Les œuvres d’entraide chrétiennes épinglent les banques suisses

mercredi 25 septembre 2013

Les banques suisses sont à nouveau sur la sellette. Les œuvres d'entraide Pain pour le prochain et Action de Carême les accusent de spéculer sur les denrées alimentaires et d'aggraver ainsi la faim dans le monde.

Les œuvres d'entraide demandent aux banques suisses d'abandonner les spéculations sur les aliments. Ces placements, pratiqués par une dizaine d'établissements helvétiques, ont des répercussions sur les prix des produits agricoles, au détriment des plus démunis, dénoncent les deux ONG. L'exercice de spéculation provoque notamment une flambée des prix dans de nombreuses parties du monde, où les habitants ne peuvent plus s'approvisionner en denrées de base.
Les banques suisses proposaient à fin juin des investissements dans les produits agricoles d'une valeur totale de 3,6 milliards de francs, ont indiqué mardi 17 septembre Pain pour le prochain et Action de Carême. Selon Yvan Maillard Ardenti, chargé de politique de développement à Pain pour le prochain, le phénomène a débuté avec la crise financière dès 2007. Les investisseurs ont perdu des plumes notamment sur le marché de l'immobilier et cherché de nouvelles possibilités de placement rentables, notamment dans les denrées alimentaires.

Credit suisse à l'index
Dans le cadre d'une action en ligne, les deux grandes organisations d'entraide invitent les consommateurs suisses à protester par exemple auprès de Brady Dougan, le patron de Credit suisse. Cette banque est en effet le premier prestataire de ce genre de fonds, avec un volume de 2,4 milliards de francs, selon le calcul des deux organisations.
Le numéro deux bancaire helvétique rejette toutefois les accusations portées par les deux organisations. L'établissement fait marche arrière depuis plusieurs mois déjà sur ces investissements, relève Jean-Paul Darbellay, son porte-parole pour la Suisse romande. « Les placements faits sur les denrées alimentaires ne seront plus proposés quand ils arriveront à échéance », a-t-il notamment déclaré.
Impossible cependant de préciser la durée de l'échéance...
Gabrielle Desarzens

Infos sur cette action avec l'étude complète sur les « Investissements des banques suisses en matières premières agricoles ».

Voir aussi la campagne de StopPauvreté Exposed qui touche aussi ce genre de problématiques.

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !