Persécution des chrétiens en hausse en 2015

mercredi 13 janvier 2016

La persécution à motif religieux a augmenté l’année dernière, notamment celle à l’encontre des chrétiens, indique mercredi 13 janvier l’ONG Portes Ouvertes dans son index mondial 2016. Dans le trio de tête, on trouve la Corée du Nord, l’Irak et l’Erythrée.

La Corée du Nord reste, pour la quatorzième année consécutive, en tête de ce palmarès qui mesure la persécution des chrétiens dans le monde. La Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, la Somalie ou le Nigeria, fréquemment cités dans les médias pour des actes anti-chrétiens, se partagent sans surprise le haut de l’affiche. Mais ils se font bousculer par l’Erythrée, le Pakistan et la Libye : « L’Erythrée arrive en troisième position, derrière la Corée du Nord et l’Irak, je ne m’y attendais pas », commente à Romanel-sur-Lausanne Raymond Favre, responsable de la communication de l’ONG. Le Pakistan, lui, n’était jamais arrivé aussi haut sur l’index : il occupe le sixième rang. Pour l’ONG, la violence envers les chrétiens y est comparable à celle qui sévit au Nigeria.

index-carte-2016

Télécharger l'index de persécution 2016

Destructions d’églises en Chine

Selon Raymond Favre, la force de cet index est de mesurer les pressions qui restreignent la pratique du christianisme, au-delà des destructions de bâtiments ecclésiaux. « Mais des situations comme la Chine, qui occupe la trente-troisième position, m’inquiète, dit-il. C’est quand même le pays qui a connu le plus d’églises détruites, soit 1’500 en 2015, contre 258 en 2014. Ce n’est pas négligeable ! » Un autre pays sous la loupe de ce responsable : la Turquie « où, année après année, la situation se péjore » et qui remonte dans l’index (45e rang actuellement).

Assassinats en hausse

Portes ouvertes comptabilise plus de 7'000 chrétiens assassinés pour des raisons liées à leurs croyances en 2015, soit 3'000 de plus qu’en 2014. Pour l’organisation, 150 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde. A l’index : l’islam radical, mais aussi le nationalisme religieux, les régimes dictatoriaux ou les tensions interethniques.

A noter que l’outil ne mesure pas les oppressions exercées sur les autres religions minoritaires ou sur les musulmans par exemple qui sont, suivant les régions, les premières victimes de l’islam radical.

Gabrielle Desarzens

Plus d'infos : www.portesouvertes.ch.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !