Francine Buchmann. Mais nous ne sommes pas sortis de l’auberge avec le choléra. » Pendant plusieurs jours au début de l’épidémie, elle n’a pas quitté son domicile. La maman de deux élèves de maternelle est même décédée des suites de la maladie.
« Actuellement, les autorités sanitaires arrivent mieux à gérer les malades, explique l’institutrice vaudoise. Ils ne diminuent pas pour autant, mais les autorités sont mieux organisées. » Ecoles et médias font un maximum pour prévenir la diffusion de la bactérie. Les Haïtiens se protègent beaucoup mieux et se rendent rapidement dans les Centres de traitement mis en place un peu partout. Cette attitude freine le nombre des décès. « Pourtant, bien que le choléra reste d’actualité, les élections de dimanche constituent aujourd’hui notre préoccupation principale ! »

Un retour prévu pour mi-décembre
Francine Buchmann devrait revenir en Europe mi-décembre, pour passer les fêtes de fin d’année entre la France et la Suisse. Francine est issue de la Chapelle de Clarens-sur-Montreux (FREE), elle est une envoyée de la FREE et du SME en Haïti.

Serge Carrel

Le site de l’Ecole Epi.

Le site du Service missionnaire évangélique (SME)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

26 août

  • «Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme» avec Jacques Blandenier (Ciel! Mon info)
  • «Fuyez-vous loin de Dieu?» avec Camille Kursner (SPPA)

2 septembre

  • «La Bible et l’écologie» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Rencontre à la croix au sommet» (Documentaire)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !