La HET-PRO dans le collimateur des milieux LGBT

Société

Les milieux LGBT se montrent de plus en plus offensifs contre les institutions ou Eglises qui témoignent de réserves par rapport à leur mode de vie. L’Eglise catholique en a fait les frais en été 2015 avec l’affaire Vitus Huonder, qui s’est terminée par une condamnation en justice des milieux LGBT. Aujourd’hui ces mêmes milieux mettent en cause via leur magazine 360o le projet de HET-PRO et certaines réserves à l’endroit d’homosexuels pratiquants parmi ses étudiants.

Par Serge Carrel | le lundi, 20 mars 2017

En fin de semaine dernière 360o, le magazine LGBT Suisse, a réagi à un article paru en allemand sur le site ref.ch où Jean Decrovet, recteur de la Haute Ecole de théologie protestante (HET-PRO), disait qu’il « ne pouvait pas se représenter d’autoriser à un homosexuel pratiquant l’accès aux études dans le cadre de la HET ». Selon François Touzain, l’auteur de l’article « Formation en théologie : gays et lesbiennes s’abstenir », « il faudrait avoir en poche un certificat de bonne vie et mœurs hétéro pour accéder à la formation dispensée à Saint-Légier ».

Une reprise dans 20 Minutes et dans 24 heures

Cet article a été résumé vendredi dernier par le gratuit 20 Minutes, manifestement sans aucun coup de fil à la HET-PRO pour vérification ou pondération.

Dans l’édition d’aujourd’hui, 24 heures revient sur le sujet et donne la parole à David Richir. Le doyen de la HET relève que « les propos de Jean Decorvet ont été mal rapportés » et que la politique de la HET « est que l’école soit ouverte à tous et toutes. L’orientation sexuelle n’est pas un critère d’admission et il n’y aura pas de tests effectués sur ce point ». Mais le doyen ajoute que la « conviction de la HET-PRO se fonde sur une tradition millénaire qui met en avant le couple formé par un homme et une femme comme étant ce que Dieu souhaite… » David Richir explique ensuite que « ce mode de vie pourrait avoir de la peine à trouver sa place » dans la nouvelle institution. Et ce d’autant plus si l’étudiant se montre militant dans ce domaine. « Comme pour tout autre militantisme en opposition frontale avec nos valeurs », ajoute-t-il.

La HET-PRO est un projet initié par des pasteurs et théologiens réformés et évangéliques, qui vise à former des jeunes pour un service dans l’Eglise et au dehors à partir de convictions évangéliques. Elle ouvrira ses portes en septembre prochain et remplacera l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs à Saint-Légier (VD).

Serge Carrel

Voir le commentaire de Serge Carrel : « La « guérilla » LGBT contre les milieux « conservateurs » frappe la HET-PRO ».

Voir en date du 20 mars, la prise de position : « La HET-PRO clarifie sa position par rapport à l’accueil des étudiants homosexuels ».

4 réactions

  • Hans jeudi, 23 mars 2017 20:33

    Ce que je trouve étonnant c'est que je n'arrive pas à me souvenir d'un article rapportant une interview de Jean Decorvet où « ses propos n'ont pas été mal rapportés ou mal compris » et où il ne faille pas un rectificatif pour préciser sa pensée. Soit il ne sait pas s'exprimer, soit ses interlocuteurs ont des problèmes de compréhension de base ou sont particulièrement malveillant avec lui.
    Si je résume bien la situation, la HET-PRO désavoue ainsi publiquement ses partenaires du R3 qui sont en désaccord avec le Synode de l'EERV sur la question de l'homosexualité, en déclarant que des étudiants homosexuels pourraient être admis à l'insu de l'école car cela ne sera pas vérifié lors du traitement des candidatures.
    https://www.het-pro.ch/het-pro-clarifie-position-rapport-a-laccueil-etudiants-homosexuels/
    Mais peut-être ai-je des problèmes de compréhension ou suis-je particulièrement malveillant?...

  • Jean vendredi, 24 mars 2017 09:54

    @Hans
    J'avoue que j'ai le même problème de compréhension devant cette "explication ou clarification" qui ajoute à la confusion dûe à une absence de prise de position claire.
    Le fait de vouloir être politiquement correct, la peur de vexer et de stigmatiser un groupe (LGBTQ) qui vit de victimisation permanente.
    Les dirigeants de la HET se préparent eux-mêmes le bâton qui les frappera à cause de leur ambiguité sur ce sujet.

  • Alain Normandf vendredi, 24 mars 2017 12:42

    Chers Amis de HET-PRO !
    Enfin! Vous avez des ennuis... à cause de vos positions bibliques et éthiques. C'est bon signe! Et rassurant pour les évangéliques. Aux dires de Jésus (Jean 15:20), les choses pourraient empirer. Pas seulement pour vous, mais pour nous tous.
    Craignez de craindre ceux qui vous attaquent. Et que l'on sache que les milieux LGBT ne vous font pas peur. Vous offrirez ainsi, en avant-première, une bonne entrée en matière de la théologie d'une HET-PRO avec laquelle les évangéliques puissent s'identifier clairement. Si non, à quoi bon!

  • Hans vendredi, 24 mars 2017 13:44

    @Jean, @Alain Normand,
    Malheureusement, il faut nous habituer à voir la HET-PRO prendre des positions tiédasses et molasses car la direction cherche avant tout la reconnaissance de l’état et devra donc se conformer aux désirs du monde séculier pour atteindre cet objectif. N'oublions pas non plus que son directeur est issus de l'EERV et l'on se doute bien qu'il a du garder en lui cette culture du consensus mou. C'est le Dr De Benoit qui doit se retourner dans sa tombe quant il voit ce que l'on fait de l'IBME si cher à son cœur.
    PS: le démenti et la rectification doivent être leur plan communication principal:
    https://www.het-pro.ch/dementi/

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

29 mars

  • « Guy Zeller : mépriser les petits ? » (Vitamine B)
  • « Kivu : entre ciel et enfer, avec le Dr Denis Mukwege » (un film de Philippe Decourroux)

5 avril

  • « Guy Zeller : être agréable à Dieu » (Vitamine B)
  • « Henri Blocher : la croix du Christ, Bonne Nouvelle pour chacun » (Ciel ! Mon info)

Le mercredi à 20h sur MaxTV