Ne plus afficher ce bloc
Pour vous inscrire à notre mailing list, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. La FREE s'engage à conserver ces emails pour son seul usage et à ne pas les transmettre à d'autres organismes.

Reconnaissance d’intérêt public (VD) : la FEV déposera prochainement sa déclaration liminaire signée

Actualité

La Fédération évangélique vaudoise va de l’avant. Près des trois quarts des Eglises membres ont signé la déclaration liminaire proposée par l’Etat de Vaud. Le dépôt de cette déclaration devrait intervenir d’ici au printemps.

Par Serge Carrel | le mardi, 28 novembre 2017

La Fédération évangélique vaudoise (FEV) déposera sa déclaration liminaire signée en vue de la reconnaissance d’intérêt public d’ici au printemps. C’est ce qu’a annoncé son président, Olivier Cretegny, lors de la Rencontre générale de la FREE samedi 26 novembre à Rolle. Après plusieurs mois de discussions suite à la teneur de la déclaration liminaire proposée par l’Etat, 34 Eglises locales ont à ce jour signé le document.

« Je suis très satisfait d’avoir demandé aux Eglises membres de signer, explique Olivier Cretegny, parce qu’elles ont dû se positionner. Cela nous permettra prochainement de continuer le dialogue avec les autorités. »

Une Eglise refuse, douze hésitent

L’Association vaudoise des postes de l’Armée du salut, les 10 Eglises évangéliques de Réveil et les 3 Eglises évangéliques apostoliques ont signé le document. L’Association vaudoise d’Eglises évangéliques (AVEE) demande un temps de réflexion supplémentaire. Dans la FREE, 20 Eglises vaudoises sur 28 ont signé le document. Une ne signera pas.

Face aux réserves de certaines Eglises, le comité de la FEV va entamer ces prochaines semaines des discussions directes avec elles. « En final, nous espérons que toutes les Eglises signeront, ajoute Olivier Cretegny. C’est un idéal difficile à atteindre vu la diversité des communautés représentées dans notre fédération, mais nous ne perdons pas espoir ! »

Du retard à cause d’une clause spécifique pour les évangéliques

La signature de la déclaration liminaire proposée par l’Etat de Vaud a pris du retard suite à un ajout opéré par le canton dans le propos de la déclaration. En plus du texte signé par les deux premières communautés qui ont déposé une demande conjointe, les catholiques chrétiens et les anglicans, l’Etat a inséré une clause sur la non-discrimination en fonction de l’orientation sexuelle. Plusieurs Eglises craignent en effet que l’Etat impose aux évangéliques l’acceptation en leur sein de membres ou même de pasteurs homosexuels pratiquants.

Pour la FEV, ces craintes ne sont pas justifiées. Dans une rencontre conjointe, la Commission consultative en matière religieuse (CCMR) nommée par le Conseil d’Etat vaudois a souligné l’importance de respecter d’abord les statuts des associations d’Eglises, membres de la FEV. C’est, fort de cette assurance, que le comité représentatif des évangéliques vaudois a décidé d’aller de l’avant.

En dernier ressort, aux Eglises qui ne signeraient pas la déclaration, la FEV demandera de démissionner.

Serge Carrel 

Pour plus d’infos, le nouveau site de la FEV.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Nos Eglises en Suisse romande

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Nouveau numéro Vivre

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

20 décembre

  • « Face à face avec Acappella » (Connexion)
  • « La voie du Gospel avec Liz Mc Comb » (Connexion)

27 décembre

  • « Magdy et Anne-Lise Saber : la situation des chrétiens en Egypte » (Ciel ! Mon info)
  • « La communication dans le couple » avec Monique et Thierry Juvet (RéfleXions)