Mission et entraide D’importantes inondations ont endommagé la ferme du Service fraternel d’entraide (SFE) au Laos. Elles ont endommagé l’infrastructure du projet de sériciculture, soutenu par cette ONG proche des AESR. L’étendue des dégâts n’est pas encore connue. Les envoyés sur place s’activent aux nettoyages et à la réhabilitation de ce qui peut l’être. Echos. le vendredi, 11 août 2006
Actualité La guerre israélo-libanaise vous mine. Ces conflits à répétition au Proche-Orient vous laissent les bras ballants. Une personnalité chrétienne contemporaine s’est risquée à visiter quelques-unes des personnes impliquées dans le conflit. Pour certains, des « terroristes », comme on les appelle souvent. Derrière des discours de haine, le Hollandais Frère André a découvert des hommes, assoiffés d’espérance. « Les forces de la Lumière », un livre à lire pour découvrir un certain envers du décor, ainsi qu’une réponse originale. Modeste, mais inspirée de l’Evangile ! le vendredi, 11 août 2006
Mission et entraide Elle n'as pas été évacuée du Liban. Elle ne voulait pas quitter le pays du Cèdre avant la date fixée de son reour annuel au mois d'août. La Vaudoise Catherine Mourtada est arrivée hier à Yverdon-les-Bains. Ces prochaines semaines, elle évoquera dans différentes Eglises de Suisse romande la situation de son pays d’adoption, le Liban, et son engagement dans un bidonville de la banlieue de Beyrouth en faveur des enfants non scolarisés. Cette année, elle aura encore d'autres choses à raconter... le mercredi, 09 août 2006
Actualité Elle n'as pas été évacuée du Liban. Elle ne voulait pas quitter le pays du Cèdre avant la date fixée de son reour annuel au mois d'août. La Vaudoise Catherine Mourtada est arrivée hier à Yverdon-les-Bains. Ces prochaines semaines, elle évoquera dans différentes Eglises de Suisse romande la situation de son pays d’adoption, le Liban, et son engagement dans un bidonville de la banlieue de Beyrouth en faveur des enfants non scolarisés. Cette année, elle aura encore d'autres choses à raconter... le mercredi, 09 août 2006
Mission et entraide Catherine Mourtada vit depuis une quinzaine d'années à Beyrouth au Liban. Avec l'association Tahaddi, elle anime une école dans un bidonville de Beyrouth pour des enfants analphabètes. Elle visite aussi les prisons libanaises. Pour l'instant Catherine Mourtada a décidé de rester au Liban avec sa fille Nayla. Cette Suissesse compte parmi les envoyés du Trait d'union missionnaire (TUM) de l'Union des AESR. Voici sa chronique du 5 août. le dimanche, 06 août 2006
Mission et entraide Catherine Mourtada vit depuis une quinzaine d'années à Beyrouth au Liban. Avec l'association Tahaddi, elle anime une école dans un bidonville de Beyrouth pour des enfants analphabètes. Elle visite aussi les prisons libanaises. Pour l'instant Catherine Mourtada a décidé de rester au Liban avec sa fille Nayla. Cette Suissesse compte parmi les envoyés du Trait d'union missionnaire (TUM) de l'Union des AESR. Voici sa chronique du 22 juillet. le dimanche, 23 juillet 2006
Mission et entraide Catherine Mourtada vit depuis une quinzaine d'années à Beyrouth au Liban. Avec l'association Tahaddi, elle anime une école dans un bidonville de Beyrouth pour des enfants analphabètes. Elle visite aussi les prisons libanaises. Pour l'instant Catherine Mourtada a décidé de rester au Liban avec sa fille Nayla. Cette Suissesse compte parmi les envoyés du Trait d'union missionnaire (TUM) de l'Union des AESR. Voici sa chronique du 19 juillet. le vendredi, 21 juillet 2006
Mission et entraide Catherine Mourtada vit depuis une quinzaine d'années à Beyrouth au Liban. Avec l'association Tahaddi, elle anime une école dans un bidonville de Beyrouth pour des enfants analphabètes. Elle visite aussi les prisons libanaises. Pour l'instant Catherine Mourtada a décidé de rester au Liban avec sa fille Nayla. Cette Suissesse compte parmi les envoyés du Trait d'union missionnaire (TUM) de l'Union des AESR. Voici sa chronique du 17 juillet. le vendredi, 21 juillet 2006
Mission et entraide Catherine Mourtada vit depuis une quinzaine d'années à Beyrouth au Liban. Avec l'association Tahaddi, elle anime une école dans un bidonville de Beyrouth pour des enfants analphabètes. Elle visite aussi les prisons libanaises. Pour l'instant Catherine Mourtada a décidé de rester au Liban avec sa fille Nayla. Cette Suissesse compte parmi les envoyés du Trait d'union missionnaire (TUM) de l'Union des AESR. Voici sa chronique du 16 juillet. le vendredi, 21 juillet 2006
Mission et entraide Catherine Mourtada vit depuis une quinzaine d'années à Beyrouth au Liban. Avec l'association Tahaddi, elle anime une école dans un bidonville de Beyrouth pour des enfants analphabètes. Elle visite aussi les prisons libanaises. Pour l'instant Catherine Mourtada a décidé de rester au Liban avec sa fille Nayla. Cette Suissesse compte parmi les envoyés du Trait d'union missionnaire (TUM) de l'Union des AESR. Voici sa chronique du 14 juillet. le vendredi, 21 juillet 2006

Nos Eglises en Suisse romande

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Nouveau numéro Vivre

Fenêtre chrétienne de MaxTV

17 octobre

  • «L'Europe sera sauvée» avec Jean-Luc Trachsel (Ciel ! Mon info)
  • Elisabet Dominguez (Tchat avec Nath)

17 octobre

  • «Dans les coulisses d'un miracle» avec Jean-Luc Trachsel (Ciel ! Mon info)
  • «Jessica Dorsey, chanteuse de Gospel» (Tchat avec Nath)