Les femmes de la Bible : des sources d’encouragement !

vendredi 03 août 2018

Il y a des trajectoires de femmes qui interpellent, encouragent, inspirent… et dans la Bible aussi ! Qui sont les Hagar ou les Noémie d’aujourd’hui ? Vous ? La théologienne et psycho-pédagogue Michèle Bolli lève le voile sur l’actualité de quelques figures féminines bibliques.

Pour Michèle Bolli, le 98% des commentaires bibliques sont orientés par le masculin et dévolus aux hommes. Parmi les 2% restants, ils concernent des femmes malfaisantes ou qui ont un esprit tordu. « Moi, j’en ai sélectionné sept qui ont eu des attitudes positives dans la vie et par rapport à leur identité de femmes », a-t-elle dit ce début d’été dans l’émission Babel sur RTS Espace 21. Des femmes qui se sont fait confiance et qui ont agi sur leurs circonstances de vie. Abigaïl, épouse de Nabal (1 Samuel 25, 2-44) a par exemple exercé son propre jugement pour maintenir en vie ses proches, en dépit de son mari. Elle est allée discuter avec David pour contrer la violence déjà en marche. Et grâce à sa perception de la réalité, elle a agi pour le bien de tous en sortant de son rôle de femme traditionnelle.

Un Dieu solidaire

Hagar (Genèse 16, 6-14), servante de Sarah, est une autre figure mise sous la loupe par la théologienne dans le livre qu’elle a écrit2. Il s’agit pour elle d’une personne opprimée par son statut à la fois d’esclave, d’étrangère et de femme. « La solidarité de Dieu avec les plus humbles est ici exemplaire », souligne-t-elle. Ce Dieu les « soutient dans leur volonté de changement, d’ouverture à un avenir qui ne se réalise pas encore, qui demande parfois un temps de médiation, un état transitoire, au cours duquel une amélioration progressive peut déjà se repérer ».

Le Tout Puissant

Autre personnage relevé par Michèle Bolli : Noémie (Ruth 1, 19-21). Cette femme perd et son mari et ses deux fils ; démunie, elle quitte le pays de Moab pour revenir, chez elle à Bethlehem. Elle demande à ses anciennes connaissances qu’elle retrouve de l’appeler désormais Mara, qui signifie « Amère » : une façon de montrer ses misères plutôt que de les cacher. Elle change aussi le nom du Dieu auquel elle croit : elle l’appelle El Shaddaï, le Tout Puissant, celui qui voit les chemins de la vie, ceux que Noémie ne voit peut-être plus. « Il y a un chemin de transformation vers la vie », estime la théologienne. Non sans ajouter que ce qu’elle a voulu dire au travers des sept femmes sur lesquelles elle s’est penchée – avec encore notamment Débora, Marie ou Marie de Magdala – est que, justement, quelle que soit la situation la plus fermée au départ, il y a une perspective d’avenir meilleur qui se dessine. « C’est un grand encouragement pour les femmes aujourd’hui : d’essayer de découvrir une ouverture vers le spirituel, et d’y trouver des forces pour transformer leur situation. »

Gabrielle Desarzens

1 Une émission à écouter

2 Un livre : « Femmes de la Bible, histoires d’avenir », de Michèle Bolli-Voélin, éditions Cabédita : 2018.

Publicité
  • 29 septembre: venez fêter les 25 ans de l’Escale à Saint-Prex!

    Ven 21 septembre 2018

    Le 29 septembre de 9h à 15h, le Marché aux puces du service d’aide humanitaire l’Escale, à Saint-Prex, sera spécial. Il sera marqué par la commémoration des 25 ans de l’association. Alors, rendez-vous au chemin du Glapin 8 pour faire la fête et, pourquoi pas, de bonnes affaires.

  • Lettre à Lucie, responsable d’un groupe de jeunes, à propos du sens de la vie

    Jeu 20 septembre 2018

    Le débat sur le sens de la vie traverse tous les âges. Ce questionnement est souvent le plus intense durant la période des études. Voici une lettre à une jeune chrétienne engagée dans l’une de nos Eglises. Elle devrait permettre à des jeunes, mais aussi à d’autres, de mieux entrevoir le débat entre agnostiques, athées et chrétiens.

  • Alister McGrath : de l’athéisme à la théologie chrétienne

    Jeu 20 septembre 2018

    Il est passé de l’athéisme à la foi chrétienne. Au point aujourd’hui d’être un théologien protestant évangélique de renommée internationale. Alister MacGrath était à Fribourg du 20 au 22 juin dernier. Ce théologien britannique anglican était l’invité principal des rencontres du Centre d’études foi et société de la Faculté de théologie de l’Université. Rencontre.

  • Criminalisation de la solidarité : de l’importance de mettre de l’huile dans les rouages !

    Jeu 20 septembre 2018

    L’acquittement cette semaine de Flavie Bettex, cette jeune ergothérapeute de 27 ans, condamnée dans le canton de Vaud pour « délit de solidarité », ramène un peu de sérénité dans le monde de l’asile et de la pastorale des requérants déboutés. Voilà qui dessine aussi un horizon plus serein pour le pasteur évangélique Norbert Valley, condamné en août dernier par la justice neuchâteloise. Enfin dans les zones grises de l’asile, la justice reconnaît le rôle de ceux qui « mettent de l’huile dans les rouages » !

  • Criminalisation de la solidarité : de l’importance de mettre de l’huile dans les rouages !

    Jeu 20 septembre 2018

    L’acquittement cette semaine de Flavie Bettex, cette jeune ergothérapeute de 27 ans, condamnée dans le canton de Vaud pour « délit de solidarité », ramène un peu de sérénité dans le monde de l’asile et de la pastorale des requérants déboutés. Voilà qui dessine aussi un horizon plus serein pour le pasteur évangélique Norbert Valley, condamné en août dernier par la justice neuchâteloise. Enfin dans les zones grises de l’asile, la justice reconnaît le rôle de ceux qui « mettent de l’huile dans les rouages » !

  • « L’avortement reste une question controversée » par Wilf Gasser, président des évangéliques suisses allemands

    Jeu 13 septembre 2018

    Samedi 15 septembre, les manifestants  la «Marche pour la Vie» se rassembleront sur la Place fédérale à Berne pour parler des conséquences de l’avortement sur les femmes, les couples et les familles. Ces dernières années, cette manifestation a suscité des contre-manifestations violentes. Le Dr Wilf Gasser, président du Réseau évangélique suisse allemand, rappelle que cette question reste controversée, qu’une certaine forme d’«eugénisme» est en train d’apparaître en Suisse, et que cette manifestation n’a rien à voir avec l’extrême-droite ! Point de vue d’un homme dont la maison a connu, voilà deux ans, des déprédations en lien avec cette manifestation !

  • Votations du 23 septembre : une prise de position en faveur de la vie avec Roger Zürcher

    Lun 27 août 2018 icon-comments 2

    Le 23 septembre, les Suisses se prononceront sur deux initiatives qui ont trait à l’alimentation : l’initiative dite « Pour des aliments équitables » et l’initiative « Pour la souveraineté alimentaire ». Dans le contexte de sa campagne 2018-2019 autour du réchauffement climatique, StopPauvreté a demandé à l’ingénieur agronome Roger Zürcher de répondre à quelques questions autour de ces objets de votation. Alexis Bourgeois, le nouveau coordinateur romand de StopPauvreté, mène l’interview. Prise de position.

  • Mauritanie : un blogueur « blasphémateur » illégalement retenu en prison

    Lun 25 juin 2018

    La situation des blogueurs dans les pays musulmans est précaire. Lorsqu’ils se permettent de critiquer la religion musulmane ou le prophète Muhammad, certains sont emprisonnés sous prétexte de blasphème ou d’apostasie. Christian Bibollet attire notre attention sur le sort d’un blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mkheitir, en détention administrative depuis sa relaxe, suite à une condamnation à mort.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !