Suisse romande: les nouveaux ministères se forment à la FSM

Suisse romande: les nouveaux ministères se forment à la FSM
(Pascal Crelier) icon-info
Serge Carrel mercredi 04 juillet 2018

Exercer un ministère salarié dans une Eglise locale, c’est le résultat d’un mélange d’appel, d’expérience et de compétences. Pour compléter la formation en institut ou en faculté de théologie, deux fédérations évangéliques romandes, appuyées par la HET-PRO, proposent la Formation des stagiaires au ministère. Echos des 7 stagiaires qui ont composé la volée 2017-2018.

« Ces trois semaines au Forum Emmaüs à Saint-Légier resteront gravées dans mon cœur, mais aussi dans ma tête, comme ayant apporté un soutien considérable à mon ministère. » Nicolas Grobéty a 36 ans. Il est stagiaire pasteur dans l’Eglise évangélique de Réveil à Genève. Comme 6 autres stagiaires issus des Eglises évangéliques de Suisse romande, il a eu l’occasion du 4 au 8 juin de participer à la troisième semaine de Formation des stagiaires au ministère (FSM). Au programme de cette semaine un peu hétéroclite intitulée « Dialogue et communication » : le dialogue interreligieux, la prise de parole, l’intégration des étrangers et le dialogue interculturel, la pratique des dons spirituels… « Nous avons pu aborder une quantité de sujets englobant la richesse de ce métier hors norme », poursuit Nicolas.

Marqués par la confrontation avec la mort

Lorsqu’il s’agit de faire un bilan de ces trois semaines, plusieurs soulignent que la visite aux Pompes funèbres générales de Saint-Roch à Lausanne a marqué les esprits. « Ça a été l’occasion de réfléchir à la réalité de la mort et à l’accompagnement des personnes endeuillées, relève Virginie Moret, pasteure suppléante dans l’Eglise évangélique de Cologny (FREE). Un sujet qu’Edmond Pittet, le directeur, a abordé avec beaucoup de sensibilité et de profondeur. »

Stagiaires FSMSon mari, Jean-René, pasteur suppléant dans la même Eglise, constate aussi que « certains cours étaient très intenses et prenants émotionnellement, d’autres plus techniques ; et qu’il était bon qu’il n’y ait pas que des sujets profonds et sensibles. » En tout, 24 intervenants, réformés et évangéliques, se sont succédé tout au long de ces trois semaines, réparties sur les mois de novembre, mars et juin. « Chacun nous a encouragés dans notre vocation, ajoute Fabian Noverraz, pasteur stagiaire dans l’Eglise évangélique des Marronniers à Rolle (FREE), et nous a amenés sur la réalité du terrain. »

De l’autodidacte au candidat au doctorat en théologie

Divers de par leur provenance ecclésiale et de par leur parcours de formation, ces stagiaires ont aussi apprécié de se retrouver ensemble sous la conduite de Guy Gentizon, pasteur retraité de la FREE. « Il a su donner une vraie couleur pastorale à ces semaines », ajoute l’un des stagiaires.

Au sein de cette équipe de nouveaux ministères fraîchement sortis d’un institut biblique ou d’une faculté de théologie, une mère de famille de 6 enfants, Anne Freymond. Cette autodidacte, à 30 pour cent au service de l’Eglise évangélique de Moudon (FREE), se réjouit d’avoir pu bénéficier d’outils et de ressources nouvelles. Elle dit aussi sa satisfaction de découvrir par ces semaines des hommes et des femmes « passionnés pour Dieu, qui l’inspirent à oser être et vivre pleinement son appel dans le ministère ».

Serge Carrel

  • Encadré 1:

    La Formation des stagiaires au ministère en bref

    La Formation des stagiaires au ministère (FSM) est gérée par un comité constitué de Guy Gentizon (responsable opérationnel), Robin Reeve, représentant de l’Union des Eglises évangéliques de Réveil, Jean Decorvet (HET-PRO) et Serge Carrel (chargé de formation dans la FREE).

    Les frais d’écolage des stagiaires FREE sont payés par la Fondation La Prévoyante.

    LA FSM a succédé à ce qui s’appelait à l’époque la « 4e année d’Emmaüs ».

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !