« Dieu, l’écologie et moi », un Dossier Vivre du directeur théologique de A Rocha

vendredi 19 septembre 2014

Les Dossiers Vivre publient la traduction d’un livre de Dave Bookless, fondateur de A Rocha Royaume-Uni. Ce livre intitulé Dieu, l’écologie et moi est publié conjointement avec A Rocha Suisse et StopPauvreté.

« Nous, les êtres humains, avons mal compris ce que doit être notre relation à la planète. » Cette affirmation de Dave Bookless, directeur théologique de A Rocha international, ouvre son livre Dieu, l’écologie et moi. On pourrait penser que ce propos d’un pasteur et écologiste évangélique naît de la prise en compte de la crise écologique que nous traversons : changement climatique, pollution des océans, épuisement des ressources, réduction drastique de la biodiversité… Non ! L’entier du propos de Dave Bookless s’enracine dans la Bible et démontre que, premièrement, nous lisons mal la Bible ! Ensuite que nous avons à redécouvrir ce qu’elle dit vraiment de Dieu, de la création et de la place de l’être humain dans ce contexte-là.

L’être humain n’est pas au centre de la Bible

Contrairement à ce que souvent nous pensons, l’être humain n’est pas au centre de la Bible. L’histoire du salut n’est pas focalisée sur l’être humain. Dieu n’a pas pour unique projet de « sauver des âmes »… A la suite du spécialiste anglais du Nouveau Testament N.T. Wright, Dave Bookless, pasteur et théologien évangélique anglican, développe la « grande image » de la Bible en lien avec sa problématique, une sorte de pièces en 5 actes : la création, la chute, Israël, Jésus et les temps actuels et futurs. Concrètement, on découvre que Dieu est créateur, qu’il s’implique toujours aujourd’hui dans sa création, que notre monde lui appartient et que les êtres humains sont une partie de cette création, appelés à occuper une place à part, mais parmi d’autres créatures.

La chute, le récit de l’irruption du mal et du péché dans le monde, affecte toutes les relations : celle de l’être humain avec Dieu, celle de l’être humain avec la création et celle de la création avec Dieu. Ce qui permet à Dave Bookless d’affirmer que les racines de la crise écologique actuelle sont de nature spirituelle.

La Terre appartient à Dieu

A partir de l’histoire d’Israël, l’auteur de Dieu, l’écologie et moi montre que le thème du pays joue un rôle central dans la Bible. Avant toute revendication humaine, le pays, la terre, appartient à Dieu. Les êtres humains appartiennent au pays et l’état du pays est une sorte de baromètre spirituel des humains. Dans ce contexte, la venue de Jésus inscrit dans notre monde un salut « cosmique », parce que Jésus, selon l’épître de Paul aux Colossiens (1.15-20), est à la fois origine de la création, soutien et sauveur de celle-ci. Le cinquième acte de ce parcours biblique se termine avec la conviction qu’à la fin des temps Dieu ne va pas détruire ou anéantir la terre, mais qu’il va plutôt la renouveler et la purifier. Les quelques textes bibliques lus dans une perspective d’anéantissement de la terre sont inscrits dans cette « grande image » du donné biblique qui montre que Dieu est foncièrement attaché à la terre et va la conserver !

A partir du chapitre 6 et sur quatre chapitres, Dave Bookless développe les conséquences de ses convictions biblico-théologiques pour ce qui a trait à la formation de disciple, à la louange, au style de vie et à la mission.

Dieu, l’écologie et moi est préfacé par Peter Harris, le cofondateur de A Rocha et par Daniel Bourdanné, secrétaire général de l’International Fellowship of Evangelical Students.

Jésus… par amour pour le « cosmos »

Aucun doute ! Ce livre laissera une trace dans les milieux évangéliques francophones. Il devrait encourager nombre de chrétiens à se comporter différemment dans une création qui est avant tout celle de Dieu… et celle de Jésus que Dieu a envoyé dans ce monde, parce qu’il a tellement aimé le « cosmos » (Jn 3.16) ! 

livre-dieu-ecologie-moi

Dave Bookless, Dieu, l’écologie et moi, Dossier Vivre 37, traduction française de Anne Emmett, Saint-Prex, Je Sème, 2014, 208 p. Prix : 15.- + frais de port.

 Commander le livre

  • Encadré 1:

    Dave Bookless en bref
    Booklessa DaveDave Bookless est né et a grandi en Inde. Pasteur dans l'Eglise anglicane, il a plus de 20 ans d'expérience de ministère pastoral dans les quartiers multi-ethniques de la région londonienne. Il vit actuellement à Southall, Londres, avec sa femme Anne et ses quatre filles, où il est impliqué dans une Eglise multi-ethnique. Avec sa famille, Dave a adopté un style de vie aussi durable que possible. Dave est un ornithologue passionné, et un bagueur diplômé.

