HET-PRO : David Valdez espère « une formation qui ouvre les horizons »

lundi 11 septembre 2017

David Valdez est le président du Comité de direction de la HET-PRO. Pasteur dans l’Eglise évangélique libre de la Rochette à Neuchâtel (FREE), il a pris une part active au rapprochement entre l’ancien Institut biblique et missionnaire Emmaüs et les promoteurs de l’idée de HET. Il dévoile ce que la HET pourrait apporter aux évangéliques.

Comment appréhendez-vous l’inauguration de cette HET-PRO ?
D’un côté, j’ai de la peine à y croire. Voilà 7 ans, nous étions entre quelques théologiens et pasteurs à rêver d’une formation innovante… et aujourd’hui, c’est une réalité ! Pour moi, c’est un miracle de voir ce projet se réaliser pleinement. Je suis reconnaissant que le Forum Emmaüs ait été en mesure de trouver les personnes adéquates (dans l’enseignement, l’administration, l’accueil, les médias, l’entretien, le comité de direction…), disposées à s’engager sur ce nouveau chemin.
 
Quels ont été pendant ces années les écueils les plus importants que vous avez rencontrés ?
La plus grande difficulté a été d’avoir une vision claire d’une formation pour des chrétiens de toutes les confessions. Pendant un certain temps, il semblait que cette formation ne serait disponible qu’à un certain pan du protestantisme. Je suis très reconnaissant que la porte ait commencé à s’ouvrir pour d’autres chrétiens. Avec la nouvelle direction, nous avons été en mesure d’entrer dans cette nouvelle dynamique.
 
Quels sont les grands défis de la HET-PRO ces prochaines années ?
Le plus grand défi sera de rassembler des hommes et des femmes appelés par Dieu pour le servir, et de leur donner une formation riche et pertinente pour qu’ils puissent tout de suite entrer en action dans le ministère qui leur sera confié.
Deuxièmement, le grand défi sera d’ordre économique. Nous devons trouver chaque année environ 700'000 francs pour couvrir nos dépenses, soit 25% du budget de fonctionnement du Forum Emmaüs. Un comité de fundraising s’est engagé à relever ce défi. Nous avons déjà quelques partenaires, mais nous avons besoin de davantage de partenaires encore, provenant de l’ensemble du protestantisme romand, pour fonctionner sans trop de soucis.
 
Qu’est-ce que la HET va apporter aux Eglises de la FREE ?
J’espère que cette formation permettra aux personnes employées par la FREE de bénéficier d’une formation biblique et théologique solide. De plus cette formation leur permettra d’approfondir davantage leur relation au Dieu de la Bible, de faciliter le vivre ensemble avec le prochain dans la communauté chrétienne et dans la société. Cette formation sera plus adaptée au contexte helvétique et francophone, et en ce sens je pense que l’étudiant sera mieux équipé dans le service pour être plus rapidement opérationnel.

Mon souhait aussi, c’est que les personnes issues des Eglises de la FREE comme des autres fédérations évangéliques puissent bénéficier d’un horizon plus large dans la formation. En tant qu’évangéliques, nous avons besoin d’une formation qui ouvre les horizons, plutôt que de les fermer.

Propos recueillis par Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

26 août

  • «Martin Bucer, une contribution originale à la Réforme» avec Jacques Blandenier (Ciel! Mon info)
  • «Fuyez-vous loin de Dieu?» avec Camille Kursner (SPPA)

2 septembre

  • «La Bible et l’écologie» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Rencontre à la croix au sommet» (Documentaire)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !