Distribuer la cène aux enfants, c’est non !

vendredi 30 août 2013

La question surgit parfois de la bouche d'un enfant : « Maman, Papa, pourquoi est-ce que je ne peux pas prendre la cène avec vous ? » La réponse exige du doigté et du discernement. C'est ce que souligne la Commission théologique de la FREE. Elle rappelle toutefois qu'il y a un préalable à la participation à la cène : le baptême. Et que celui-ci est reçu par des personnes conscientes de l'importance de ce geste d'engagement.

Suite à une question posée par une Eglise, la Commission théologique de la FREE recommande de ne pas distribuer la cène aux enfants. Dans un document de 5 pages, la commission rappelle les fondements bibliques de la cène, la manière dont elle a été perçue dans l'histoire et examine comment elle se vit aujourd'hui. En final, elle dit non à la distribution de la cène aux enfants. « La cène concerne les croyants conscients de ce qu'ils sont et responsables d'eux-mêmes », relève le document.

Réagir avec doigté

Cette prise de position ne se fait pas sans mettre en avant qu'il est important pour une Eglise locale d'intégrer les enfants à la vie communautaire en priant pour et avec eux, en les enseignant et en étant pour eux des modèles dans la foi et l'amour. Pour qu'une cène célébrée par une communauté ne soit pas ressentie comme un geste d'exclusion par les enfants, les responsables de l'Eglise, suggère la Commission théologique, peuvent l'inscrire à la fin d'un repas communautaire où tous les participants auront déjà été rassasiés. Si vraiment lors d'un culte une cène devait être célébrée en présence des enfants, il est possible de leur distribuer un épi de blé ou un grain de raisin. Ainsi ils ne seront pas des « observateurs passifs » à la célébration du repas du Seigneur.

Proposer le baptême avant la cène

Au cas où un enfant demanderait instamment de prendre la cène, la Commission théologique invite les responsables de l'Eglise à nouer un dialogue avec lui. Puis, si après explication de la signification de ce geste, l'enfant persiste à demander la cène, une préparation au baptême pourrait être envisagée, pour autant que les parents soient d'accord avec la démarche. Pour la commission, le baptême est donc un préalable à la participation à la cène. (c)

Publicité

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

16 janvier

  • «L'islam conquérant» avec Shafique Keshavjee (Ciel ! Mon info)
  • «Jessica Dorsey» dans Tchat avec Nath

23 janvier

  • «Shafique Keshavjee: les conditions du dialogue interreligieux aujourd'hui» (Ciel ! Mon info)
  • «Dépasser l'infidélité» avec Christian Reichel (Mieux vivre à deux)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • La boxe percute à l’église !

    Lun 14 janvier 2019

    Des jeunes boxent chaque semaine dans les locaux d’une église évangélique de la FREE. Une façon de faire venir ou revenir les moins de 20 ans à l’église ! Stéphane Hofer, l’instigateur de la formule Box Up Crime Switzerland, espère que l’activité fasse boule de neige. Reportage sur place.

  • L’aumônerie fait sa mue

    Lun 31 décembre 2018

    Que ce soit à l’hôpital, à l’armée ou auprès des jeunes, l’aumônerie est actuellement un chantier ouvert qui veut se professionnaliser et s’éloigner des églises. « Je ne sais pas où cela va nous conduire », réagit lundi 31 décembre Olivier Cretegny, ancien aumônier et président de la FEV (Fédération évangélique vaudoise). Non sans ajouter qu’une Journée de réflexion à l’adresse de tous les aumôniers évangéliques romands est agendée le 30 avril.

  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Jeu 20 décembre 2018

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

  • « La véritable histoire de Noël »

    Jeu 20 décembre 2018

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !