Louange et Arts à Vevey : pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître

mercredi 02 février 2011

Une journée de formation « Louange et arts » s'est déroulée à Vevey samedi dernier. Sept ateliers animés par d'excellents formateurs ont permis à 87 animateurs de louange de nos Eglises de progresser dans leur service. Les organisateurs de cette journée forment eux-mêmes un groupe de louange nommé « Se1l ». A découvrir !

« On aimerait bien rassembler une quarantaine de personnes », rêvait Stéphane Lüthi il y a quelques mois. Mais le 29 janvier dernier, 87 personnes sont venues du Valais, de Genève et de toutes les régions du Canton de Vaud pour participer, à Vevey, à une journée de formation à la conduite de la louange. Les organisateurs – Carine Wahlen-Lüthi, Benoît Dubray et Stéphane Lüthi – étaient aux anges.

Cette journée de formation – appelée « Louange et arts » – a proposé sept ateliers animés par autant de spécialistes confirmés. Chaque participant a choisi un atelier, reçu un enseignement et contribué à l'élaboration d'un projet.

Les visages multiples de la louange

Dans les locaux de l'Eglise évangélique la Passerelle, sous la conduite du compositeur et interprète Olivier Cheuwa, deux groupes se sont lancé dans la composition, l'interprétation et l'accompagnement d'un chant. Dans une salle voisine, sous la supervision de Christine et Fredo Bovigny, on a appris à confectionner et à utiliser des bannières. Pendant que certains travaillaient à la machine à coudre, d'autres apprenaient à manifester leurs sentiments spirituels en faisant évoluer des drapeaux de différentes couleurs. Tout un art ! A l'étage au-dessus, un groupe travaillait l'improvisation musicale sous la houlette d'Alain Pache.
Dans la salle de culte, un groupe de jeunes filles et de dames s’est perfectionné en chorégraphie et en danse avec Julian Aitken. Il s'agissait de trouver les mouvements qui accompagneraient les paroles et la musique d'un cantique. Juste à côté, des personnes à peine plus âgées réfléchissaient, avec Etienne Rochat, à la louange prophétique, puis se lançaient dans une mise en pratique bienfaisante.

Des chrétiens soucieux de se former pour mieux servir

Au temple de Corsier, des hommes de tous âges s'adonnaient à l'art difficile de la sonorisation avec Daniel Löliger. « On prévoit des changements dans notre salle de culte, y compris une nouvelle sono, a expliqué Raymond Henchoz de l'Eglise évangélique (FREE) de Château-d'Oex, alors je suis venu me documenter ». Quant à Didier Jouvenat, il a dit sa satisfaction: « Avec un pro de la sono, on peut poser nos questions. Et puis, la sono, c'est un vrai service. Tout le monde l'oublie quand elle fonctionne... et tout le monde s'énerve quand il y a un problème ».
Dans la salle informatique d'une école de Blonay, l'ambiance était jeune et masculine : un groupe s'initiait au « VJing ». Une pratique qui consiste, grâce à des logiciels de création vidéo, à illustrer de manière plus ou moins figurative les musiques et les chants d'un moment de louange.
En fin de journée, les groupes se sont rassemblés dans la salle de culte de la Passerelle. Ils ont présenté le résultat de leurs travaux. Ensuite, une soirée de louange a permis de mettre en pratique ce qui avait été appris, tout en vivant un moment fort de communion avec Dieu.
Cette journée de formation a montré à quel point la louange est devenue un élément central dans la vie de nos Eglises. Chaque dimanche, une armée de chrétiens exercent avec beaucoup de sérieux et de consécration leurs talents de musiciens, chanteurs, danseurs, chorégraphes ou prophètes. Ainsi, les temps de louange sont bien plus que de la prière en musique. Ce sont de véritables événements audio-visuels.
Claude-Alain Baehler

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !