Mennonites et amish au coeur d’un documentaire à succès

Actualité Un documentaire cartonne actuellement en Suisse alémanique. « Ici-bas, au-delà » a fait plus de 10'000 entrées depuis son lancement début août. Ce film propose de découvrir la vie des descendants des anabaptistes, ces chrétiens persécutés en Suisse du XVIe au XVIIIe siècle. La caméra de Peter von Gunten nous balade entre le Jura bernois et la ville de Berne aux Etats-Unis, à la découverte de mennonites et d’amish entichés de la Suisse. A découvrir.

Par La FREE | le lundi, 03 octobre 2005

« Ce film est une fenêtre sur une réalité helvétique que l’on ne connaît pas ! » Peter von Gunten est un documentariste bernois. Il vient de réaliser son 12e film « Ici-bas, au-delà » sur une réalité religieuse méconnue en Suisse : celle des anabaptistes, des mennonites et des amish. L’homme n’a pas d’accointance avec ce milieu. Son avant-dernier film l’a conduit à s’intéresser aux questions d’asile en Suisse par le biais de Soudanais chrétiens, qui fuyaient leur pays pour des raisons religieuses. Désireux de traiter de la liberté religieuse en Suisse, il se documente, lit, rencontre des gens... et découvre l’histoire de ces protestants qui, au XVIe siècle, participent aux idées de la Réforme à Zurich, avant de se retrouver pour certains noyés dans la Limmat, sur ordre du Conseil de ville.

A cheval entre les Etats-Unis et le Jura bernois
Peter von Gunten a tourné une bonne partie de son film dans le Jura bernois, mais aussi aux Etats-Unis, à Berne dans l’Indiana notamment, parmi des descendants de ces Suisses qui ont pris le chemin de l’exil pour pouvoir pratiquer leurs convictions en toute liberté. Les paysages sont magnifiques. On y voit des vaches, des paysans, un employé postal, des écoliers... Des gens qui, pour la plupart, mènent une « vie simple », tout en s’interrogeant sur le sens de leur existence, à partir d’une perspective chrétienne.
« J’ai commencé ce film aux Etats-Unis, explique Peter von Gunten. Et j’ai rencontré beaucoup de personnes âgées qui s’intéressaient à cette religion et qui se révélaient très nostalgiques de la Suisse. » De retour en Suisse, il découvre qu’il n’y a pas que des personnes âgées dans les milieux mennonites, mais aussi beaucoup de jeunes qui s’intéressent à la question de leur propre baptême, puisque dans ce type de protestantisme on ne baptise que les adolescents ou les adultes. « Ce qui m’a particulièrement intéressé, ajoute Peter von Gunten, c’est qu’une jeune fille de la région de Tramelan demandait à être baptisée en pleine nature. Une pratique tout à fait inhabituelle dans ce milieu ». Cette question suscite des discussions au sein des communautés mennonites du Jura bernois. Finalement, la jeune fille sera baptisée, avec une de ses amies, dans un étang de la région.

Plus de 10'000 entrées depuis début août
« Avec la réalisation de ce film, sans m’en rendre compte au début, j’ai effectué un voyage dans ma jeunesse », explique Peter von Gunten. Sa mère était une réformée pratiquante. Son père, un syndicaliste agnostique. La question de la religion les séparait. Dans sa famille, il y a eu passablement de « bagarres » autour de cette question, notamment parce que sa mère voulait chanter dans un choeur d’Eglise et que son père s’y opposait. « S’il y a un message derrière ce film, ajoute le documentariste, c’est de dire qu’il est absurde de se battre pour des questions religieuses. Comment est-ce possible qu’on ait en Suisse torturé et mis à mort des anabaptistes, simplement à cause de convictions ? » Par son film, le documentariste espère faire réfléchir à nouveau à l’importance de la liberté religieuse au pays de Zwingli et Calvin. « En Suisse, il y a deux grands groupes religieux : les catholiques et les réformés. Les adeptes d’autres convictions sont perçus comme sectaires ou tout juste tolérés ! La rencontre des mennonites montre que ce n’est pas si simple ! »
« Ici-bas, au-delà » est sorti en salle début août. A la grande surprise de Peter von Gunten, ce film qui alterne le français, l’allemand et l’anglais, a déjà fait plus de 10'000 entrées en Suisse alémanique. « Avec un tel résultat, ajoute-t-il, ce documentaire figurerait en 2004 parmi les 15 films suisses les plus vus de l’année, fictions comprises ». Coproduit par la SSR, ce documentaire sous-titré devrait être diffusé dans les salles romandes à partir du début de l’an prochain, avant de connaître à l’automne 2006 une diffusion sur la TV suisse alémanique, et peut-être la TSR.

Serge Carrel

« Ici-bas, au-delà » (« Im Leben und über das Leben hinaus »), un documentaire de Peter von Gunten, CINOV, Berne, une coproduction de SSR idée suisse/SF DRS (145 minutes). Ce film sera projeté à Bienne au Cinéma Rex, les 16 et 23 octobre, avant une diffusion plus large en Suisse romande au début 2006.