Crises climatique et énergétique : les chrétiens appelés à une réponse communautaire, et pas seulement individuelle

Sandrine Roulet vendredi 23 septembre 2022

Le 15 septembre, deux Eglises évangéliques de Nyon ont invité Laurent Balsiger, député vaudois et directeur de la Société électrique des forces de l’Aubonne, pour une conférence intitulée « Crise énergétique, enjeux et solutions ».

Jeudi 15 septembre, la conférence  qui s’est tenue à Nyon dans les locaux de l’Eglise évangélique la Fraternelle (FREE) a attiré une cinquantaine de personnes. Elle a été visionnée plus du double de fois, à ce jour, sur Youtube.

Cette conférence était organisée conjointement par l’Eglise du Réveil de Nyon et par la Fraternelle. « Nous voulions thématiser ces questions que se posent l’Eglise comme la société, et bénéficier d’un regard chrétien sur le sujet », explicite le pasteur David Rossé, aux yeux duquel la crise énergétique va constituer un accélérateur dans la prise de conscience écologique des Eglises.

Pour aborder ce sujet d’actualité, les organisateurs ont sollicité Laurent Balsiger, député vaudois et directeur de la Société électrique des forces de l’Aubonne (SEFA). Ce chrétien engagé a également occupé le poste de directeur de l’énergie du canton de Vaud, de 2013 à 2018.

Après un survol historique consacré à l’utilisation de l’énergie, le spécialiste a dressé une liste des enjeux auxquels est confronté notre monde. « Notre génération doit faire sa révolution dans le domaine énergétique, poser des fondations pour les générations futures, revenir à du 100 % local et durable», affirme Laurent Balsiger. Et il s’emploie à cela avec la SEFA.

D’un point de vue chrétien, Laurent Balsiger rappelle qu’aimer Dieu et son prochain, c’est aussi penser aux conséquences de nos actions, à la façon dont nous consommons et gérons nos vies. Et de conclure que « les crises multiples et les changements sociétaux en cours sont une magnifique occasion, pour l’Eglise, d’être au service de la société, de rester ce phare et cette espérance, même si les temps sont plus compliqués. Au niveau technique, on a tout ce qu’il faut pour opérer le changement. Le voulons-nous? »

Retrouvez l’entier de la conférence sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=FZiFzQ9Ort8

  • Encadré 1:

    Trois questions à Laurent Balsiger

    Dès à présent, quelles mesures d'économie une Eglise peut-elle prendre ?

    Une Eglise locale peut baisser la température de ses locaux et de l'eau chaude, ou mieux couper cette dernière. Elle peut aussi arrêter l'éclairage de nuit, tant intérieur qu'extérieur, et débrancher tous les équipements électroniques lorsqu'ils ne sont pas utilisés (sono, machines à café, etc.).

    Les Eglises qui ont des moyens financiers peuvent faire installer des panneaux solaires ou une pompe à chaleur. Mais que peut mettre sur pied une petite Eglise disposant de peu de moyens ?

    Elle peut sensibiliser ses membres à ces thèmes, en s'appuyant sur le mandat qui nous est donné de prendre soin les uns des autres et de la Création. Cela aura certainement un effet multiplicateur très important. Toutefois, l'exemplarité reste très importante et favorise cet effet d'entraînement.

    L’Eglise peut encourager le covoiturage ou l'accès en transports publics, notamment en calant ses horaires sur ceux de ces derniers. Elle peut utiliser de la vaisselle réutilisable et privilégier une alimentation locale, de saison et totalement ou partiellement végétarienne. Par ailleurs, installer des panneaux solaires ou une pompe à chaleur est souvent une source d'économie à moyen terme, car cela permet des économies d'énergie – énergie qui sera très coûteuses ces prochaines années, qu’elle soit électrique ou fossile. Il existe des subventions qui couvrent une partie importante des coûts d'investissement, souvent plus de 20 %.

    En tant que chrétien·ne, comment être « sel et lumière » en cette période de crise énergétique et climatique ?

    Justement, en s'aimant et en prenant soin les uns les autres et de la Création. Et, plus généralement, en pratiquant le jeûne qui plaît à Dieu selon Esaïe 58 : « Voici le jeûne auquel je prends plaisir : détache les chaînes de la méchanceté, dénoue les liens de la servitude. Renvoie libres les opprimés. Et que l'on rompe toute espèce de joug. Partage ton pain avec celui qui a faim, et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile. Si tu vois un homme nu, couvre-le, et ne te détourne pas de ton semblable. Alors ta lumière poindra comme l'aurore, et ta guérison germera promptement. Ta justice marchera devant toi, et la gloire de l'Eternel t'accompagnera.

     


    L’exemple de la Fraternelle

    Les responsables de l’Eglise évangélique « La Fraternelle » (FREE), à Nyon, ont entamé depuis quelques années une réflexion sur la responsabilité des chrétiens dans la manière de prendre soin de la Création. Cette thématique est notamment abordée dans le cadre de prédications. En 2017, à l’occasion de travaux de rénovations, des panneaux solaires ont été installés sur le toit de l’Eglise et les luminaires ont été changés, au profit de LEDs plus économes en énergie.

    Actuellement, un petit groupe réfléchit à la possibilité de devenir une « Eco-Eglise ». Pour faire face à la pénurie énergétique qui s’annonce, un dialogue a été ouvert avec les responsables du bâtiment pour évaluer quelles économies sont possibles. Le projet est de diminuer un peu le chauffage et l’éclairage. Mais au niveau pratique, la réalisation de ces mesures est plus complexe qu’il n’y paraît, concède le pasteur David Rossé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !