Ne plus afficher ce bloc
Pour vous inscrire à notre mailing list, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous. La FREE s'engage à conserver ces emails pour son seul usage et à ne pas les transmettre à d'autres organismes.

L’Eglise évangélique de Lonay se remet plutôt bien de ses bibles incendiées !

Actualité

Du 2 au 30 juillet, l’Eglise évangélique de Lonay (FREE) a organisé un festival original sur le terrain de son futur lieu de culte. Les rencontres ont été nombreuses, les concerts agréables… Toutefois des inconnus ont mis le feu de nuit à un lot de bibles qui se trouvaient sous la tente de la manifestation. Récit.

Par La FREE | le vendredi, 18 août 2017

« Nous avons averti la police qui a fait un constat et ouvert une enquête d’office, parce qu’il y a eu tentative d’incendie. » Udo Jüdt est membre de l’Eglise évangélique de Lonay (EEL). Avec d’autres personnes de son Eglise et de sa région, il a organisé du 2 au 30 juillet Festiv’ELL, un festival d’Eglise sur le terrain du futur lieu de culte de cette communauté à Lonay.

Le jeudi 20 juillet, comme tous les matins du festival, il se rend sous la tente qui accueille Festiv’EEL et découvre 5 bibles calcinées. « Les bibles que nous avions utilisées le soir d’avant pour la lecture commune avaient été déchirées, jetées par terre, et on y avait mis le feu avec un produit inflammable », raconte-t-il. Ces déprédations avaient été précédées le 4 juillet par le saccage d’une tonnelle et d’un panneau, souhaitant la bienvenue à toutes les personnes intéressées par ce festival. « Ces actes de vandalisme ne nous ont pas arrêtés. Nous avons continué tout au long de cette période à louer Dieu. »

Une « tente de la rencontre » avant la construction du temple

L’idée de Festiv’EEL est née en mai dernier dans un groupe de prière de l’Eglise évangélique de Lonay qui, lorsqu’a été annoncé que la communauté avait reçu un terrain pour y installer son lieu de culte, a eu l’idée, comme dans l’histoire du peuple juif, de mettre en place une « tente de la rencontre » avant la construction du Temple. Grâce à un membre de cette Eglise, une tente de 70 places a pu être installée sur ce terrain et toutes sortes d’activités organisées. Des concerts avec des chanteurs comme Yann Fontaine, Joël Murner, Chrichri et les Sunday Gospel Singers, des activités pour les enfants durant les après-midi, des cours de français pour réfugiés et des cultes le dimanche. Plus d’une trentaine de personnes se sont engagées pour organiser ces activités. « En fait, conclut Udo Jüdt, Dieu a des ressources insoupçonnables. Nous avons eu beaucoup d’aides et d’encouragements de la part de personnes en dehors de notre Eglise. Le Seigneur a même pourvu au financement de ce festival ouvert à tous. »

Serge Carrel

Le site de l’Eglise évangélique de Lonay.

Nos Eglises en Suisse romande

En question : participer au débat

« En question »

Publicité

Nouveau numéro Vivre

Agenda

Vers l'agenda

Fenêtre chrétienne de MaxTV

22 novembre

  • « A la découverte de la prière du cœur » avec Claude Vilain (Ciel ! Mon info)
  • « Kivu entre ciel et enfer » avec le Dr Denis Mukwege (film de Philippe Decourroux)

29 novembre

  • « La méditation chrétienne, chemin d’apaisement » avec Claude Vilain (Ciel ! Mon info)
  • « Le burn-out » avec Cristina Heierli (RéfleXions)