Antoine Schluchter : "Jésus libère des salissures de la haine"

Portrait

La haine est la réponse la plus ordinaire qui vient à l’esprit et au cœur quand une tragédie nous frappe. Antoine Schuchter a perdu l’une de ses filles en 2013, assassinée. Ce pasteur réformé témoigne de la manière dont il a pu éviter de sombrer dans la haine.

Par Antoine Schluchter | le lundi, 10 avril 2017

En mai 2013, Antoine et Evelyne Schluchter perdent leur fille Marie, assassinée. Cette tragédie a bouleversé la Suisse romande. Elle a aussi complètement retourné la vie de ce couple engagé dans un ministère pastoral dans la Paroisse réformée vaudoise d’Ollon-Villars. En 2016, peu après la sortie de son livre En Traversée (éditions Favre), Antoine Schluchter participait à l’émission Ciel ! Mon info sur la fenêtre chrétienne de Maxtv. Il y témoignait de la manière dont son épouse, sa fille et lui avaient décidé de ne pas se laisser salir le cœur par la haine. « Nous souhaitons aussi que le meurtrier de notre fille ne continue pas à tenir les commandes et à nous diriger », ajoutait-il.
Ce renoncement à la haine a trouvé racine dans les propos du Christ, tels qu’ils sont énoncés dans le Sermon sur la montagne. « Ils ont constitué un appui pour éviter les salissures de la haine », souligne ce pasteur dans la capsule vidéo que nous avons extraite de cet interview.

La version intégrale de l’émission Ciel ! Mon info : « Antoine Schluchter : de la perte au procès avec En traversée ».

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

12 avril

  • « Koeun Path : rescapé du génocide cambodgien » (Ciel ! Mon info)
  • «Pierre-Alain Vauclair : ‘Papa, j'ai raté ma vie’ » (Culte)

19 avril

  • Joële Zeller : « Se sentir perdus » (Vitamine B)
  • « Jean Decorvet, nouveau recteur de la HET-PRO, explique son projet » (Ciel ! Mon info)

Le mercredi à 20h sur MaxTV