    La passion de Dave est de transmettre l'enseignement biblique aux cultures d'aujourd'hui. Il est régulièrement invité dans différents pays comme enseignant et orateur dans des conférences, des instituts bibliques ou des Eglises. Il a rédigé de nombreuses publications et est l'auteur de deux livres : Dieu, l’écologie et moi (en anglais : Planetwise, IVP, 2008) et God doesn't do waste (IVP, 2010), qui a reçu la distinction de Livre de l'année 2010 du magazine Third Way.

    Dave a travaillé avec A Rocha dès 1997, d'abord comme membre du conseil d'administration de A Rocha International, puis à partir de 2001 avec A Rocha Royaume-Uni, qu'il a fondé avec sa femme, et où il a occupé les postes de directeur national, puis de directeur théologique. Il a rejoint l'équipe de A Rocha International en septembre 2011. Son rôle de directeur de la théologie consiste à fournir des conseils et des ressources aux équipes de A Rocha, et à coordonner la collaboration avec les autres mouvements théologiques existants au niveau international. Il étudie à temps partiel à l'Université de Cambridge en vue d’un doctorat sur le thème de la théologie biblique et de la conservation de la biodiversité.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

Publicité

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

27 février

  • «L’anorexie» avec Emmanuelle Bessi (CMI)
  • «‘Etre lumière des nations’ par les médias» avec Alphonse Teyabe (Vitamine B)

6 mars

  • «Il y a 25 ans, le génocide au Ruanda» avec Apolline Dukuzemarya (CMI)
  • «Dieu tient ses promesses» avec Camille Kursner (SPPA)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • «L’amour d’un Père prodigieux» par Paul Hemes

    Ven 15 février 2019

    La parabole du fils prodigue est en fait la parabole du Père formidable. Celui-ci aime, accueille, sauve et adopte de manière extraordinaire. Un article paru dans Vivre de septembre octobre 2018.

  • La Marmotte offre un répit aux SDF

    Jeu 31 janvier 2019

    Etre sans domicile fixe (SDF) en hiver... Sur les pas de Michael Staiesse, de l’Armée du Salut, Gabrielle Desarzens est allée à la rencontre de bénéficiaires de La Marmotte, lieu d’accueil de nuit depuis 25 ans à Lausanne. Une émission radio diffusée dimanche 27 janvier dernier sur RTS La Première.

  • La boxe percute à l’église !

    Lun 14 janvier 2019

    Des jeunes boxent chaque semaine dans les locaux d’une église évangélique de la FREE. Une façon de faire venir ou revenir les moins de 20 ans à l’église ! Stéphane Hofer, l’instigateur de la formule Box Up Crime Switzerland, espère que l’activité fasse boule de neige. Reportage sur place.

  • L’aumônerie fait sa mue

    Lun 31 décembre 2018

    Que ce soit à l’hôpital, à l’armée ou auprès des jeunes, l’aumônerie est actuellement un chantier ouvert qui veut se professionnaliser et s’éloigner des églises. « Je ne sais pas où cela va nous conduire », réagit lundi 31 décembre Olivier Cretegny, ancien aumônier et président de la FEV (Fédération évangélique vaudoise). Non sans ajouter qu’une Journée de réflexion à l’adresse de tous les aumôniers évangéliques romands est agendée le 30 avril.

eglisesfree.ch

  • Commission jeunesse

    Ven 15 février 2019

    La commission jeunesse a pour objectif de créer du lien entre les jeunes de la FREE, entre les différentes fédérations et générations ; de former les responsables jeunesse et d’accompagner les conseils d’églises dans leurs questionnements.

  • Commission Europe

    Ven 25 janvier 2019

    En lien avec les Oeuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions "missionnaires" (Afrique-Moyen Orient et Asie), la commission Europe a pour objectif d'accompagner (c'est-à-dire écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur ministère en Europe.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Lun 03 décembre 2018

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des information supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

  • Rencontre générale de la FREE : de nouveaux projets malgré des ressources en baisse

    Ven 30 novembre 2018

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 24 novembre 2018 à Moudon, a été marquée par des questionnements autour d’un budget en baisse, mais aussi par des projets enthousiasmants. Ainsi, une « Plate-forme d’entraide » permettra à des aînés de partager leurs compétences, et une nouvelle Eglise est implantée à Ballens.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Please publish modules in offcanvas position.