Mai 68 dans l’ADN du pasteur Pierre-André Pouly

Au début des années 70, il avait 20 ans et investissait avec trois camarades d’études une ferme de Bioley-Orjulaz, dans le Gros-de-Vaud, pour y vivre à l’ancienne, avec chèvres et potager... et le chant des Béatitudes au quotidien ! Cinquante ans plus tard, le pasteur Pierre-André Pouly vit à nouveau dans une coloc’ à Grandvaux.

lundi 30 avril 2018
Publicité

Please publish modules in offcanvas position.