Bientôt une branche « Religions » obligatoire au gymnase ?

mardi 27 septembre 2022

Les Eglises dites historiques en Suisse se mobilisent pour introduire une branche « Religions » obligatoire au gymnase. Elles l’ont fait savoir lundi 26 septembre par communiqué de presse.

Pour les réformés, catholiques-chrétiens et catholiques romains, la « culture religieuse » ou « science des religions » doit être une branche enseignée à tous les gymnasiens du pays, aux côtés des mathématiques, du français ou de l’allemand. Ce qui est le cas par exemple à Fribourg mais pas dans tous les cantons. Or pour ces acteurs institutionnels, il faut qu’elle devienne une discipline fondamentale dans tous les cursus du pays.

Ces Eglises viennent d’envoyer leur position commune en ce sens au Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) qui mène une consultation publique en vue de sa réforme de la loi sur la maturité.

Pour aiguiser un regard critique…

Selon Bettina Beer, chargée de ces questions auprès de l’Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS), les jeunes doivent avoir des compétences dans le domaine religieux puisqu’ils vivent aujourd’hui au sein d’une société multiculturelle. Une telle branche participe à leur ouverture d’esprit, à leur regard critique et à leur capacité de jugement. Des connaissances sur le christianisme comme sur les autres religions présentes en Suisse et ailleurs servent la compréhension du monde, le dialogue, la cohésion sociale. Et il s’agit aussi d’un processus de formation continue qui permet de lutter contre tout fondamentalisme, voire contre tout obscurantisme.

 … et se positionner avec discernement

Difficile à dire si cette prise de position a du poids. Les Eglises restent un acteur institutionnel important, mais il se peut que les directions cantonales d’instruction publique soient d’un autre avis qu’elles. Cela dit et d’après Bettina Beer, il n’est pas fréquent que l’EERS, les catholiques-chrétiens et les catholiques romains se mobilisent ainsi tous ensemble. C’est dire que l’enjeu pour ces Eglises est suffisamment important, à l’heure où, d’une part, de nouvelles formes de religion émergent pour lesquelles des outils de discernement sont nécessaires ; et à l’heure où, d’autre part, les jeunes ont toujours moins de culture religieuse et où l’analphabétisme en la matière guette. C’est pourquoi elles ont titré leur communiqué de presse par les mots « Se former aux religions, c’est se former pour la vie ». Car il s’agit de pouvoir se positionner une fois adulte dans le monde complexe des croyances et des spiritualités.

La consultation du DEFR est ouverte jusqu’à fin septembre.

Gabrielle Desarzens

Une chronique à voir et écouter ici

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !