L’autorité de Jésus – dimanche 5 avril

Par La FREE | le dimanche, 05 avril 2015

Quand Jésus eut achevé ces discours, les foules restèrent frappées de son enseignement, car il les enseignait comme quelqu’un qui a de l’autorité et non pas comme leurs scribes.
Matthieu 7.28-29

Nous arrivons au bout de ces 30 jours, mais pas au bout du CHEMIN ! Nous avons consulté la carte, écouté le guide, et nous sommes en route. Car le tracé que Jésus nous invite à suivre – sentier étroit – est un défi quotidien qui nous oblige à rester encordés à notre guide.

LE CHEMIN indiqué par Jésus dans son Sermon sur la montagne n’est pas « un bel exemple de sagesse », mais bien un GUIDE DE CONTRE-CULTURE CHRÉTIENNE : face au mouvement ambiant, aux valeurs du monde, Jésus nous invite à un parcours de résistance.

Et il ne le fait pas à la manière du philosophe, pondéré et prudent, mais comme un chef, avec l’autorité d’un Roi sur son Royaume, d’un Seigneur sur son peuple.

Vais-je laisser ses commandements entrer en moi, et faire le choix de les vivre ? Cela révolutionnera ma vie, sans aucun doute, et celle de mon entourage, très certainement.

La Bonne Nouvelle, c’est que Jésus n’est pas seulement un Seigneur qui ordonne, mais il donne aussi à celui qui se soumet à lui la capacité de mettre en pratique ses commandements. Armés de notre seule confiance en lui, nous pouvons donc sans crainte nous aventurer sur LE CHEMIN, protégés par son autorité aimante de souverain qui s’est donné pour les siens.

David Richir

Eglise de l’Oasis, Morges (FREE)

7.28 autorite

twitter

Dieu donne ce qu’il ordonne, et il ordonne ce qu’il donne. @Augustin d’Hippone

  • Encadré 1:

    flag2Méditation personnelle

    • Qu’est-ce que j’apprends sur Jésus et sa manière de voir le monde ?
    • Qu’est-ce que j’apprends sur la vie, LE CHEMIN du disciple ?
    • Qu’est-ce qui fait écho à mes propres défis ?

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda