Jour J... Le compte à rebours est lancé pour One’ !

Nathalie Schmid jeudi 03 novembre 2016 icon-comments 6

One’ sera l’occasion de découvrir les Mark Zuckerberg ou Mix & Remix de nos milieux ! Quatre fédérations d’Eglises évangéliques romandes créent un nouvel événement rassembleur d’idées, de talents et de générations. Plus de 1600 personnes se préparent pour vivre cette journée au Forum Fribourg ce samedi 5 novembre 2016.

Dans un souhait de connexion entre chrétiens de divers milieux et générations, plusieurs oeuvres et fédérations d’Eglises évangéliques* se sont retrouvées depuis l’automne passé pour organiser One’. Ce nouvel événement se veut rafraîchissant, pertinent et actuel, en traitant de questions de foi et de société, où chacun peut s’y retrouver. Les témoignages poignants, les réalisations visionnaires et les vocations de vie des intervenants inspireront chaque chrétien. Le rassemblement, qui aura lieu ce samedi 5 novembre à Fribourg, réunira plus de 1’500 personnes de tous âges, en proposant des activités adaptées à chaque génération. « Nous désirons voir les générations et les diversités spirituelles chrétiennes de Suisse romande se réunir, se connecter ensemble et avec Dieu », explique Sébastien Demierre, président du comité d’organisation de l’événement.

Des idées inspirantes et percutantes

Les conférences seront brèves, concrètes et inspirantes, suivant le style actuel des TED Talks, dont le slogan est : « Des idées qui valent la peine d’être diffusées ». Les orateurs nombreux et variés proposeront des pistes concrètes pour aider à relever plusieurs défis actuels. En abordant des thèmes comme la justice sociale, le monde professionnel, la souffrance, l'environnement, les arts, les médias, l’Eglise, One’ veut motiver chacun à faire ce petit quelque chose qui, grâce à l'action de Dieu, peut changer bien des choses !

Un village de talents et de stands

One’ sera aussi l’occasion de découvrir de nombreux talents en provenance de Romandie et au-delà, ainsi que des œuvres agissant avec pertinence en Suisse et à l’étranger. Dans le cadre d’un village de talents, des artistes professionnels ou amateurs, des domaines culinaire, visuel, sportif, littéraire ou musical se présenteront, partageront et encourageront d’autres à se lancer ! La journée est garantie haute en couleurs grâce à un village de stands, de la petite restauration, des interventions artistiques et plusieurs groupes de louange formés pour l’occasion !

Nathalie Schmid

Programme et infos pratiques (one-event.ch).

6 réactions

  • Marik jeudi, 03 novembre 2016 14:54

    Tiens tiens : pile poil à la même date que le lancement du grand jubilé des 500 ans de la Réforme !!!

  • Serge Carrel vendredi, 04 novembre 2016 09:23

    Bonjour Marik,

    Qu'en déduisez-vous? Ce serait bien que cela soit verbalisé et que la discussion soit dénuée de sous-entendus...

    Meilleurs messages.
    Serge Carrel

  • Marik vendredi, 04 novembre 2016 11:46

    En fait, déduire n'est pas le bon verbe !
    Ce qui me chagrine, c'est que, lorsque tous enfants du même "Notre Père révélé par et en Jésus-Christ", le peuple de Dieu se scinde en deux pour faire la fête, chacun de son côté, en s'excluant réciproquement !

    Nous "réclamant" du même berger, quand donc franchirons-nous le pas pour nous réunir en Son seul troupeau en respectant - et ceci non seulement l'espace d'un jour de fête - nos belles et enrichissantes différences générées par Notre Père, et ferment de cette saine et sainte unité qu'Il désire ardemment de tout Son Cœur toujours. Infiniment !

    ... alors - qui sait ? - lorsque cela pourra se vivre pleinement, sans doute entendrons-nous ces mêmes mots de Jésus disant, il y a + de 2000 ans :
    " On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous."

    Voilà. C'est tout.

  • Marik vendredi, 04 novembre 2016 11:57

    Peut-être que, dans le cas présent, le verbe exclure n'est pas le bon !
    Je dirai donc : le peuple de Dieu se scinde en deux pour faire la fête, chacun de son côté, en s'ignorant réciproquement !

  • Serge Carrel vendredi, 04 novembre 2016 14:28

    Effectivement le mot "exclure" n'est pas le bon, puisque tout le monde est le bienvenu à ONE'! Vous y compris!!!
    Par ailleurs, on est d'accord qu'on marque ces temps le 499e anniversaire de la Réforme!!!
    De plus pourquoi vouloir toujours tout faire absolument ensemble? Vous êtes bien placée pour savoir qu'en protestantisme les différences sont parfois colossales!
    Soyez rassurée: les évangéliques sont dans le coup pour une grande fête l'an prochain à Genève...
    Amitiés!
    Serge Carrel

  • Marik vendredi, 04 novembre 2016 16:15

    Pourquoi vouloir toujours tout faire absolument ensemble?

    Sans doute parce que, utopique, je fais depuis + de 50 ans souvent le même rêve d'unité : "Qu'ils soient Un comme toi et moi, Père, nous sommes Un..." et que le réveil est, à chaque fois, triste. Très triste...

    ... et puis ça passe, jusqu'à la prochaine fois ...

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !