France et Suisse: les Eglises solidaires des agriculteurs

vendredi 04 mars 2016

Quinze évêques ont foulé lundi 29 février les allées du Salon de l’agriculture de Paris. Une façon de faire part de leur soutien aux paysans, mais aussi de renouer des liens avec cette catégorie sociale qui a, historiquement, été longtemps très proche d’eux.

Les évêques sont venus manifester leur proximité aux paysans, qui se sentent toujours plus seuls dans une profession en crise. Pour rappel, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France, selon l’Institut de veille sanitaire cité par le journal La Croix

Ces hommes d’Eglise ne sont pas venus distribuer des bibles au Salon de l’agriculture, mais tisser de nouvelles relations qui se sont distendues, notamment par l’effet de la sécularisation. Car l’on est aujourd’hui bien loin de l’époque glorieuse de la Jeunesse agricole catholique de l’après Deuxième Guerre mondiale.

Appui spirituel en plus

Qu’en est-il en Suisse ? Depuis un an, l’association Solidarité Paysans Romandie1 travaille comme les mouvements de solidarité paysanne créés en France, mais avec la dimension spirituelle en plus. C’est-à-dire que ses deux animateurs Claude Jaccoud du Brassus et Jean-Michel Rey de St-Cergue aident des agriculteurs en détresse « qui se sentent seuls ; qui avaient du personnel autrefois ; et qui aujourd’hui sont face à des machines… pour ne gagner que 5 à 7 francs l’heure ». Outre un appui technique, un accompagnement, un coaching, les deux hommes de confession protestante évangélique proposent aussi un appui spirituel à ceux qui le désirent. 

Aumônerie des champs

D’ici à parler d’une « aumônerie des champs » il n’y a qu’un pas... qu’ont franchi, en octobre dernier sur Vaud, l’Eglise évangélique réformée et l’Eglise catholique romaine qui ont nommé un aumônier. Celui-ci est financé par le Département vaudois de l’agriculture. 

C’est dire que les différents milieux ecclésiaux se sentent toujours plus interpellés par ce monde agricole, à propos duquel on utilise aujourd’hui des termes comme ceux de « génocide paysan ». Une expression qui fait notamment référence à la fermeture de 1’000 fermes par an sur sol suisse.

Gabrielle Desarzens

1 Solidarité Paysans Romandie, tél. 079 3 55 77 99.

Ecouter cette chronique sur RTSreligion.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !