RADIO R poursuit sa mission : atteindre un large public

Equipe de Radio R
Equipe de Radio R (Radio R) icon-info
vendredi 27 octobre 2023

Après un été mouvementé, RADIO R fonctionne maintenant avec deux salariés à temps partiel, des intervenants externes et des bénévoles motivés. La radio chrétienne se recentre sur sa vision de départ : l’annonce de la Bonne Nouvelle au plus grand nombre. Le point de la situation avec Jonathan Kläy, président du comité de l’association.

Cet été, le comité de RADIO R a pris la décision de licencier tout le personnel salarié pour éviter la faillite. Comment est le moral des troupes aujourd'hui?

En premier lieu, j’aimerais préciser que ce n’était pas une obligation immédiate. Nous aurions pu nous voiler la face, décider de ne rien décider, et laisser aller jusqu’à la très probable faillite de Radio Réveil. Honnêtement, c’était une décision difficile, douloureuse à prendre et à communiquer, mais elle est conséquente par rapport aux buts historiques et à la vision de l’association Radio Réveil. L’annonce de la Bonne Nouvelle au plus grand nombre est notre priorité. Aujourd’hui, je dirais que l’équipe en place a bien compris et intégré ce recadrage de la vision et fonctionne bien. Et surtout, j’ai l’impression que le travail se fait dans la joie et la bonne humeur ! Il paraît que les sourires s’entendent à la radio ? ;-)

Certains animateurs de l'équipe ont été ré-engagés. Comment le comité a-t-il opéré cette sélection?
Effectivement, deux personnes ont été réengagées à temps partiel à des postes-clés pour une radio, à savoir la direction éditoriale, la production et l’animation de rendez-vous quotidiens ou hebdomadaires. Les activités de support et les tâches de direction ont quant à elles été reprises par le comité, avec le renfort de plusieurs bénévoles.

Cette organisation impliquant des bénévoles va-t-elle se pérenniser?
Fonctionner uniquement avec des bénévoles ne serait pas possible. Nous devons aussi faire appel à quelques intervenants externes pour assurer la continuité. Cela dit, nous sommes très encouragés par toutes les personnes qui ont proposé leur aide bénévole. Certains étaient déjà des fidèles contributeurs et ont confirmé leur engagement, plusieurs nouveaux ont démarré une collaboration avec nous. C’est très réjouissant.

Quels autres changements a-t-elle entraînés?
Le comité travaille plus ! Blague à part, c’est vrai qu’il y a beaucoup de tâches administratives, comptables, contractuelles à assumer en plus et le temps manque souvent. Mais nous rencontrons des vis-à-vis qui sont compréhensifs de notre situation et plutôt enclins à nous aider.

Au niveau du public-cible, prenez-vous une nouvelle orientation?
Nous avons parfois confondu public-cible et public « acquis ». Les chrétiens de Suisse romande sont très fidèles et nous écoutent sur de très longues périodes. Pour autant, les chrétiens ne sont pas la cible du canal principal « RADIO R ». Notre souhait, c’est que les chrétiens apprécient ce qu’ils entendent, qu’ils en parlent autour d’eux, que RADIO R soit un prétexte pour aborder les questions de foi, de spiritualité auprès de nos familles, amis, voisins, collègues, etc.

Comment les lecteurs et auditeurs peuvent-ils aider RADIO R dans cette période de transition?
Principalement par la prière. Ce projet a une portée spirituelle importante et nous avons besoin d’un soutien particulier et fidèle. Les défis financiers sont aussi très importants et nous aimerions ne pas avoir à solliciter trop souvent les auditeurs pour des dons. Si vous avez la possibilité de vous engager régulièrement à nos côtés, ce serait très précieux pour nous. Enfin, nous recherchons aussi des bénévoles qualifiés dans les domaines de la radio, de la technique, de la musique mais également pour des tâches administratives, en particulier la comptabilité.

RADIO R est passée sur DAB+ depuis quelques temps. Pour vous capter, faut-il forcément changer de radio ou d'autoradio?
En réalité, RADIO R est née sur le DAB+. C’est une technologie qui est disponible en Suisse depuis 2009 et qui vise à remplacer définitivement la diffusion traditionnelle FM d’ici un à deux ans. Effectivement, cela demande de s’équiper avec un appareil compatible, des adaptateurs sont d’ailleurs disponibles pour les autoradios. Pour la maison ou en déplacement, nous proposons dès maintenant une mini-radio DAB+ à l'effigie de RADIO R proposée à prix de soutien (voir le lien ci-dessous). L’alternative gratuite est d’utiliser notre application RADIO R sur iPhone ou Android et de profiter en bonus de nos trois webradios, RADIO R Louange, R comme RAP et Gospel on the R !

 Vers la boutique de RADIO R

 

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !