Pas simplement dire ! – samedi 4 avril

Par La FREE | le samedi, 04 avril 2015

Quiconque me dit : Seigneur, Seigneur ! n’entrera pas forcément dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur ! N’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons chassé des démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? Alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.
Matthieu 7.21-23

Wouaw ! ça fait bizarre… Prophétiser, chasser des démons, faire des miracles, et tout cela « Au nom de Jésus ! » N’est-ce pas assez pour prouver qu’on appartient bien au peuple de Dieu ? Même après tous ces prodiges, on peut se retrouver devant Jésus qui dira : « Je ne te connais pas, va-t-en ! » Etrange…

La première chose que cela nous apprend, c’est que tous les prodiges du monde ne suffisent pas à garantir qu’une personne est un vrai prophète. Le surnaturel ne fait donc pas partie des fruits attendus aux versets 16 et 20. Ce qui garantit la légitimité d’un serviteur de Dieu, c’est sa personnalité, sa manière de vivre, le contenu de son enseignement et l’impact de sa vie sur les autres (voir la méditation de hier).

La deuxième chose, c’est que Dieu n’attend pas de nous des « exploits » extraordinaires, mais plus simplement de « faire sa volonté ». Il ne s’agit donc pas de se réclamer d’actions hors du commun, ni de s’appliquer à dire « Seigneur » à chaque phrase lorsqu’on prie, mais bien plutôt de marcher sur LE CHEMIN que Dieu trace pour nous de manière générale dans sa Parole et particulière par un appel spécifique.

Ne nous laissons donc pas impressionner par l’extraordinaire, sans non plus tomber dans le jugement ou le mépris de ce qui nous dépasse. Mais laissons plutôt Dieu nous transformer de l’intérieur pour que, plutôt que de nous laisser porter par les « modes » évangéliques, nous sachions discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait (Ro 12.2).

David Richir

Eglise de l’Oasis, Morges (FREE)

7.21 volonte

twitter

Suis-je à la recherche des dons de Dieu (prophéties, miracles, guérisons, etc.) ou de celui qui les donne ? @DR

  • Encadré 1:

    flag2Méditation personnelle

    • Jésus pourrait-il me dire : « Va-t-en, je ne te connais pas ! » ? Pourquoi ?
    • Quelle est la volonté de Dieu pour moi ?
      • En général : ________________
      • En particulier :________________

     

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda