Incursion dans le monde de Daniel Bourguet, ermite

mardi 19 novembre 2013

L'ermite français Daniel Bourguet, 67 ans, vit dans le silence et la solitude. Mais dans un silence habité et dans une solitude bienfaisante. Rencontre de ce pasteur de l'Eglise réformée de France sous un châtaignier des Cévennes, à deux pas de sa cabane en rondins. Daniel Bourguet figure cette semaine parmi les invités de Gabrielle Desarzens dans A vue d'esprit sur Espace 2.

On entend dire que les lieux où des gens prient deviennent beaux ; ou alors que c'est la beauté de certains endroits qui appelle des personnes à la prière. Allez savoir ! Le chemin qui mène à la cabane de l'ermite Daniel Bourguet, aux portes des Cévennes en France, est de ceux-là : le fouler est déjà une invitation à l'introspection. Ce matin d'octobre, l'ermite montre le chemin. Il s'arrête à la bergerie pour laisser quelques feuilles de mûrier aux moutons ; puis poursuit jusqu'à l'orée de la forêt où l'on découvre, plus loin, sa cabane de rondins, de l'autre côté d'une petite prairie bordée de grands châtaigniers. Cela fait 17 ans qu'il vit là, dans cette cahutte d'une seule pièce, avec vue plongeante sur la forêt environnante.

Solitude bienfaisante
La barbe généreuse, le sourire dans les yeux, il n'aime pas trop se prêter à l'exercice de l'interview et ne souhaite surtout aucune publicité, car beaucoup de monde déjà se presse à son écoute. « Cela devient de plus en plus difficile : je vis le plus loin possible des hommes et ils viennent jusque-là. Parfois je soupire après la solitude dont j'ai besoin et qui m'est bienfaisante, bienveillante. » Daniel Bourguet n'en accueille pas moins son prochain avec compassion, « car il ne vient pas pour rien ». Et parce qu'un ermite n'est pas un reclus : « Un reclus a toujours sa porte fermée, au contraire d'un ermite qui a dû perdre la clé ! » Il rit. « Il faut comprendre que l'ermite accueille comme s'il accueillait à chaque fois le Christ au travers de la personne qui vient. Du coup, l'accueil est chaleureux, attentif. »

En prise avec l'actualité du monde
Pas d'électricité dans sa cabane. Pas de télévision, pas de radio, pas de journal. L'actualité du monde transpire cependant des paroles de celles et ceux qui viennent le voir. « Je ne sais pas qui est champion du monde de foot, mais je sais que des enfants sont maltraités, que des femmes sont violées, que des couples se brisent, qu'il y a des gens qui vont se suicider. Je suis au courant de cela par les personnes qui le vivent elles-mêmes ; c'est donc en direct ! »
Certains viennent pour des blessures profondes. Daniel Bourguet écoute ; puis confie par la prière à Dieu ce qu'il a entendu. « Accueillir, c'est aussi s'ouvrir à celui qui s'ouvre. Il y a alors un dialogue profond. Je me rends compte que dans notre monde très médiatique, communicatif, paradoxalement peu sont ouverts à l'écoute. C'est là que l'ermite a sa place. Pour écouter. Et porter ensuite le monde dans sa prière. Un jour, au fond des Carpates, j'ai eu la chance de rencontrer un ermite roumain qui m'a dit ceci : 'Souvenez-vous que vous n'êtes pas ermite pour les protestants, mais pour toute la terre !' »

Une discipline de vie
Pasteur de l'Eglise réformée de France depuis une quarantaine d'années, Daniel Bourguet commence et termine ses journées par la prière. Il s'astreint à un rythme de vie régulier et répétitif, rythmé par trois offices qu'il célèbre à la Fraternité des Abeillères, le centre de retraite cévenol des Veilleurs(1), à 10 minutes de là, par la lecture et par son travail de broderie sur gros canevas. Les motifs bibliques de ses tapisseries murales ont été dessinés par le pasteur et peintre Henri Lindegaard qu'il a connu.
Des déserts spirituels ? Oui, il lui arrive d'en traverser. Et quelque part, c'est beau, estime-t-il. « C'est douloureux, mais il ne faut pas s'arrêter car sinon, comme dans un désert de sable, on meurt ! Il faut poursuivre, et comprendre que les déserts sont là pour mesurer l'ampleur, l'enjeu de la confiance qu'on a en Dieu. On se découvre fragile ? Dieu ne nous abandonne pas. Il est bon de se connaître dans sa fragilité. Cela resserre les liens encore avec Dieu. »
Les moutons nous ont rejoints et viennent manger les châtaignes à nos pieds. L'endroit ce matin-là est baigné de soleil et respire la quiétude. A la fin de la discussion, l'ermite propose encore à ses visiteurs de rester profiter de sa terrasse naturelle avant qu'ils ne redescendent et rejoignent leurs occupations multiples...
Gabrielle Desarzens

Note
1 La Fraternité des Veilleurs est un ordre religieux protestant français fondé en 1923 sous le nom de Tiers-ordre des Veilleurs par le pasteur Wilfred Monod. Cet ordre s'inspire de Pierre Valdo et de François d'Assise. Il connaît une croissance récente avec des membres venant principalement des Eglises protestantes, mais aussi orthodoxe et catholique.

  • Encadré 1:

    Etre un « Simon de Cyrène » pour son prochain
    Daniel Bourguet a écrit plus de 25 livres, dont le dernier s'intitule Le silence de Dieu pendant la Passion (Lyon, Olivétan, 2013). Il y dit notamment par analogie que, dans les moments les plus difficiles de la vie, Dieu se tait mais qu'il est là. « Une personne en souffrance n'attend pas forcément des mots, relève-t-il. La présence d'un proche est réconfortante et son silence peut être plus fort qu'une parole. Entre le Père et le Fils, c'est mille fois plus important. Mais je crois que la présence silencieuse est tout à fait magnifique. »

    Comment choisissez-vous les thèmes de vos livres ?
    Ce dernier livre m'a été suggéré inconsciemment par un père de famille qui était révolté contre Dieu, justement parce qu'en lisant les récits de la passion et de la mort du Christ, il avait le sentiment d'un Dieu absent. Et il m'a dit : « Ce Père qui abandonne son Fils au moment de sa mort, c'est ignoble ! » Il m'a presque craché à la figure sa haine de Dieu. Il en était là. Cette rencontre remonte à une quinzaine d'années et elle m'a profondément touché. Je me suis dit qu'il fallait que je réponde.

    Dans votre dernier livre, vous invitez aussi l'être humain à être un « Simon » pour son prochain. Un Simon de Cyrène (Mt 27,32) qui a aidé Jésus à porter sa croix. Mais l'être humain ne traverse-t-il pas souvent l'épreuve sans que personne ne l'aide ?
    C'est vrai et c'est pourquoi l'épreuve est encore plus douloureuse. Je comprends le désarroi de la personne éprouvée. Mais le silence de Dieu n'est pas celui d'un absent. Tu ne l'entends pas, mais il est quand même présent, et cette présence peut irradier. C'est ce que j'ai voulu dire à travers ce livre.
    Dire aussi qu'à travers ce Simon, c'est Dieu qui vient aider son Fils. Si on peut être un « Simon » pour son prochain, il ne faut pas hésiter. Certains viennent me trouver pour que je sois un « Simon » pour eux, le temps d'un dialogue, d'une prière. Dieu le souhaite pour les humains.
    G.D.

    Une série sur les ermites, dont Daniel Bourguet, est diffusée sur les ondes de RTS Espace 2 dans l'émission A vue d'Esprit du 18 au 22 novembre à 16h30. A écouter en tout temps à partir du 18.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Jeu 07 avril 2022

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Lun 04 avril 2022

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !