mardi, 05 novembre 2013 12:11

"Moms in Prayer fête ses 20 ans" avec Sandrine Borgognon

Written by

Des mamans se retrouvent régulièrement pour prier pour leurs enfants, les écoles et les enseignants. Rassemblées dans des groupes appelés aujourd’hui Moms in Prayer, ces mamans développent un autre regard sur l’école.

Elles sont 5 à 6000 en Suisse à se retrouver régulièrement pour prier pour leurs enfants, les enseignants et les écoles. Dans 1500 groupes en Suisse romande comme en Suisse allemande rassemblés sous le nom de Moms in Prayer, Mères en prière en français (autrefois Mères en contact). Sandrine Borgognon de Morges est du nombre. Chaque semaine, la coordinatrice vaudoise de ce mouvement retrouve quelques amies issues des Eglises catholique, réformée et évangéliques de sa région et ces mamans prient une heure pour leurs enfants. Il ne s’agit pas de partager le thé et quelques biscuits, tout en discutant des difficultés des unes et des autres, mais vraiment de prier. « Nous bloquons une heure, explique Sandrine. Nous n’avons pas envie de parler de nous-mêmes, mais nous suivons une structure précise qui nous conduit à commencer par louer le Seigneur, à confesser nos péchés, à remercier le Seigneur, puis seulement à intercéder pour les sujets qui nous préoccupent. »

Trouver l’apaisement
Pour Nancy Lorente, la coordinatrice romande de Moms in Prayer à Bulle, ces temps de prière changent avant tout l’attitude des mamans qui prient. « C’est moi qui suis bénie, souligne-t-elle. Je peux déposer mes fardeaux devant Dieu et recevoir simplement la paix qu’il donne. » Il n’en va pas autrement pour Sandrine Borgognon : « Entrer dans une telle démarche, c’est prendre conscience que nos enfants sont placés entre des mains qui prennent soin d’eux. » Le stress des mamans face à des enfants qui peuvent connaître des difficultés scolaires, des problèmes avec leurs enseignants ou avec leurs camarades, baisse et chaque maman peut alors vivre plus sereinement les difficultés présentes.
« Un de mes fils n’était pas très studieux, explique Nancy Lorente. Il préférait le sport à l’école et les examens ont toujours été des périodes de stress. Personnellement, j’ai souvent douté de ses capacités à les réussir. Le fait de le confier au Seigneur et de lâcher prise sur mes attentes à son endroit, a détendu le climat. En final, ces périodes d’examens ne se sont pas passées sous une pression intense, mais dans l’amour et la paix ! »

Des changements de regard aussi
Pour Nancy Lorente, ces rencontres de prière qu’elle pratique depuis 13 ans opèrent aussi des changements sur le regard qu’une maman pose sur la réalité scolaire. « Ça change mon attitude face à une situation difficile, explique-t-elle. De fait, ce changement entraîne une autre attitude envers mes enfants, donc aussi l’attitude que mes enfants ont envers moi. » Pour Sandrine Borgognon, durant cette heure de prière le temps de remerciement est un moment clé. « Au lieu de nous focaliser sur ce qui ne va pas, nous apprenons à voir les belles choses. Nous acquérons un autre regard sur nos enfants, sur les enseignants et sur l’école elle-même. »
D’ordinaire les groupes Moms in Prayer restent très discrets. Ils ne se mêlent nullement de politique ou des débats contradictoires autour des programmes scolaires. « Chaque maman est libre de penser ce qu’elle veut de la politique ou des programmes scolaires, relève Nancy Lorente. En tant que groupe, notre tâche est la prière. » Néanmoins, il arrive à ces groupes de sortir de leur anonymat et de poser un signe concret de reconnaissance pour le travail qu’effectuent les enseignants. A Bulle par exemple, un groupe a pris contact avec un directeur d’établissement et proposé d’amener un jour donné des dix heures aux enseignants. « Ce directeur avait déjà vécu cela alors qu’il enseignait dans le canton de Vaud, détaille Nancy Lorente. Il a considéré très positivement la démarche et je crois que ce signe de reconnaissance a été bien perçu par les enseignants. »
Serge Carrel

Additional Info

  • Commentaires: Activer
  • Disponibilités (jours): 30
  • Nom de jours ou l'article est payant: 90
  • Encadré 1:
    Les 20 ans de Moms in Prayer à Winterthour le 9 novembre
    Moms in Prayer Suisse fête ses 20 ans le samedi 9 novembre à la Parkarena de Winterthour, de 9h à 16h.
    Plus d'infos sur le site de l'association.

Media

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Mar 21 décembre 2021

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Mer 15 décembre 2021

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

  • Leny Tonic booste notre Avent!

    Mer 01 décembre 2021

    Toute en sourires, elle vient avec un tournevis, un bout de tissu et une lingette, « de celles qu’on met en machine à laver le linge et qui absorbent les couleurs fortes pour éviter qu’elles ne déteignent sur les plus claires ». Et avec ces quelques objets, Hélène Steiger, alias Leny Tonic, nous apporte comme des éclats d’espérance dans cette période de l’Avent.  

  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    Lun 01 novembre 2021

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !