Les Soirées de louange de Reconvilier fêtent leur 20e anniversaire

vendredi 13 septembre 2013

En 2013, les Soirées de louange de Reconvilier fêtent leurs 20 ans d'existence. Pour marquer cette occasion, le comité organise 3 soirées de fête. Les vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre seront l'occasion de revenir sur le passé et de rêver le futur de cet événement régional chrétien.

En 1993, plusieurs personnes de la région se sont mises à rêver d'organiser des soirées inter-Eglises. Leurs buts étaient de rassembler les chrétiens du Jura bernois une fois par mois pour vivre ensemble un temps de célébration, entendre un message encourageant et partager un moment convivial autour d'un coffee-bar.

Une rencontre mensuelle
C'est le dimanche du Jeûne fédéral, le 19 septembre 1993 – en partenariat avec l'association Jeunesse en mission – que ce rêve est devenu réalité et qu'a eu lieu la première Soirée de louange dans notre région. Ainsi depuis 20 ans, sur les hauts de Reconvilier, une fois par mois le dimanche soir, résonnent les chants et les partages de centaines de personnes.
Il va de soi que vingt ans d'existence signifient aussi engagement de la part de nombreuses personnes. Un comité renouvelé d'année en année se préoccupe de trouver des intervenants du monde entier et de veiller au bon déroulement des soirées. Des personnes s'occupent d'installer une sono, de mettre les chaises, puis de tout ranger en fin de soirée. D'autres s'engagent pour préparer des pâtisseries pour le temps convivial qui suit la soirée. D'autres encore proposent écoute et prière à ceux qui en ont besoin. Une équipe de musiciens et de chanteurs de la région se forme aussi à chaque occasion pour accompagner les temps de chant et de louange. Il a été baptisé le « Jurassic Praise Band ».

L'occasion d'un nouveau CD !
Un premier CD intitulé Pour toi mon Dieu est né de la célébration des 10 ans des Soirées de louange. Pour cette année des 20 ans un nouveau projet de CD – dont l'enregistrement se fera lors des 3 jours de fête – a été mis sur pied.
Plus d'infos sur le site des Soirées de louange.

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !