A Angoulême, Alain Auderset reçoit pour la deuxième fois le Prix international de la BD chrétienne francophone

vendredi 30 janvier 2009

Le 29 janvier, Alain Auderset a reçu dans l’église St-Martial d’Angoulême, devant une centaine de personnes, le Prix de la bande dessinée chrétienne francophone. En marge du Festival international de la BD de cette ville qui sur quatre jours rassemble environ 200'000 personnes, le bdéaste de St-Imier a connu pour la deuxième fois cette consécration. Il a été récompensé pour son dernier album « Les indécrottables questions de Willy Grunch ».

« Recevoir le Prix de la BD chrétienne à Angoulême pour « Les indécrottables questions de Willy Grunch » me touche beaucoup. J’en suis très heureux. En même temps, ça fait remonter en moi le souvenir des années de désert où j’ai été, avec ma femme, le seul à croire à ce que je faisais. » Alain Auderset, le bdéaste de St-Imier dans le Jura bernois, a reçu le 29 janvier pour la deuxième fois le Prix international de la bande dessinée chrétienne francophone dans l’église St-Marcel d’Angoulême. Il n’était pas seul à recevoir cette distinction. Un autre auteur de BD, Jean-Charles Kraehn, a reçu le même prix pour « Bout d’homme », paru aux éditions Glénat.

Pour la première fois deux premiers prix !
« La 18e édition de notre prix est unique, puisque nous avons décerné deux premiers prix», explique le père Michel Boulet, président du jury, à la centaine de spectateurs venus pour féliciter les deux récipiendaires dans une église vidée de ses bancs et transformée en salle d’exposition. Pour Jean-Michel Duband, membre du jury, les jurés ont été séduits dans l’album d’Alain Auderset par la qualité du graphisme. « Ça décape ! C’est violent parfois, mais ça plaît beaucoup aux ados parce que non conventionnel. Ce qui nous a également plu, c’est le fait qu’Alain Auderset reprenne le langage des jeunes pour répondre à leurs questions et dire la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. » Une autre membre du jury, Michèle Jouin de l’association Chrétiens Médias 16, ne cache pas son admiration pour le travail d’Alain Auderset. Selon elle, ce bdéaste véhicule des valeurs chrétiennes sûres. Il a un héros qui se pose des questions existentielles comme tout un chacun, et les réponses que l’auteur apportent sont profondément chrétiennes.

Il n’hésite pas à parler de la pornographie sur internet
« Avec mes BD, j’essaie de parler à M. ou Mme Toutlemonde et de lui dire que la foi chrétienne peut constituer une porte de sortie pour dépasser nos difficultés du quotidien. » Alain Auderset n’a pas peur de parler clair. Une tranche de vie de Willy Grunch concerne la pornographie sur internet. « C’est en partie autobiographique, lâche-t-il. Pendant une période de ma vie, je ne pouvais m’empêcher d’aller voir des « trucs de cul » sur le web. C’est triste quand on est marié de s’adonner à cela. Ça l’est d’autant plus que l’on se met à confondre le sexe sur internet et dans la vraie vie. J’ai réussi à m’en sortir en en parlant à mon pasteur et en m’engageant volontairement à aller le visiter chaque fois que je surferai sur un site porno. » Le fait d’imaginer aller chez son pasteur pour lui parler de ce qu’il avait fait, l’a dissuadé de continuer et l’a libéré de la prison de la pornographie.

La foi chrétienne, un moyen de connaître la libération de ses prisons
Le coeur du message chrétien de « Willy Grunch » réside dans la mise en avant de la mort de Jésus et de sa croix comme clé pour sortir de nos enfermements. « Ce n’est pas magique, explique Alain Auderset, ni un truc bateau, mais simplement une clé pour essayer de quitter un comportement considéré comme inadéquat. » Dans « Willy Grunch », l’auteur de St-Imier, recourt à une clé en forme de croix pour montrer comment la proximité d’avec Jésus de Nazareth permet de quitter l’enfermement de la rancune.
Le Prix international de la bande dessinée chrétienne francophone est octroyé chaque année depuis 18 ans en marge du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, qui en est à sa 36e édition.
Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !