Le mal et la souffrance montrent l'existence de Dieu

Noël 2016: un calendrier de l'Avent "Dieu dans la souffrance"

On ne compte plus les reportages montrant la vie des grands animaux d'Afrique. Il vient toujours un moment ou une lionne rattrape une gazelle, la tue et la mange. On aime voir cela : c'est la nature !

18 large

Ainsi, la nature « pure et vraie », ce n'est rien d'autre que la loi de la jungle : les faibles servent de nourriture aux forts ; ils disparaissent afin que les forts soient encore plus forts. Les inadaptés, les faibles et les improductifs sont éliminés, afin que l'espèce se renforce. Ça, c'est du naturel !

Comment se fait-il que des humains, croyants ou non, combattent les principes de la nature en dénonçant la loi du plus fort, l'oppression et l'injustice. A la place, ils préconisent la solidarité et la fraternité. D'où leur révolte provient-elle ?

Si vous pensez que le monde, régi par les lois de la nature, est injuste et méchant, vous vous référez à une autre loi qui, elle, n'est pas naturelle. Ainsi, votre morale diffère des règles de la nature, votre révolte contre l'injustice, votre sens du partage montrent que vous avez reçu « quelque chose d'autre » en vous. Mais de qui ? C'est un argument en faveur de l'existence de Dieu ! Votre point de vue diffère à cause de Son action en vous.

Jésus-Christ annonce : « Heureux ceux qui ont faim et soif de justice » (Matthieu 5.6). Lorsqu'il dit cela, il laisse clairement entendre que les humains ont reçu de Dieu une capacité à se dresser contre le mal et l'injustice.

Claude-Alain Baehler

Par  Claude-Alain Baehler | le dimanche, 18 décembre 2016