Ne plus afficher ce bloc
Pour vous inscrire à notre mailing list, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. La FREE s'engage à conserver ces emails pour son seul usage et à ne pas les transmettre à d'autres organismes.

Vaud : « grandes manœuvres juridiques » chez les évangéliques pour bénéficier de la reconnaissance d’intérêt public

Actualité

Les Eglises évangéliques vaudoises se lancent dans de « grandes manœuvres » juridiques pour adapter leurs statuts aux exigences de l’Etat de Vaud. Les statuts de la Fédération évangélique vaudoise doivent être remaniés, tout comme ceux de certaines Eglises locales. De plus des conventions vont être signées entre la FEV et les fédérations !

Par SC | le vendredi, 03 juin 2016

Dans un communiqué daté du 26 mai, la Fédération évangélique vaudoise (FEV) annonce qu’elle proposera à ses membres de modifier ses statuts lors de son assemblée générale du 29 juin. Les membres de la FEV ne seront plus des fédérations d’Eglises, mais des Eglises locales. « L’Etat de Vaud ne peut pas reconnaître des Unions d’Eglises ayant des communautés sur un autre canton », souligne Olivier Cretegny, le président de la FEV. 55 Eglises locales sont concernées. Elles recevront ces nouveaux statuts de la FEV durant l’été et devront à leur tour les adopter.

Un certain nombre de statuts d’Eglises locales à retravailler

La commission de la FEV qui travaille sur la reconnaissance d’intérêt public des évangéliques devra également relire les statuts des 55 Eglises locales qui solliciteront leur adhésion à la FEV. « Nous avons constaté, explique Olivier Cretegny, qu’un petit nombre de ces statuts sont très anciens et qu’ils ont une terminologie obscure ou posent quelques questions. »

Les responsables de la FEV envisagent également d’établir des conventions avec les fédérations dont les Eglises sont membres de la représentation vaudoise afin de délimiter clairement les compétences de chacun. « Il faut que chaque Eglise locale et chaque fédération soit à l’aise comme membre de la FEV et membre de sa fédération », ajoute Olivier Cretegny.

Un accès aux aumôneries et un partenariat avec l’Etat

Dans son communiqué, la FEV renouvelle son plaidoyer en vue de la demande de reconnaissance d’intérêt public des évangéliques. Il s’agit de pouvoir exercer dans le canton de Vaud une aumônerie reconnue en milieu hospitalier et médico-social, ainsi que dans les prisons. Par ailleurs, la FEV aura ainsi la possibilité d’être consultée officiellement sur les questions qui concernent de près les évangéliques et les questions religieuses.

La FEV a été fondée en 2003. Elle regroupe les cinq principales unions d’Eglises évangéliques du canton de Vaud : l’Armée du salut (AdS), l’Association vaudoise d’Eglises évangéliques (AVEE), les Eglises évangéliques apostoliques romandes (EEAR), les Eglises évangéliques de Réveil (EER) et la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE).

Serge Carrel

Nos Eglises en Suisse romande

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Nouveau numéro Vivre

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

Les mercredis de l'été

  • Rediffusions
23 août
  • Nathanaël Bourgeois présente la chorale Psalmodie (Ciel ! Mon info)
  • « Köbi Julen : entre ciel et terre » (RéfleXions)

Le mercredi à 20h sur MaxTV