"Moi, Michel Cretegny, le chrétien évangélique qui abat halal le jour de l’Aïd"

mardi 12 septembre 2017 icon-comments 1

 

Quelque 180 clients musulmans se sont suivis vendredi 1er septembre à la ferme de Genthod (GE) de Michel Cretegny, membre de l’Eglise évangélique de Meyrin (FREE). « On est les seuls dans le canton à abattre halal le jour de l’Aïd. C’est compliqué, c’est stressant, dit-il dix jours après la grande fête musulmane. Mais pour moi, cela a du sens et c’est une question d’ouverture ! »

Michel Cretegny, 74 ans, parle clairement : « Tout a commencé à cause de soucis financiers, car j’étais au bord de la faillite. J’ai ouvert l’abattoir en 1989 sans trop savoir où j’allais, et j’ai mis ma confiance en Dieu... qui m’a envoyé des musulmans, ainsi que beaucoup de réfugiés qui logeaient à l’époque dans un centre d’hébergement tout proche. Je dois en fait la survie de mon entreprise à ces deux populations. Et au travers d’elles, nous avons été bénis ! » Le conte « halal » de ce chrétien évangélique débute en effet par sa rencontre avec Hafid Ouardiri, imam de la grande mosquée de Genève dans les années 90. Celui-ci cherchait un endroit où envoyer ses fidèles s’approvisionner régulièrement en viande halal et acheter aussi de l’agneau notamment à l’occasion de l’Aïd, cette grande fête musulmane qui célèbre le sacrifice d’Abraham, et lors d’autres rites religieux, comme à l’occasion de naissances. « Il est venu contrôler les appareils que j’utilise pour étourdir l’animal. Puis m’a fait une lettre certifiant que mon établissement était conforme. » La ferme de Michel Cretegny est aujourd’hui la seule dans le canton de Genève agréée par le Service des affaires vétérinaires pour réaliser le rituel religieux musulman. « Le mode d’abattage est le même que celui qui est pratiqué pour la consommation suisse. Sauf que dans le cas précis, le client prie avant qu’on sacrifie l’agneau, dont la tête doit être tournée à l’est, en direction de La Mecque. »

Journée éreintante

Dix-sept personnes ont été, vendredi 1er septembre, à pied d’œuvre dans « la ferme aux moutons » de Michel Cretegny. Un personnel qui a travaillé de 7h à 19h. « Le client choisit l’animal que l’on abat tout-de-suite, il paie comptant (entre 400.- et 600.- le mouton, ndlr). Un contrôleur officiel du service vétérinaire contrôle le processus d’abatage ainsi que la qualité de la viande. Et le client peut repartir avec sa marchandise tout de suite », résume notre homme. Non sans ajouter que des représentants de la grande mosquée étaient présents : « Parce que l’Aïd se veut aussi une fête du partage : ces responsables religieux ont ainsi récolté les parts de viande que chacun a voulu donner aux nécessiteux. »

Depuis 3 ans, l’exploitation a été remise à une tierce personne qui exploite en gérance ses locaux. « Je participe actuellement comme aide bénévole », indique Michel Cretegny, qui a posé ses grands couteaux après un début de mois éreintant, mais qui assure à chaque fois une bonne part du chiffre d’affaire. Les musulmans de Genève savent-ils qu’il est chrétien ? « Oui, ils le savent. Ils sont très contents que je croie en Dieu et me font confiance. Plusieurs estiment d’ailleurs que je pourrais moi-même trancher la gorge de l’animal. Mais j’ai toujours une personne de confession musulmane qui pratique cette tâche. »

Accueillir le musulman

Les clients sont aujourd’hui des habitués. « Depuis qu’on a ouvert, un Africain vient chaque année me réserver de la viande pour toute sa communauté. Nous avons une relation privilégiée : il a même une fois rendu visite à ma femme qui était à l’hôpital ! Je ne sais pas de quel pays il vient exactement, mais les liens sont forts. » A la question de savoir s’il est cohérent pour un pilier d’Eglise comme lui de s’adonner au rituel halal, Michel Cretegny rétorque que c’est par l’ouverture à l’autre qu’on témoigne le mieux. « Il faut accueillir le musulman », souligne-t-il. Et de rajouter cette anecdote : « Il y a quelques années, un musulman est venu et m’a dit que c’était son patron, un chrétien des Assemblées des frères, qui lui avait donné l’argent nécessaire pour qu’il passe une belle fête. Cela m’a réjoui ! »

Gabrielle Desarzens

1 réaction

  • Roger Moret jeudi, 21 septembre 2017 20:57

    Merci Michel,
    Merci Madame Desarzens,
    pour ce témoignage d'ouverture, de relations humaines, et d'accueil.
    En somme, n'est-ce pas ce que Jésus à fait : privilégier les relations humaines, par-dessus les barrières culturelles et religieuses, sans renoncer à être, pour Lui, "Je suis", pour nous : témoins de Lui ...
    Tout un programme pour le disciple que je veux être ...
    Merci ... et bonne suite
    Roger

Publicité
  • Yverdon-les-Bains : le directeur de l’école Edenpark à l’Eglise des Uttins le 30 septembre

    Mar 25 septembre 2018

    L’école est un sujet de stress et une occasion de difficultés pour beaucoup. Afin d’aider enfants et parents à bénéficier au mieux de cette période de la vie, nombre d’écoles à la pédagogie alternative se sont développées ces dernières années. L’école Edenpark d’Yverdon-les-Bains affiche trois ans d’existence à son compteur. Son directeur Marcel Paris est l’invité d’un culte spécial le dimanche 30 septembre à l’Eglise des Uttins d’Yverdon-les-Bains pour parler de son aventure.

  • 29 septembre: venez fêter les 25 ans de l’Escale à Saint-Prex!

    Ven 21 septembre 2018

    Le 29 septembre de 9h à 15h, le Marché aux puces du service d’aide humanitaire l’Escale, à Saint-Prex, sera spécial. Il sera marqué par la commémoration des 25 ans de l’association. Alors, rendez-vous au chemin du Glapin 8 pour faire la fête et, pourquoi pas, de bonnes affaires.

  • Lettre à Lucie, responsable d’un groupe de jeunes, à propos du sens de la vie

    Jeu 20 septembre 2018

    Le débat sur le sens de la vie traverse tous les âges. Ce questionnement est souvent le plus intense durant la période des études. Voici une lettre à une jeune chrétienne engagée dans l’une de nos Eglises. Elle devrait permettre à des jeunes, mais aussi à d’autres, de mieux entrevoir le débat entre agnostiques, athées et chrétiens.

  • Alister McGrath : de l’athéisme à la théologie chrétienne

    Jeu 20 septembre 2018

    Il est passé de l’athéisme à la foi chrétienne. Au point aujourd’hui d’être un théologien protestant évangélique de renommée internationale. Alister MacGrath était à Fribourg du 20 au 22 juin dernier. Ce théologien britannique anglican était l’invité principal des rencontres du Centre d’études foi et société de la Faculté de théologie de l’Université. Rencontre.

  • Criminalisation de la solidarité : de l’importance de mettre de l’huile dans les rouages !

    Jeu 20 septembre 2018

    L’acquittement cette semaine de Flavie Bettex, cette jeune ergothérapeute de 27 ans, condamnée dans le canton de Vaud pour « délit de solidarité », ramène un peu de sérénité dans le monde de l’asile et de la pastorale des requérants déboutés. Voilà qui dessine aussi un horizon plus serein pour le pasteur évangélique Norbert Valley, condamné en août dernier par la justice neuchâteloise. Enfin dans les zones grises de l’asile, la justice reconnaît le rôle de ceux qui « mettent de l’huile dans les rouages » !

  • « L’avortement reste une question controversée » par Wilf Gasser, président des évangéliques suisses allemands

    Jeu 13 septembre 2018

    Samedi 15 septembre, les manifestants  la «Marche pour la Vie» se rassembleront sur la Place fédérale à Berne pour parler des conséquences de l’avortement sur les femmes, les couples et les familles. Ces dernières années, cette manifestation a suscité des contre-manifestations violentes. Le Dr Wilf Gasser, président du Réseau évangélique suisse allemand, rappelle que cette question reste controversée, qu’une certaine forme d’«eugénisme» est en train d’apparaître en Suisse, et que cette manifestation n’a rien à voir avec l’extrême-droite ! Point de vue d’un homme dont la maison a connu, voilà deux ans, des déprédations en lien avec cette manifestation !

  • Votations du 23 septembre : une prise de position en faveur de la vie avec Roger Zürcher

    Lun 27 août 2018 icon-comments 2

    Le 23 septembre, les Suisses se prononceront sur deux initiatives qui ont trait à l’alimentation : l’initiative dite « Pour des aliments équitables » et l’initiative « Pour la souveraineté alimentaire ». Dans le contexte de sa campagne 2018-2019 autour du réchauffement climatique, StopPauvreté a demandé à l’ingénieur agronome Roger Zürcher de répondre à quelques questions autour de ces objets de votation. Alexis Bourgeois, le nouveau coordinateur romand de StopPauvreté, mène l’interview. Prise de position.

  • Mauritanie : un blogueur « blasphémateur » illégalement retenu en prison

    Lun 25 juin 2018

    La situation des blogueurs dans les pays musulmans est précaire. Lorsqu’ils se permettent de critiquer la religion musulmane ou le prophète Muhammad, certains sont emprisonnés sous prétexte de blasphème ou d’apostasie. Christian Bibollet attire notre attention sur le sort d’un blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mkheitir, en détention administrative depuis sa relaxe, suite à une condamnation à mort.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !