Shafique Keshavjee démissionne de son poste de professeur de théologie à Genève

vendredi 23 avril 2010

La nouvelle a retenti comme un coup de tonnerre : Shafique Keshavjee, professeur à la Faculté autonome de théologie de l’Université de Genève, démissione. Raison invoquée : protestation contre la perte d’identité chrétienne de l’institution qui l’emploie.

Le pasteur et auteur de livres à succès, Shafique Keshavjee, a annoncé le 19 avril qu’il démissionnait de son poste de professeur ordinaire à la Faculté autonome de théologie de l’Université de Genève. Pour justifier ce départ, il invoque un cadre de travail qu’il a été amené à considérer comme « problématique ». Sa démission serait l’occasion de marquer son refus de « cautionner les dérives qu’il perçoit dans le monde académique de la théologie ».

Refus de la perte d’identité chrétienne des Facultés de théologie
Ses désaccords avec le reste du corps professoral portent notamment « sur la perte d’une identité chrétienne de la théologie » et « sur le peu d’ouverture réelle aux défis pressants des Eglises et de nos sociétés » propre au milieu des professeurs de théologie genevois. L’auteur du livre « Le roi, le sage et le bouffon » estime que « sa liberté de recherche, d’écriture et de communication sera plus grande hors de la Faculté qu’en son sein » !
Pour lancer un débat sur la place de la théologie chrétienne dans le cadre de l’université, Shafique Keshavjee publie aussi la semaine prochaine un livre : « Une théologie pour temps de crise. Au carrefour de la raison et de la conviction ». Cet ouvrage vient démentir le reproche qui lui a été fait de ne pas avoir publié suffisamment de littérature scientifique au cours de son premier mandat de 4 ans dans le cadre de la Faculté de théologie.

Proche des milieux évangéliques
Shafique Keshavjee s’est signalé ces dernières années par son aptitude au dialogue dans le domaine interreligieux comme au sein des Eglises chrétiennes. Il a aussi fait preuve d’une grande ouverture à l’endroit du mouvement évangélique, en intervenant à plusieurs reprises dans des rencontres comme Eglises en mission ou en lien avec la formation d’adultes de la FREE.
Shafique Keshavjee a commencé à enseigner comme professeur ordinaire de théologie oecuménique et de théologie des religions en 2005. Il s’est fait connaître notamment par la publication de livres grand public comme : « La princesse et le prophète. La mondialisation en roman » (2004), « Dieu à l’usage de mes fils » (2000) et « Le roi, le sage et le bouffon. Le grand tournoi des religions » (1998). Shafique Keshavjee a été secrétaire général des GBEU, puis consacré pasteur dans l’EERV. Il a rédigé une thèse de doctorat sur le spécialiste des religions : Mircea Eliade. L’ancien professeur de théologie à Genève a aussi été l’un des fondateurs de l’Arzillier, la maison du dialogue entre religions et spiritualités à Lausanne.

Serge Carrel


Le blog de Shafique Keshavjee.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !