Cédric Chanson : « L’arrivée d’un bébé amène de la vie ! »

Noël 2015

Par un slam, le pasteur Cédric Chanson parle de Dieu « qui s’est invité dans le dénuement ». Dans ce morceau de poésie urbaine, il s’inspire de témoignages de demandeurs d’asile qu’il fréquente.

14-chanson-article

Slam de Noël signé Cédric Chanson, avec la complicité du pianiste Samuel Bancal.

Dans cette composition écrite pour Noël, Cédric Chanson parle de Yussef et Maryam, deux demandeurs d’asile qui ont dû fuir leur pays. L’Eglise la Colline (FREE) de Crissier est depuis 7 ans en lien avec un centre pour migrants situé dans la même commune. « On entend leurs histoires. Et ça me frappe de voir combien le récit de Noël est en phase avec ce qu’ils traversent : il n’y a pas de place pour eux, ils sont des étrangers... »

Dans son slam, qu’il décrit volontiers comme de la poésie engagée, le pasteur raconte la naissance d’un petit garçon le jour même de Noël. « Un événement qui amène de la vie, de l’espoir pour tous ceux qui l’entourent. »

Une fenêtre ouverte sur l’éternité

S’il s’interroge toujours sur sa capacité d’accueillir des Yussef et des Maryam, Cédric Chanson se demande si les fidèles des Eglises arrivent encore à recevoir le Christ, dans leur vie bien organisée... « La puissance de la vie au milieu de tant de difficultés, c’est un peu une fenêtre ouverte sur l’éternité », scande-t-il néanmoins à propos de la naissance du bébé de ce couple. Son slam fait écho bien sûr à la naissance de Jésus car, dit-il, « Dieu est venu jusqu’à nous et il continue, c’est évident ! »

Gabrielle Desarzens

 

Par  Gabrielle Desarzens | le lundi, 14 décembre 2015