Jordanie : la famille Wäfler sème l’espoir au quotidien

Antje Carrel mardi 25 novembre 2014

On ne peut pas ouvrir le journal, allumer la TV ou encore consulter internet sans entendre parler de l’EI et des atrocités commises au Moyen-Orient. Dans le chaos de cette guerre déchirante, un regard sur l’espoir qui luit malgré tout, ne se refuse pas. Ainsi des chrétiens ne cessent d’illuminer l’obscurité avec leur témoignage de paix et de solidarité. En voici un : celui de la famille Wäfler, des envoyés de la FREE en Jordanie.

« J’aime mieux la Jordanie que la Syrie », s’exclame une petite fille syrienne d’un quartier d’Amman dans lequel Simon et Marjorie Wäfler apportent leur aide. Cet enfant réfugié renchérit : « En Syrie, on n’allait pas à l’Eglise ! » Cette petite vit dans un quartier où plus de 3000 familles de réfugiés syriens partagent des appartements. La famille Wäfler, des envoyés de la FREE qui ont longtemps travaillé avec des réfugiés palestiniens, s’est associée à une Eglise évangélique jordanienne afin de répondre aux besoins de ces nouveaux arrivants syriens, qui ne cessent d’affluer en Jordanie où ils trouvent la paix. « Vous pouvez imaginer le changement, dévoile Marjorie, nous avons passé d’une quinzaine d’enfants deux fois par semaine, à deux cents enfants, deux fois par mois. » En plus d’organiser des journées d’animation pour les enfants, qui se terminent toujours par un repas offert, la famille Wäfler et son équipe, constituée de huit équipiers, visitent régulièrement les réfugiés. Ils font aussi des distributions de matelas, de vêtements et de nourriture pour répondre aux besoins vitaux des gens, tout en offrant la prière.

Des ennemis devenus amis

Dans cette situation qui ne peut paraître que désespérée, Simon et Marjorie, ainsi que leurs enfants Nikita, Alanis, Liam et Silas, croient que Jésus est celui qui redonne l’espoir à tous les gens découragés qu’ils côtoient. Et de l’espoir, ils en ont. Du 2 au 6 octobre dernier, les Wäfler ont accueilli des jeunes de tout le Moyen-Orient afin de prier ensemble pour la paix entre ces pays ennemis. Ce camp de prière et de réconciliation a réuni cette année plus d’une centaine de personnes. Syriens, Irakiens, Libanais, Palestiniens, Jordaniens, Israéliens et Egyptiens se sont retrouvés pour passer au-dessus des barrières de haine instiguée souvent par leur gouvernement. Les échos sont très positifs. Beaucoup de Libanais ont réalisé que leur haine envers les Israéliens n’était pas justifiée. « Je ne détesterai plus Israël, en raison de ce que j’ai vécu avec des Israéliens, affirme une jeune libanaise. Je n’oublierai jamais cet amour. » « Voir ces Arabes chrétiens de pays ennemis ainsi que des juifs messianiques se lier d’amitié, tout en partageant leur foi… Voilà de petits pas qui, nous espérons, mèneront à de plus grands pas », relève Marjorie. « Désormais, ajoute-t-elle avec reconnaissance, quand leurs gouvernements les incitent à la haine, ces jeunes savent que ce n’est pas vrai. Il y a des personnes incroyables parmi les Libanais, comme parmi les Israéliens ! »

Lumière dans l’obscurité

Après 10 ans en Jordanie, le ministère de la famille Wäfler est réellement une bénédiction pour de nombreuses personnes au Moyen-Orient. La lumière de Jésus-Christ, le Sauveur, brille dans les endroits les plus sombres de notre planète. Et ce, grâce à des personnes comme ces envoyés de la FREE ou comme tant d’autres, qui s’attèlent à rejoindre leur prochain concrètement avec l’amour de Dieu.

Antje Carrel

Pour s’abonner à la newsletter de la famille Wäfler : secretariat@lafree.ch.

Ecouter une interview radio de Marjorie Wäfler réalisée par Radio Réveil.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !