Décès de Koeun Path : Silvain Dupertuis lui rend hommage

Silvain Dupertuis mardi 06 mars 2018

Le pasteur cambodgien Koeun Path est décédé à l’âge de 70 ans. Rescapé du régime khmer rouge, il découvre le message de l’Evangile en Thaïlande en 1977. Silvain Dupertuis, un compagnon de route de longue date, lui rend hommage.

Le pasteur cambodgien Koeun Path est décédé le 1er mars, après plus de 30 ans d’un ministère apprécié et fructueux auprès de ses compatriotes réfugiés en France. D’abord à Lyon, puis à Mulhouse, dans une petite communauté devenue très multiculturelle. Il laisse une épouse, trois fils et cinq petits-enfants.

J’ai connu et fréquenté Koeun entre 1977 et 1983 en région parisienne. Arrivé en France avec le flot des réfugiés d’ex-Indochine (Vietnam, Cambodge et Laos), il avait rejoint notre équipe d’anciens missionnaires et de chrétiens asiatiques. Nous avions alors un centre d’accueil à Boulogne-Billancourt, au service des réfugiés sur le plan social comme spirituel, soutenu par diverses missions dont le Service de Missions et d’Entraide (SME).

Il échappe à l’enfer khmer rouge

Koeun est né en 1948 dans un village du Cambodge. Plein d’admiration pour son père bouddhiste, un vrai pratiquant de cœur, il devient instituteur pour servir ses compatriotes. Sa carrière est interrompue par les événements du 17 avril 1975. C’est la fin de la « guerre du Vietnam », mais le début de l’enfer. Les « Khmers rouges » prennent le pouvoir, vident en trois jours Phnom Penh grossie de près de 2 millions d’habitants venus s’y réfugier, et mettent en place une société nouvelle. Leur folle idéologie coûtera la vie à un cinquième des 8 millions de Cambodgiens.

Koeun se retrouve aux travaux forcés, non loin de sa famille, mais sans pouvoir la revoir. Un beau jour, apprenant qu’il est sur la liste des personnes qui, à cause de leur formation intellectuelle, seront prochainement éliminées, il se décide à tenter la longue et dangereuse traversée vers la Thaïlande, avec deux compagnons. Le plus souvent à pied, de nuit, et dans la forêt. Il arrive au but seul, épuisé, et se retrouve à Surin dans une prison thaïlandaise pour immigrants illégaux.

Sa découverte de l’Évangile

C’est là qu’il découvre le message de l’Évangile, par la lecture d’un nouveau testament dans sa langue et quelques entretiens avec une aumônière. Il comprend alors que la voix qu’il avait entendue durant sa fuite et qui l’a guidée à certaines étapes était déjà celle de Dieu. Il confie sa vie à Jésus-Christ et se laisse transformer jusqu’à abandonner sa haine pour les Khmers rouges.

Arrivé en France, il a à cœur de servir ses compatriotes et de partager l’Évangile. Après avoir achevé une formation professionnelle, il décide en 1983 de tout laisser pour se former au ministère pastoral. Il s’inscrit à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs à Saint-Légier (VD), où il rencontre sa future épouse, Käthy Neuhaus, de Suisse alémanique. Son ministère en France s’inscrira dans le programme d’appui au ministère parmi les Asiatiques en France, soutenu par les Églises de la FREE et le SME.

Une dizaine de fois de retour au pays

A partir de 1990, Koeun a l’occasion de retourner au Cambodge. Il fait le voyage une dizaine de fois pour encourager les chrétiens et témoigner de sa foi auprès de sa famille. Ces dernières années, la maladie ne lui permettait plus de retourner au pays, malgré ses prières ferventes et constantes.

Je n’oublierai pas ce frère et ami, sa foi, son zèle sans faille pour ses compatriotes et pour l’Évangile. Je n’oublierai pas non plus cette manière dont Dieu l’a rejoint, avant même sa découverte explicite de l’Évangile, dans ce qu’il a reçu d’un père bouddhiste comme par la voix qu’il a entendue durant sa traversée vers la Thaïlande.

Silvain Dupertuis

Koeun Path raconte son parcours et sa découverte de l’Evangile dans un livre écrit avec l’aide de sa belle-fille Fidji Path-Laplagne : Rescapé malgré moi. Il m’a sauvé du génocide cambodgien (Marpent, BLF, 2015, 288 p.).

 

 

 

  • Encadré 1:

    Koeun Path à Ciel ! Mon info

    Koeun PathLors de la sortie de son livre Rescapé malgré moi, Koeun Path était venu dans les studios de Theotv à Yverdon-les-Bains pour raconter son parcours extraordinaire et sa découverte de Jésus-Christ. Ne manquez pas de visionner cette émission TV.

Publicité

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

19 décembre

  • «Irène et Andreas Zurbrügg : les fours solaires contre le déforestation au Tchad» (Ciel ! Mon info)
  • «Gagnières : ‘Dans sa présence avec Matt Marvane’» (Rendez-vous)

26 décembre

  • «Claudine Kaboré: l'Association des servantes de Christ du Burkina Faso» (Ciel ! Mon info)
  • «Gagnières: aimer la Francophonie» avec Chris Christensen (Rendez-vous)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Des mots qui restaurent en cadeau

    Lun 17 décembre 2018

    Et si, au milieu de nos achats fébriles qui précèdent Noël, nous risquions une parole de Noël ? Le pasteur Philippe Henchoz de l'église évangélique Meyrin (FREE) nous y encourage !

  • Jeu de lumière

    Sam 15 décembre 2018

    «Enfants, nous aimions nous cacher. Et surtout, à mesure que les minutes passaient, jeu oblige… être tout de même découverts! Cache-cache: ce jeu, au fond, ne s’arrête jamais vraiment et c’est cadeau !» Une méditation de Michel Gentil, pasteur à l’église La Rochette (FREE) de Neuchâtel.

  • Laisser Dieu renouveler mon sens de l’Avent

    Sam 08 décembre 2018

    On pourrait penser que le temps de l’Avent est calme et recueilli chez un pasteur. Eh bien pas du tout ! Comme pour tout le monde, c’est une période frénétique. Claude-Alain Baehler en témoigne !

  • « Je veux être, pendant l’Avent, une « contempl’active » ! »

    Ven 07 décembre 2018

    Elle dit avoir tendance à l’hyperactivité. Du coup, s’arrêter et prendre du temps pour se ressourcer auprès de Dieu lui est primordial. Christine Staiesse, Major à l’Armée du Salut, indique y trouver une tranquillité intérieure tout à fait concrète. Rencontre.

eglisesfree.ch

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Please publish modules in offcanvas position.